18.05.2011

Concert de jazz au caveau

L ' association "Jazz au caveau", présidée par Gérard Boyer, organise le Vendredi 27 mai, un concert de jazz avec " Jaryck Groupe" à 21h

Avant  le concert des assiettes de tapas seront proposées dès 20h

Entrée gratuite pour les chômeurs, les étudiants de moins de 25 ans

Réservations au : 04 68 78 09 72

19.02.2011

Succès au rendez-vous pour le jazz au caveau

P1040389petrucciani guitare et nathalie blanc jazz au caveau.JPGDès les premiers accords , la voix chaude de Nathalie Blanc avec Esqle Mundo , suivis par les standards du jazz  comme "I hear" ont envoûté les spectateurs , dans un cadre digne des années folles de Saint -Germain-des -Prés  .

Philippe Pétrucciani a interprété à la guitare une composition dédiée à son frère Michel , texte et musique qui lui ont été "soufflés" par la générosité de ce frère talentueux et que nul musicien de jazz n'a pu oublié.

Philippe espère que cette oeuvre "il l'entend là-haut"

P1040390petrucciani au complet bonne photo jazz au caveau 11 fevrier.JPGPlusieurs standards du jazz ont été joués mais  avec la "touche personnelle"  de Philippe. Ces réorchestrations ont été apprécièes des auditeurs. Pratiquement toutes les compositions musicales de Philippe ont trouvé leur"dame" avec Nathalie qui a su mettre sur les notes des paroles qui coulent come le miel.?

Pour terminer ce concert un duo pour un hommage à Claude Nougaro "Around Midnight" a été salué par le public.

Un bis devenait inévitable ce fut "Summer Time" de Geoges Gershwin, joué à la "Finky" qui a terminé en beauté cette soirée dédiée au "bon jazz".

Le prochain concert aura lieu le 19 mars au caveau de l'abbaye

09.12.2010

Jazz au Caveau avec le Trio Meeting

P1060092_s[1]PHOTOT JAZZ CAVEAU 4 DECEMBRE.jpgLa soirée Jazz au caveau avec le Trio Meeting a décoiffé.

 Les trois musiciens ont en commun 20 années d’amitié ,et un parcours musical identique. Leurs maîtres dans le domaine du jazz sont des « pointures » ces derniers ont été les mentors du Trio qui au fil du temps a pris son envol en créant son propre style.

 Bien qu’inspiré par le jazz des années 70 , époque ou Thélonious Monk pianiste de jazz américain lancé le style de l’improvisation , Bjork compositrice et actrice de cinéma est aussi connue pour appartenir au style Pop , Elvis Costello qui fut dans les années 70 un des premiers membres de la scène Pub Rock puis Punk Rock , on peut dire qu’Elvis Costello est une encyclopédie vivante de la Pop.

Voici pour le Trio Meeting un jazz qui est devenu leur « label » . Ils ont interprété avec brio , tous ces morceaux de jazz ainsi que leurs propres arrangements , toujours très féru d’improvisation ou saxo , guitare, batterie ont donné un jazz exceptionnel

 Bien que bercé par les influences , rock , pop , leur goût artistique est sans limite , ils ont à leur arc :chansons et musiques traditionnelles

Trio[1]meeting portrait mélé des 3 artistes.jpgC’est un jazz de liberté , de complicité avec le public , un échange qui a bien plu à l’auditoire.

 Pour Eric Barret (saxo ténor) :l’intérêt du jazz c’est une prise de contact avec les auditeurs ,c’est cela aussi qui fait évoluer cette musique. Unis comme les mousquetaires le Trio Meeting a su enflammé la salle.

 Eric Barret saxo, tenor , Joel Allouche à la batterie , Serge Lazarevitch à la guitare ont séduit , enchanté , un public fidélisé par la qualité des artistes.

L’association Jazz au caveau présidée par Gérard Boyer a fait fort samedi dernier !Contact :ebarret@orange . fr

09.10.2010

Jazz au caveau a Caunes

L’association jazz au caveau présidée par Gérard Boyer a cartonné avec la seconde représentation de Clara Simonoviez

 Clara Simonoviez est née en 1991, son enfance a été bercée par les grands interprètes du jazz comme Sarah Vaughan , Billie Hollyday ; Betty Carter et chose époustouflante par Edith Piaf.

Clara chante  pour rendre hommage à tous ces glorieux interprètes des standards américains.

 Voici ce qui explique le triomphe de cette jeune mais talentueuse interprète de jazz a Caunes –Minervois.

 Ceux qui ont suivi les deux premières saisons savaient que le Simonoviez Quartet avait déjà été invité l'an passé : ils pouvaient se demander si le public viendrait nombreux.

 Les organisateurs peuvent s'estimer plus que satisfaits puisqu'ils ont dû refuser des amateurs qui n'avaient pas réservé leur place. C'était à coup sûr un beau compliment pour les artistes qui savent désormais qu'ils peuvent revenir dans un lieu sans lasser ceux qui les connaissent.

 Ceux qui venaient pour la première fois étaient tout aussi surpris de découvrir un caveau comble mais ils ont vite compris que la programmation était arrêtée sur des groupes de jazz dont la musicalité et l'engagement professionnel n'avaient pour but que la satisfaction d'un public aussi large qu'exigeant

 La surprise la plus grande venait du public : renouvelé et rajeuni.

 Les organisateurs ont fait un pari, ils ont pris le risque de proposer la gratuité du concert aux jeunes de moins de 25 ans ! Le résultat ne s'est pas fait attendre puisqu'il a même fallu refuser l'entrée à quelques-uns venus un peu tard.

Ainsi, Jazz au caveau joue pleinement son rôle de diffuseur de culture auprès de toute la population.

 Dernière surprise mais non la moindre : un spectateur enthousiaste et qui désire rester anonyme, a offert 500 € pour aider Jazz au caveau à financer son partenariat avec l'école primaire

 Le jazz n'est si bien senti que si l'on commence au plus jeune âge…

 Clara Simonoviez, la chanteuse, si jeune, à peine un peu plus de 20 ans, a conquis enchanté son auditoire.