29.04.2011

Incivilités à répétition

P1040851mohamed kaddour sur u sa pelouse défigurée et vide.JPGLe quartier des Courtals est devenu la cible des voleurs d' objets décoratifs de jardins.

Le couple Christine et Mohamed Kaddour, installé depuis 1994 au 4, rue Marcel Albert, ont eu à coeur  de donner à leur jardin, non seulement des bosquets de rosiers, mais aussi de l' agrémenter de personages et d' animaux de jardins, qui disposés avec goût sur les pelouses faisant la joie de leurs propriètaires, ansi que celle des passants qui ralentissaient le pas pour les admirer.

P1040846 les rescapés du vol kaddour.JPGVoici la troisième fois que plusieurs décors sont volés. Durant la nuit , des malotrus ont escaladé la clôture et se sont servis.

Les voisins n' ont rien entendu, mais tous déplorent également cette intusion.

Après la surprise, puis la consternation, et pour dissuader les voleurs, les propriètaires ont regroupé autour le leur entrée le reste du décor animalier.

Le couple va porter plainte pour cette troisième incivilité à la gendarmerie de  Peyriac.

En plus de la crainte de connaître un cambriolage dans leur maison, le vol de ces objets est une perte autant sentimentale  que financière.

10:53 Publié dans Faits divers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

13.11.2010

Les feuilles mortes se ramassent à la pelle!

P1030914demonstration efficité aspirateur Sébastien Roquier et Pascal Molina.JPGDepuis l’arrivée de l’automne les feuilles des platanes qui décorent avec bonheur les principales artères du village sont aussi un problème mineur pour les employés communaux chargés de l’entretien.

Pour éviter les difficultés les services techniques sont équipés d’un « aspirateur » qui selon les responsables de l’entretien, fonctionne bien.

Pris sur le vif Sébastien Roquier et Pascal Molina ont fait une petite démonstration de l’utilité de ce mode d’enlèvement des feuilles mortes.

Pour donner à la place du Souvenir-Français qui est le cadre des cérémonies liée aux deux guerres mondiales et des volonies, l’aspirateur a prouvé son efficacité.

Pour la piste de danse du foyer municipal François-Mitterrand, Serge Bosc a dû manuellement procéder à la mise en tas des feuilles et les brûler. Pour éviter tout soucis ce dernier est demeuré très vigilant et c’est sans difficultés particulières que cet espace a retrouvé sa figure normale : vidé de toutes les feuilles mortes.

P1030913serge bosc surveillant le brûlage des feuilles mortes sur la pisrte de danse.JPG La modernisation du matériel technique pour les agents communaux est une bonne chose ils travaillent avec des outils adaptés et la rapidité de l’exécution de leur responsabilité s’en trouve améliorée.

08:13 Publié dans Faits divers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

16.10.2010

La belote : c'est reparti!

P1030711belote 7 octobre bonne photo article.JPGAvec l’arrivée des premières soirées d’automne la belote reprend ses droits ou plutôt ses adeptes.

 Le café de La Grande Fontaine , fief des la belote , accueille une bonne trentaine de joueurs venus des villages alentours y compris de la montagne

C’est le retour des soirées conviviales ,voir familiales , chacun reprend ses habitudes pour jouer et bien sur gagner des points pour remporter la victoire

c’est donc aux environs de 21h que chaque jeudi les amateurs de ce jeu de carte vont passer « en douceur » la saison des frimas

Le café du village devient le cadre indispensable pour se retrouver entre copains pour partager ce moment de détente Armand et Daniel se prêtent au jeu , en cas de manquant , bon enfant , ils font le quatrième.

08:39 Publié dans Faits divers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

27.12.2009

Une nouvelle retraitée partielle dans la commune

une nouvelle retaitée partielle thèrese francisco 002.jpgLe salon de coiffure où Thérèse Francisco exerce son métier de coiffeuse va fermer ses portes le 1er janvier 2010. Thérèse toutefois, n'abandonne pas la vie active, elle continuera dans le domaine de la "coiffure à domicile".

Le parcours professionnel de Thérèse a débuté à Rieux-Minervois chez Mme Soler, puis tel un compagnon du Devoir Thérèse fait son "tour" des capitales de la région Languedoc-Roussillon et même de Midi-Pyrénées, avec Perpignan, Montpellier, Toulouse, Carcassonne, pour en 1983, prendre ses quartiers à Caunes.

Pour donner aux dames des villages, le plaisir d'être bien coiffées, "ce figaro féminin" a choisi de se rendre dans les communes avoisinantes comme Laure et Félines.

une nouvelle retaitée partielle thèrese francisco 003.jpgPour Thérèse ce n'est pas la retraite, c'est une façon de travailler en étant au plus près de ses clientes. Son amour du métier est ainsi, malgré les années, toujours aussi vivace. Si le salon de l'angle de la rue des Ecoles et de l'avenue de l'Argent-Double ferme ses portes, l'art de manier les ciseaux, les peignes, de faire les mises en plis font toujours partie du métier de coiffeuse de Thérèse Francisco, qui remercie toute sa clientèle qui, au fil des ans, est restée fidèle.

 

Vous pourrez toujours prendre rendez-vous en appelant le : 06 71 57 22 93.

08:18 Publié dans Faits divers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

04.10.2009

Caravane de la paix

caravane_paix_006.jpgDans le cadre de la journée internationale créée en 2000 par l'assemblée des Nations unies, le comité audois du Mouvement de la paix organisait le 26 septembre une caravane de voitures pour relier les communes du Minervois où sont plantés des oliviers de la Paix. Au cours de ce périple les pacifistes ont fait halte sur l'esplanade de l'Europe, accueillis par le maire qui a salué les militants qui agissent au quotidien pour les valeurs de paix et de tolérance.caravane_paix_010.jpg

15:22 Publié dans Faits divers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

25.07.2009

Reunion d'information pour les sinistrés de l'incendie du 30 juin

reunion incendie chasson et molina 001.jpgDernièrement se tenait une réunion d'information pour les personnes victimes de l'incendie du 30 juin. La réunion s'est déroulée en présence du maire, Jacques Molina, du Dr Joly, René Chasson (docteur d'état en droit, DESS droit immobilier, institut français d'Ingénierie, diplômé d'état ICH Expertise) et président de l'association La défense des propriétaires fonciers et immobiliers, Gérald Régny, Henri Comte, deux représentants de l'ONF.

René Chasson a déclaré : « J'ai été sollicité par plusieurs personnes pour soumettre les possibilités de recours qui peuvent être faits pour les propriétaires dont les parcelles et les vignes ont été en partie ou totalement détruites. Je représente l'association Protecteur des biens immobiliers, association qui a du mal à s'enraciner dans l'Aude, bien que nous existions depuis deux ans dans ce département. » 

Résidant dans la commune, quartier du Casserot, et lui-même touché sur 2 à 3 m², c'est pour répondre à la demande des sinistrés qu'il est venu expliquer la procédure. « Dans un premier temps : ne pas porter plainte (il aurait fallu un acte volontaire). En cas de dépôt de plainte, la procédure sera longue pour obtenir peu d'indemnité », explique-t-il. Et d'ajouter : « A l'amiable : que vous soyez assurés ou non il faut sur le plan civil codifier le préjudice ; préparer un dossier pour le remettre aux responsables qui seront définis après l'enquête diligentée par les services compétents. Notre démarche : "in solidum"; rester uni cela ira beaucoup plus vite et il est conseillé de n'avoir qu'un seul interlocuteur. Les dossiers seront remis à la personne adéquate, et si il y a absence de réponse, des poursuites seront engagées. Il faut présenter des dossiers bien établis. Faire un inventaire complet et précis, car suite à ces demandes de réparations des préjudices des contrôles seront faits ».

reunion incendie chasson et molina 003.jpgPuis la parole fut donnée aux 22 participants. Qui doit établir, construire les dossiers ? Comment chiffrer soi-même la valeur des pertes ? Autant de questions auxquelles René Chasson a répondu. « C'est aux plaignants de faire leur dossier ». Lui, en tant que président de l'association, il regroupera les dossiers et sera le porte-parole auprès des services et des responsables mandatés pour régler ces problèmes.

Il a précisé : « Il faut compter de 4 à 5 semaines de délais pour avoir une réponse. » Quelle est la participation financière pour une adhésion ? 100 € par an.

incendie caunes juin 2009 002.jpgUne demande très pertinente d'une participante a retenu l'attention : « Nous avons une forêt de type méditerranéen, l'été serait-il possible d'interdire les véhicules motorisés sur les sentiers, comme cela se fait dans le Var ? » Le problème soulevé n'a pas trouvé d'écho bien que les deux agents de l'ONF soient favorables à cette interdiction. Suite à cela plusieurs personnes ont quitté la salle. L'inquiétude, la difficulté de monter soi-même son dossier, consulter des pépiniéristes, des paysagistes, faire nettoyer les terrains sont autant de frais que beaucoup ne peuvent assumer. Beaucoup de sinistrés attendent les résultats de l'enquête désignant le ou les coupables de l'incendie avant de prendre position.

Pour un complément d'informations, contactez René Chasson au : 04 68 79 01 92 ou 06 74 49 76 85. 

09:08 Publié dans Faits divers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

12.05.2009

Denis Icher, artisan boucher

denis icher maître artisan 002.jpgDenis Icher a été formé par un excellent « maître » son père Claude Icher.

Depuis 1992, Denis sous la houlette de Claude a su choisir la qualité des élevages pour offrir à la clientèle des viandes très goûteuses et tendres. Après la disparition de Claude, Denis a suivi la même filière, celle du respect de l’animal.

En ce mois de mai 2009, Denis vient de choisir une « blonde d’Aquitaine « qui a reçu le prix d’excellence de la Foire agricole de printemps de Mazères dans l’Ariège. C’est donc un bovin qui s’est alimenté et a gambadé dans les prairies de la belle et verte région ariégeoise.

La tradition de maître artisan boucher-charcutier perdure grâce au talent de ce Caunois fidèle à la tradition du terroir, et ceci maintenant depuis trois générations.

09:42 Publié dans Faits divers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |