14.04.2010

Jazz au caveau de l'abbaye de Caunes

1002_Trio_Zmds_011[1]jazz au caveau.jpgJazz au Caveau, la petite association de Caunes-Minervois, étonne à chaque concert tant la programmation 2010 invite des musiciens originaux.

 Première surprise. En début de saison, c’était Jean-Charles Agou qui venait du Gard, au dernier concert, c’était Jean-Michel Cabrol qui venait de Gruissan. Si les deux saxophonistes venaient des extrémités de notre région, en revanche ces deux-là étaient proches par leur art, leur conception du jeu, leur marque qu’ils impriment aux thèmes interprétés

 Jean-Charles Agou enveloppait son saxophone tout de cuivre rutilant, Jean-Michel Cabrol exhibait un saxophone au cuivre mat : quand le premier voulait tirer des éclats entre des sons rauques, le second modulait des sons feutrés, voire intimistes. Il s’agissait bien d’interprétation dans le sens de création car ces deux musiciens se refusaient à nous servir des musiques ressassées partout : avec eux les standards sont toujours neufs.

 Deuxième surprise. A ces concerts, d’autres musiciens s’étaient glissés dans le public ; voilà une attitude bien sympathique qu’on ne remarque pas si souvent ! Michael Juraver, contrebassiste du trio Louis Martinez, était venu en ami : qui sait s’il ne fera pas partie de la programmation 2011 ? Gérald Moniez, du trio ZMDS, a été l’invité du deuxième concert, il revient non seulement entendre ses confrères mais il entre également dans l’association Jazz au Caveau, c’est un gage de contacts nouveaux entre artistes. Sait-on suffisamment que ces musiciens vivent dans les pays audois ? Que nos terroirs portent des instrumentistes de talents ? Que le caveau de l’abbaye favorise par la qualité de son accueil des rencontres fructueuses ? Peu à peu, l’idée d’un bœuf fait son chemin

 Troisième surprise. Voici que Jazz au Caveau annonce que le concert du 30 avril n’aura pas lieu pour laisser tout loisir à ceux qui veulent aller entendre Richard Galliano à Carcassonne le même jour. Du coup, les programmateurs n’ont pas hésité à anticiper les désirs des amateurs en invitant le quartet Simonoviez

 

Le vendredi 23 avril. Clara Simonoviez chante avec chaleur les standards des Etats-Unis, les refrains populaires français et les créations de Jean-Sébastien Simonoviez. J.S. Simonoviez aussi fougueux que créatif a joué avec les bassistes de jazzman célèbres comme Chet Baker ! Une soirée très différente des précédentes !

 Décidément Jazz au Caveau devient le rendez-vous prisé des amateurs et des curieux qui veulent découvrir ce qui se fait ici en matière de Jazz.

 Rendez-vous est pris à Caunes-Minervois le 23 avril !reservations au 04 68 78 09 72

08:03 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

19.03.2010

Programme des concerts de D C M

Voix_2si_Sol._de_LyonBall-vre.JPGEn 2010 DCM fêtera son dixième anniversaire avec un éclat particulier, à travers une thématique unique, l’opéra, qui célèbre magnifiquement l’association de la voix et de la musique.

 Vendredi 2 juillet : Mélodie à l’Opéra ,initiation à l’histoire de l’opéra, Création de Valérie Marestin ,conservatoire d’Avignon.

 Une histoire humoristique du chanteur lyrique dans les coulisses du théâtre, histoire illustrée par des extraits d’opéras célèbres de Verdi, Bizet, Chabrier, Puccini, Strauss, Offenbach, Gluck, Messager, Mozart…

 Le 9 juillet : Soirée Bel Canto Florian Sempey, baryton et Claire Motte, soprano, accompagnés au piano par Jonathan Nemtanu interprètent les plus beaux airs du Bel Canto de Donizetti, Rossini, Bellini…sans oublier Mozart.

 Le 16 juillet, dans le cadre de Fugue en Aude romane : Opéras bibliques ,Giacomo Carissimi et Marc-Antoine Charpentier.

Les Chants de Garonne sous la direction de Jean-François Gardeil Trois chefs d’oeuvre de la période baroque : « Jephte » et « Abraham et Isaac » de Giacomo Carissimi, et « Le Reniement de Saint-Pierre » de Marc-Antoine Charpentier interprétés par vingt solistes et choristes, accompagnés par un ensemble instrumental

 Le 23 juillet : L’art de la Colorature Géraldine Casey, soprano accompagnée au piano par Guilhem Fabre : un florilège de prouesses vocales de Pergolèse à Bernstein

. Le 30 juillet : Femmes enchantées Par l’ensemble Calune Opéra ,Toulouse,.

 Un spectacle lyrique original à partir d’oeuvres de Lully, Dvorak, Gounod, Britten, Wagner, Berlioz, Purcell, Offenbach… Mireille Bertrand et Marie Virot, mezzo-soprano et Zena Baker, soprano, incarnent des figures féminines fantastiques et mythologiques dans une mise en scène d’Emmanuel Delattre. Accompagnement au piano de Christophe Larrieu.

 Informations pratiques Tous les concerts ont lieu au chevet de l'Abbaye Romane de Caunes-Minervois ,20 km au nord-est de Carcassonne, à 21h30 précises, heure de fermeture des portes.

 Parking accessible gratuitement place de l'Europe à 200m du chevet de l'abbaye.

 Tarifs Abonnement pour les 5 concerts : 60 € Adultes : 16 € Tarif groupe ,à partir de 10 personnes, 14 € Etudiants de moins de 20 ans et Rmistes : 10 € Jeunes de moins de 16 ans : gratuit Elèves des conservatoires : gratuit

Repas "assiette gourmande" : 12 € Plus d’informations sur le site : http://www.lesvendredisdecaunes.fr

07:32 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

17.02.2010

Les Pitchouns Musique Trébéene ont fait un tabac

P1010327.JPGL’association Les Festivités Caunoises recevait pour la seconde fois les chanteurs en herbe  Pitchouns Musique Trébéenne.

P1010336.JPGCe groupe d’enfants âgés de 6 à 11 ans a vu le jour en 2005, et très rapidement a pris son envol. Dès 2006, sous la houlette de leur président Alain Ségura, l’ensemble Pitchouns Musique Trébénne a grillé les planches avec succès.

Après les paroles de bienvenue prononcées par le président des Festivités Caunoises Frédéric Ghisi, place était donnée au spectacle.

C’est devant un parterre de plus de 300 personnes que ce concert de la Saint-Valentin a débuté.

Parmi la quarantaine de Pitchouns, une Caunoise Loïs Leguyader, âgée de 10 ans, a donné un bel exemple de professionnalisme, le ton juste, et une gestuelle dansante très appréciée. Si tous avaient le trac, sur scène ils ont donné un bel aperçu de leur don, ils sont de la graine de futurs grands artistes. Déjà conscients que pour la scène la tenue, le maquillage jouent un grand rôle, tous, comme de vrais pros avaient revêtu leurs tenues d’artistes, leur élégance était digne des grands spectacles.

Durant toute la matinée la variété française a été au programme, chanteuses, chanteurs ont su étonner, séduire, ravir le public, ce fut une belle ovation qui devait « talent oblige » donner un bis qui fut lui aussi très salué par les auditeurs.

Après tant d’émotions, de trac, le moment de déguster les crêpes faites par les bénévoles des Festivités, de se désaltérer d’un soda terminait en beauté ce récital où comme aurait pu le dire Pierre Corneille : « Aux âmes bien nées , la valeur n’attend pas le nombre des années. »

P1010341.JPGLes pitchouns ont laissé entrevoir de futurs grands chanteurs qui seront au sommet des hit parade. Voici une Saint-Valentin toute en chanson qui a enchanté le public toutes générations confondues !

Pitchouns Musique Trébéenne forte de 50 enfants de 6 à 13 ans est là pour apprendre à chanter et se produire sur scène, aucune sélection tous peuvent participer au concert dirigé par des professionnels. A ce jour à son actif une quarantaine de concerts, Pitchouns Musique se produit à la demande des comités des fêtes ou pour des animations de villages et de ville environnant Trèbes. Répétition tous les mercredis après-midi de 13 h 30 à 18h. Une section nouvelle vient de naître avec l'initiation à la guitare pour les enfants et pour adultes. Un concept complet avec 3 heures de spectacle entrecoupé d'animation avec des partenaires de soirées et sponsors qui aident et soutiennent l'association. Environ une quarantaine de chansons présentées sont mises au goût du jour avec une chorégraphie.

09:24 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

15.02.2010

Minerve - L'église Saint-Etienne accueillait le quatuor Anches Hantées

P2070003.JPGDans ce lieu prestigieux, inscrit dans les sites les plus prisés au niveau touristique, devant un maître autel datant de 415, le plus ancien de la Gaule, le quatuor Anches Hantées a fait frémir de plaisir le public.

Ce groupe a été crée à Paris en 2001, fort de nombreux premier prix, tous sont des lauréats les plus « couronnes » pour leurs prestation, a su affirmer leur volonté de développer leur propre répertoire et donner à leur formation la place qu’elle mérite dans le domaine chambriste.

Bertrand Hainaut, clarinette, Romain Millaud, clarinette, Elise Marre, clarinette–basse, Nicolas Châtelain clarinette, ont enchanté les mélomanes avec un programme très complet. Il faut dire que ce quatuor a obtenu en 2009 le premier prix de la musique de « chambre » au conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris.

P2070008.JPGLes quatre musiciens travaillent à la recherche d’un répertoire propre en collaboration avec des compositeurs et leurs deux arrangeurs Bertrand Hainaut et Laurent Arandel. Parmi ces arrangements le quatuor 5 de Philip Glass, l’Intermezzo prélude du IIIe acte de Manon Lescaut de Puccini, et tout le concert a été construit sur des thèmes ou la clarinette donne toute sa force, sa tendresse, sa douceur.

Les compositeurs comme Debussy, Katcharian, Strauss, Brahms ont trouvé avec ces musiciens un nouveau souffle musical. Ce fut un triomphe, l’auditoire fasciné était suspendu aux notes de musique, c’était un moment magique, salué par des salves d’applaudissements. Quatuor dont la prestation extraordinaire dans un site aussi chargé du passé de la cité de Minerve, ne pouvait qu’apporter des rêves, du plaisir que tous les mélomanes désirent revivre.

16:17 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

12.02.2010

Jazz au caveau

L’association Jazz au Caveau organise le 26 février, au caveau de l’abbaye de Caunes un concert de jazz avec le Trio ZMDS, composé de Gérard Moniez , batterie, Frédéric Zolger, piano, Marc de Soussa, contrebasse.

Ce trio de musiciens de jazz est né un peu par hasard, mais est-ce bien ce dernier, car suite à cette rencontre ces trois musiciens passionnés de jazz ont joint leur talent pour former ce trio.

Ils revissent les standards de façon non conventionnelle et ils agrémentent leur programme de compositions originales. L’alliance sonore s’allume et installe le jazz entre eux, le jazz qui est le reflet d’une parole de liberté qui s’ouvre pour donner aux auditeurs le meilleur de cette expression musicale

Trois musiciens qui exprimeront tout leur art pour un concert qui devrait marquer les auditeurs.

Ce concert offre également la possibilité de se restaurer sur place à partir de 19 h 30 avec la Table d’Emilie. Le concert débutant à 21 h les réservations sont à faire auprès de l’office de tourisme de Caunes au 04 68 78 09 44 ou au 04 68 7809 72. Prix d’entrée plein tarif : 12 €/ personne ; tarif réduit : 9 € ; prix du repas : 8 €.

08:36 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

30.09.2009

Bernard Revel un troubadour fidèle à Caunes-Minervois

concert bernard revel et le public 001.jpgLe récital de Bernard Revel à l’abbaye de Caunes a soudain rouvert les mémoires. En effet Bernard a été durant trois années avec l’ensemble Convivincia le premier à donner à ce site en cours de fouilles archéologiques son avenir culturel.

Digne héritier de Marcel Dadi qui fut également un guitariste révélant toute l’importance de l’abbaye de Caunes, Bernard comme ses aînés a été très jeune porté par la musique.

A peine âgé de 16 ans, Bernard parcourt les routes des concerts mais là ne s’arrête pas sa passion de l’art. De musicien, il va devenir compositeur, il va écrire pour la guitare.

Plusieurs extraits de ces compositions ont été donnés lors de ce récital au caveau de l’abbaye devant un auditoire qui a été charmé, séduit, et même étonné de voir ou plutôt d’entendre un tel concert dans un petit village.

concert bernard revel et le public 005.jpgBernard Revel grâce à ce concert a réveillé bien des souvenirs. Dans les années 1989 à 1992, sous l’impulsion des élus et du secrétaire de mairie, l’abbaye devenait le fief de la culture caunoise. Durant ces trois années la musique avec l’orchestre de Montpellier, la télévision avec France 2 prenaient leurs quartiers à l’abbaye. Une sorte de révolution culturelle très pacifique mais qui a engendré les Vendredis Classiques et les Vendredis d’août.

Bernard Revel a su adapter son récital au terroir, en mettant à son répertoire Claude Nougaro, mais aussi pour les arrivants de la belle Albion, les Beatles.

Des textes et des musiques nés de son esprit créatif ont ravi l’auditoire. Véritable troubadour des temps modernes Bernard Revel est un artiste polyvalent.

08:54 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

26.09.2009

Bernard Revel en concert au caveau de l'abbaye

bernard revel le guitariste chanteur du concert du samedi 26 09 001.jpgLe caveau de l’abbaye de Caunes sera le cadre du début de la tournée du guitariste-compositeur-chanteur Bernard Revel.

Bernard Revel n’est pas un inconnu pour Caunes. Dans les années 1989 à 1992, lui et sa troupe Convivincia ont donné plusieurs créations comme Les farces de maître Patelin, Le roman de renard qui a été fimé par France 2 en 1992.

Cette fable médiévale a été interprétée en 2006 à l’Opéra d’Eté de Dijon.

De plus Convivincia a participé à la musique du film Kingdom heaven avec la chanson de Raymond Miraval.

Actuellement Bernard Revel chante et compose en solo, c’est ce récital de chansons et de composition musicale pour guitare qui sera joué et chanté au caveau à 20 h 30.

Concert de lancement d’une tournée à travers le sud de la France de l’Italie via les pays de l’Est : Pologne, Slovaquie , Allemagne etc…L’entrée de ce récital est gratuite !

07:11 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |