12.06.2010

Le marbre conté aux pitchouns de la maternelle

P1020366visite maternelle expo bea la marbrerie bonne pho article.JPGLe marbre joue les vedettes à Caunes. En effet pour une découverte du marbre sous un jour innovant les Pitchouns de la maternelle sont venus visiter l’exposition de peinture sur marbre de Béatrice St André à La Marbrerie.

 Devant ces œuvres les enfants ont pu admirer le travail de dame nature qui par le biais du regard perçant de l’artiste a livré ses dessins mis en couleurs que tous ont facilement reconnu

 Entre le bateau, la cité de Carcassonne, la carrière, les anges, les fleurs, rien n’a échappé aux yeux éblouis des Pitchouns.

P1020373pour blog expo avec pitchouns , bea explicant la legende du marbre.JPG L’artiste Béatrice a joué le rôle de guide, très intéressé le jeune Mallis Laurent Martin, 5 ans, a répondu à la question suivante

 « le marbre c’est quoi ? »’ sans hésiter la réponse a fusé

« c’est une pierre que l’on sculpte »

P1020363 maternelle bea marbre expo pour blog.JPGDevant cet éventail de tableaux tous se sont extasiés, mais là ne s’arrêtait pas l’étonnement, Béatrice avait prévu de leur conter la légende du marbre.

 Légende qui comme toute une histoire a été racontée dans un silence absolu. Figés, suspendus aux lèvres de la conteuse, le marbre est entré par la grande porte dans leur pensée, c’est à regret qu’ils ont quitté l’exposition, voici une manière culturelle de mieux connaître le patrimoine du village de son passé, mais aussi de son avenir.

07:39 Publié dans arts | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

11.06.2010

Un atelier de l'onirisme a Minerve

P1020204atelier lafitte avec camille et perrine.JPGVoici trois ans que le couple Péchann- Jean –Michel Lafitte a ouvert un atelier ou, la beauté, la sérénité de leurs œuvres séduisent petits et grands

 Ce n’est pas Camille Peyrac et Perrine Crevassol ,11 ans,qui démentiront, toutes deux guettent les nouveautés artistiques que ce soit tableaux, peintures ou les aquarelles.

 Entrer dans cet atelier c’est franchir la porte du rêve ; c’est oublier le temps qui passe, la magie des œuvres de ce couple est omniprésente

P1020206atelier lafiite anne avec ses aquarelles sur papier.JPG Pour cette année2010 Péchann crée l’évènement avec :Mémoires de papier , l’artiste réutilise des papiers laissés pour compte , des papiers en fin de vie

 Péchann aime l’idée que la matière ne s’arrête pas mais se transforme , qu’elle emporte dans cette mutation une mémoire , indéchiffrable peut-être mais toujours présente. Un peu à la manière des gènes qui se transmettent de générations en générations, mais dont on perd les origines.

 Sur cette mémoire perdue Péchann construit ses aquarelles, sa poésie ou créations originales, avec toujours une envie d’ouverture sur une mémoire collective avec d’autres civilisations et toujours Minerve en toile de fond.

 C’est l’image de ses préoccupations liées à la mort et à la renaissance de l’esprit

 Pour Jean-Michel Lafitte plusieurs toiles ou la présentation d’une vie en 3 tableaux débute

 avec l’enfance aux couleurs claires avec des symboles de l’éphémère,papillons, châteaux de sable, et déjà la barque découverte vers le monde est là.

 L’âge adulte aux couleurs plus intenses avec des dominances de nuances rouges, les symboles ont évolué, les fleurs du printemps de l’enfance sont devenues des roses blanches puis rouges, un couple enlacé représente les rencontres, la lettre et la pomme sont le mystère de l’amour

 La personne âgée, dans un contexte de couleurs pastel, le chat animal de compagnie, la montre qui représente le temps écoulé, le livre recouvert de pensées racontent l’histoire de toute une vie

P1020213atelier lafitte aux oeuvres d'anne.JPG Les 3 tableaux sont réunis par un chemin fait de bulles, symbolique du temps.

 L’éveil de la Cesse : c’est un corps féminin qui s’éveille au contact de la rivière et qui se transforme, se liquéfie.

 Et j’ai crié ton nom : appel vers la liberté, la paix ,voir la colombe, qui émanent de la tête d’une femme aux yeux clairs.

 Une série de tableaux grands formats qui ont été travaillés pour la commémoration du 800eme centenaire de la prise de Minerve et qui seront accrochés aux cimaises des le mois de juillet 2010.

 Les sculptures comme : Ino en marbre blanc des PO avec pour le thème de la déesse marine, Lucie Marbre Rouge de Caunes, Venise marbre vert des PO, Ephémère beauté marbre rose et gris de Caunes, complètent ces nouveautés qui vous entraineront au-delà de l’espace dans un pays ou une planète ou il fait bon vivre.

09:54 Publié dans arts | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

09.06.2010

Fête de la peinture adultes

P1020296fete de la peinture dimancge 30 mai les artyistes recompensés bonne photo article.JPGAprès la fête de la peinture pour les enfants, c’était ce dimanche 30 mai l’heure d’entrer en lice pour les adultes.

A l’atelier de l’association de l’Equipage présidée par Christiane Martinez, les peintres amateurs ont durant plusieurs heures manié pinceaux et délayé les couleurs pour exécuter leur œuvre.

Pourtant malgré une température peu clémente cinq courageux ont pris le chemin soit du lavoir du long de cave, soit dans les jardins, soit place de la République ou ils ont posé leur chevalet pour mettre sur toile ces « coins du village ».

Pendant ce temps, place de l’Europe les bénévoles installaient les grilles sur lesquelles les chef- d’œuvre de cette journée dominicale allaient trouver le regard des spectateurs.

P1020300fete de la peinture francisco discours 30 mai pour le blog.JPG Juste à côté le stand dégustation des vins du Domaine des Carmes ou Nicolas Assémat et Angélique ont fait découvrir les arômes, les alchimies des terroirs de Caunes ou le calcaire, la silice, le marbre donnent aux rouges, aux rosé, aux blancs, leurs caractères, leurs intensités en bouche, leurs robes. Les tasteurs ont apprécié, toujours avec modération.

Posées sur une table les bouteilles alignées portant fièrement les étiquettes signées par les « artistes en herbe » du samedi

A 17h, heure de la remise des prix,le jury, composé de Jean –Michel Lafitte, de Claude Martinez, de Béatrice St André, a en présence du maire Jacques Molina et du conseiller général Jean –José Francisco annoncé les résultats

premier prix de 100€ de bon d’achat ex-æquo : Lucien Mougin et madame Mougin de Prats de Sournia ,PO

second prix de 75€ de bon d’achat à Anaïs Lucas

troisième pris 50€ de bon d’achat à Roberto Lamaille

P1020315 théatre fete de la peinture bonne.JPG Le théâtre pouvait donner de la voix avec la pièce « Brève de Comptoir » de Jean –Marie Gourio.Cet auteur a recueilli depuis une quinzaine d’années dans les bistrots, de France et de Navarre via l’Allemagne, qu’ils soient citadins ou ruraux, des citations, des anecdotes, des pensées, des cancans bref de quoi donner du rire, et des fous rires

Tous ces « bons mots « ont trouvé leurs création, leur mise en scène avec les comédiens de la Tripe du Bœuf. Au fil des saynètes la cocasserie, les jeux de mots, la politique, tout y passe, pour le plaisir des spectateurs

Bistrots de chez nous ou d’ailleurs chacun se moque gentiment de tout, la citation d’une tenancière d’Outre Rhin reflète cet esprit « café » en déclamant « Les Français sont c…, ils ont 20 ministres et un seul pour la culture »

P1020302fete de la musique le public pi_èce detheatre bonne.JPG Voici une pièce satyrique comme on les aime, jouée avec talent, interprété dans un rythme rapide, acteurs et public ont fait corps avec le rire voir le fou rire.

Ce fut des salves d’applaudissements qui ont salué les comédiens de cette troupe du Haut Minervois.

Pour finir la soirée grillade party figurait au programme

Ce fut une fête de la peinture ou deux associations : l’Equipage et Marbre en Minervois présidée par Robert Peccolo et Khalid Massoud, ont collaboré pour le bonheur des petits et des grands.

09:19 Publié dans arts | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

26.05.2010

Vernissage de Béatrice Saint André à La Marbrerie

P1020158BEA FRANCISCO BONNE BLOG.JPGLe marbre livre ses secrets grâce à Béatrice Saint André.

Le talent de cette jeune artiste peintre, jusqu’à sa rencontre avec le marbre où ce dernier lui a livré sans conteste ses secrets vient de faire un tabac à La Marbrerie.

La présentation des œuvres de Béatrice a été faite par le propriétaire des lieux Robert Peccolo qui a déclaré : « Je suis fier de mettre à la portée du public, ceci durant toute la saison estivale les peintures sur marbre de Béatrice ».

Après cette introduction le maire Jacques Molina a remercié l’artiste pour son travail, puis ce fut autour du président de la communauté de communes du Haut Minervois Alain Giniés de souligner « l’exploitant de la carrière de marbre Khalid Massoud est un de mes administré, et pour la petite histoire je connais bien Béatrice puisqu’ ‘elle a vécu dans mon village, je ne peux que la féliciter ».

P1020159.JPGPuis ce fut autour du conseiller général Jean-José Francisco de rappeler :

« Ce lieu il y a quelques décennies était un atelier de polissage du marbre, puis avec le temps ce même atelier s’est transformé plus ou moins en taudis, lorsqu’il a été mis en vente en 2003 la commune a usé de son droit de préemption ce qui a permis d’offrir la possibilité à un « enfant du pays » de l’acquérir puis de le restaurer en faisant appel aux artisans caunois, et ce n’est l’excellent maçon Denis Lucon, présent aujourd’hui, qui démentira.

Quant à l’artiste Béatrice elle nous a révélé les belles propriétés du marbre. Si pour nous profane le marbre semble froid, par le biais de sa vision d’artiste elle nous a livré ses secrets, son regard d’artiste a su distinguer les arabesques, les courbes, les veines de ce matériau, d’où sont sorties des œuvres exceptionnelles, c’est une promotion artistique du marbre de Caunes qui vient de trouver sa place parmi les arts picturaux».

P1020162BEA OLUS PECCOLO ET MASSOUD.JPGLes spectateurs ont admiré le travail de Béatrice dont trois œuvres maîtresses se détachent :

Les carrières de marbre qui pourrait se traduire par ces mots : « Quel étrange concept que de dessiner les contours de la carrière sur une plaque retirée de ses entrailles »

L’Instant Charmant où le marbre donne l’image d’une maman allaitant son enfant

Agitation qui est un navire qui se bat, qui lutte contre les éléments déchaînés, avec ses immenses mâts qui se confondent dans le brouillard

La cité de Carcassonne qui apparaît dans toute sa puissance dans la plaque de marbre incarnat de Caunes.

Une exposition qui décoiffe, qui espante, révélatrice d’un talent nouveau pour cette artiste du Minervois, Béatrice a trouvé sa voie ; celle de donner à Dame nature qui a crée ce bijou qui a fasciné les rois, une destinée où sa vue perçante a décerné, deviné, le secret du marbre et lui a redonné vie.

09:40 Publié dans arts | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

23.05.2010

Mano de Decker expose au palais des Beaux Arts de Bruxelles

P1020023collage modifier mano bonne photo.JPGMano de Decker est un artiste nouvellement installé au village et voici que déjà il porte haut les couleurs de Caunes.

 C’est au Palais des Beaux Arts de Bruxelles dit BOZAR, que ses collages figurent parmi les 300 œuvres retenues par le jury .Le collage »Les fantasmes de Joseph I I « qui a été choisi,  est visible depuis le 6 mai jusqu’au 6 juin 2010.

 La technique du collage remonte loin dans le temps , déjà au 16 eme siècle le peintre italien Guiseppe Arcimboldo , pour éviter la censure , a peint des animaux , des fruits avec la manière de l’anthropomorphisme , ce terme un peu barbare qui désigne les caractéristiques morphologiques humaines à des objets on parle alors d’illusion anthropomorphisme.

 Cet art dissimule le corps en l’assimilant à l’espace de l’œuvre, une image peut en cacher une autre. Pour les artistes des siècles précédents cette façon de peindre leur éviter des ennuis avec les dirigeants de leur pays.

 Plus près de nous avec Salvador Dali ou son P1020028mano de decker posant auprès de ses collages.JPGœuvre, entre autre nommée « España » est remarquable dans le sens de l’anthropomorphisme.

 Pour Mano, ces collages sont exécutés de divers morceaux de papiers comme la palette d’un peintre. Le résultat permet plusieurs lectures qu’elles soient accidentelles ou intentionnelles, les visages, le corps apparaissent dans des décors sous la forme de rocaille, de nuage, de torrents etc...

Mano fait ses collages dans cette perspective ou l’absence de visages humains s’explique par les intentions symboliques voulues par l’artiste. Le collage technique ancestrale n’est pas un art mineur, au contraire, c’est une vision très contemporaine, c’est tout un travail qui engendre des réflexions sur le tableau, chaque spectateur cherche « son trésor » comme dans une devinette, c’est aussi la preuve d’une recherche inventive, complexe mais très stimulante.

 Mano joue avec l’humour en nommant des collages liés au corps féminin « c’est pas facile une femme ».Le sculpteur sur marbre du symposium 2007 Mano avec sa « Baccuse vous invite » démontre qu’il a plus d’une corde à son arc

C’est une chance pour le village de voir poser les pénates d’un artiste complet , pluridisciplinaire et qui vient de s’investir auprès de l’association « Marbre en Minervois » dont il sera le référent pour les 17 artistes participant au village des sculpteurs sur marbre de Caunes dans les lices de la cité de Carcassonne durant les deux mois d’été.

09:28 Publié dans arts | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

18.05.2010

Beatrice Saint Adre exposera à la Marbrerie de Caunes Minervois

P1010990beatrice saint andré peintre sur marbre bonne photo.JPGLa Marbrerie va devenir l’espace d’une saison le cadre des œuvres de Béatrice Saint André.

 Béatrice est une enfant du Minervois, elle réside dans le petit village ou elle a vu le jour Rieussec

Béatrice pour la première fois va porter aux regards des spectateurs ses peintures sur marbre

Pour arriver à cette maturité artistique Béatrice a derrière elle 15 ans de cours dans différents ateliers toulousains, elle a donc saisi les techniques de peindre au : couteau, au collage et huile, à l’acrylique, via le pastel, le fusain, l’aquarelle .

Après tant de formation Béatrice a décidé d’apporter ses connaissances aux enfants du canton. Avec le soutien des maires Béatrice a pu mettre en route un atelier itinérant entre : Laure, Citou , Rieux et c’est une trentaine d’enfants qui apprennent à manier les pinceaux.

 L’Office de Tourisme de Caunes il y a quelques mois avait sollicité une exposition qui s’est déroulée dans les salles de l’Abbaye de cette artiste qui montrait déjà une belle palette de talent.

 Béatrice n’est pas une inconnue pour les Caunois ni pour l’ensemble du canton de Peyriac. Béatrice a toujours été fascinée par le marbre, son parcours la conduit aujourd’hui vers ce matériau, ou en se penchant sur une plaque d’incarnat, elle va découvrir toute la force de la nature qui par le biais de ces formes laisse voir à l’œil des visages, des personnages, des fleurs

 Tout comme les marbriers italiens qui décoraient les palais , les églises avec ses plaques qui selon les dires de « Pascal Julien’ laissaient apparaître des visages de Madones ou du Christ » ce qui a donné au marbre tout un mystère , profane ou religieux et le regard d’une artiste comme celui de Béatrice ne pouvait absolument passer sans « tomber » sous le charme de ces lignes ou des formes sont mises en reliefs par sa peinture.

 C’est une osmose entre les lignes, les variantes de couleurs, et le don de Béatrice qui s’étalent sous la lumière. Le marbre selon cette peintre devient un matériau d’apprentissage, d’interrogation, de passage, de métissage, comme autant de passerelles d’un monde à l’autre, d’une culture à l’autre

 Difficile de mettre une étiquette de modernité ou de classicisme, les œuvres de Béatrice sont à la fois tout cela, c’est une véritable « révolution artistique » qui sera visible à partir du 22 mai 2010 à La Marbrerie jusqu’à la fin de la saison estivale.

 Contact pour plus de renseignements au 04 68 78 45 42 ou : www .artabea.com

07:16 Publié dans arts | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

13.05.2010

Nouvelle exposition à Castans

femme_inclin-e[1]ANNIE AMIRAULT CASTANS.jpgLa saison estivale des expositions , organisée par le GRAAL, continuent à la chapelle de Castans.

Pour le week-end du 13 au 16 mai 2010 de 10h à 18h une exposition de dessins, de peintures, de mosaïque est proposée aux visiteurs.

Les œuvres d’Annie Amirault sont inspirées par son amour de l’art antique. Dans sa jeunesse Annie a pu visiter Romme et plusieurs sites reflétant l’art ancien.

Annie est native de Châtellerault dans la Vienne, elle a suivi durant trois ans l’école des Beaux Arts de Poitiers. Annie est une voyageuse, elle vit de son artisanat.

pecheur_de_lune_aff annie.jpgUn tournant dans son activité artistique, Annie va rejoindre le monde agricole en élevant des chèvres, faire du fromage durant 27 ans dans le Tarn à Byessé.

Mais ses amours de jeunesse reviennent, titillent ses pinceaux et depuis 1999 elle se consacre à la création sous forme de dessins, de peintures, de mosaïque

Annie a le sens du social, elle anime des stages de peinture pour les enfants à Aussillon,Tarn. A l’espace culturel La Salgalarié où elle donne des cours initiation à la fresque antique.

Depuis 2010 Annie s’est investie auprès des personnes handicapées le Foyer FOT pour des activités manuelles, de réveiller le fait de travailler ensemble.

Artiste qui utilise les matériaux comme le sable, la chaux, la roche broyée, les pigments pour ramener l’œil du spectateur vers les origines humaines.serenade_peinture_sur_dentelle.jpg

L’œuvre d’Annie est un hommage à la nature primaire mais aussi aux hommes dont l’existence lui paraît fragile.

Le vernissage ce jeudi 13 mai aura lieu à 18h et sera animé par la canadienne Liane et son guitariste, qui ont un répertoire tourné vers les musiques et les chants du monde.

Une tombola sera proposée avec pour lot un tableau d’Annie.

09:22 Publié dans arts | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |