07.04.2010

Omelette et agneau pascal la tradition a été respectée

P1010658omelette avec bonnafous , servat etcv.JPGL’Amicale des sapeurs-pompiers de Caunes présidée par Thierry Bonnafous avait organisé tradition oblige pour les combattants du feu, pour leurs épouses et leurs enfants un menu où figuraient en bonne place l’omelette et l’agneau pascal, ce lundi 6 avril 2010.

Les origines de l’omelette de Pâques se déclinent selon les régions.

Au IXe siècle Guillaume d’Aquitaine, selon les dires, a ouvert cette tradition en offrant à ses vassaux un repas composé d’œufs après 40 jours sans viande les œufs annonciateurs du renouveau devenaient un aliments très nutritif.

La seconde version remonterait à l’an 800 , cette dernière voulait que les conscrits fassent le tour des fermes pour recueillir le symbole de la fécondité : l’œuf.

 Cette récolte était remise aux plus démunis.

P1010661.JPG Dans le sud languedocien le lundi de Pâques ou lou dilun de Pasco toutes les familles méridionales préparaient l’omelette avec des fines herbes, ou comme à Caunes avec des asperges sauvages. Ceux qui savourent ce plat savent qu’enfin le carême est terminé.

En ce lundi de Pâques où monsieur soleil dardait enfin ses rayons, c’est au centre de secours caunois avec ce repas qui a sonné le glas de cette quarantaine d’abstinence avec l’omelette mais aussi avec l’agneau pascal rôti à la broche.

L’omelette de Pâques est une tradition qui a su résister aux différentes épopées de la belle région languedocienne, partager ces moments conviviaux est un moyen d’entretenir des liens d’amitié qui font que tous se sentent solidaires les uns des autres. C’est dans une ambiance très amicale, voir fraternelle que toutes et tous ont partagé ce repas de Pâques.

P1010664.JPGLe président Thierry Bonnafous a dédié l’omelette à un de leur camarade Claude Faugère qui est conducteur dans la garde n°3 , et vient d’être victime d’un grave accident de la route, mais qui a tenu à être présent parmi nous.

Courage et amitié deux mots qui traduisent bien la solidarité des soldats du feu.

08:16 Publié dans pâques | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

28.03.2010

Le chocolat regal des gourmets

P1010592[1].JPGDeux périodes de l’année se transforment comme par magie en une vitrine ou le « dieu chocolat » attire , séduit , tous les palais.

 Ce met des Dieux nait de la graine  d' un arbre le Cacaoyer .

 La transformation  des "graines ou fèves"commence par un broyage une fois broyées les graines de cacao se transforment en pâte liquide appelée « masse de cacao ou pâte ou liqueur de cacao ».

 C’est le début de la grande aventure cette pâte va être pressée dans des presses hydraulique munies de toiles filtrantes .Deux produits vont naître : un liquide : -le beurre de cacao ; un solide :- le tourteau qui sera broyé pour donner la poudre de cacao .

 La pâte de cacao sert a fabriquer le chocolat en y ajoutant du sucre , du beurre de cacao et éventuellement du lait . La masse de cacao est mélangée aux autres matières dans un pétrin

.La pâte pour obtenir un chocolat « amer » ne doit contenir pas plus de 40%de sucre.

 Pour donner au chocolat son fondant et son onctuosité la pâte doit subir le « conchage » une agitation mécanique d’une durée qui peut aller de 12 à 48 heures à chaud à 80°.

 C’est la cristallisation du beurre qui donne cet aspect « brillant » au chocolat . Le chocolat est dit « blanc » quand il contient une importante contenance de beurre de cacao et peu de poudre de cacao , le chocolat noir , par contre , contient beaucoup de poudre de cacao , il est le préféré des fins épicuriens

 La démocratisation du chocolat est intervenue en 1820 , et depuis son succès n’a cessé de grandir.

 Ce n’est pas les gourmands qui depuis quelques jours se précipitent chez le boulanger-pâtissier Daniel Giraud qui contrediront.

 En cette période de Pâques , dans la boutique une panoplie de gourmandises sous les diverses formes liées à la fête de Pâques :œufs , cocottes , poissons , nids , bref tout un régal qui remplit d’abord les « mirettes » des petits comme des grands avant de faire les délices des palais.

 Pour donner le meilleur du chocolat a sa clientèle Daniel est un des artisans qui possède ce label « Chocolat Artisan Défenseur du chocolat pur beurre de cacao » ou l’on peut lire : je certifie que mon chocolat ne contient aucune autre graisse végétale que le beurre de cacao.Reseau DGF .

Alors gourmands , gourmets , épicuriens , tous ceux qui aiment le chocolat sous toutes ses présentations rendez vous à la pâtisserie ou Angèle ,l’épouse de Daniel « vous conseillera et vous servira les » bons chocolats » d’un artisan Caunois.

08:03 Publié dans pâques | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

20.03.2010

Joyeuses Pâques

titrepaques.jpgLa correspondante de Midi Libre et de l'Idépendant vous souhaite de joyeuses Pâques 2010

18:38 Publié dans pâques | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |