25.07.2010

La rubrique des artistes Caunois:Michel Nicolas

P1020999Nicolas Michel.JPGLa commune de Caunes connaît une arrivée d’artistes venus de tous les horizons. Parmi ces nouveaux arrivants Michel Nicolas « staffeur -Ornementiste »

 Michel Nicolas a pris « racines » au cœur du village depuis qu’il a pris sa retraite en 2000. Ce Caunois d’adoption a un parcours très intéressant, dans sa profession de Staffeur-Ornementiste.

 Après 3 ans d’apprentissage qui se partageait pour une partie en entreprise la seconde à l’école St Lambert dans le 15 eme arrondissement de la capitale, Michel Nicolas doté d’un CAP a dés l’âge de 13 et demi fait son entrée dans la vie active chez l’Entreprise Bain du 17 eme arrondissement ou il sera l’un des « employés durant 9 années.

Pour continuer son profil de « staffeur » Michel Nicolas fera « son tour de France » à Paris et dans la banlieue pour se perfectionner, voir et découvrir d’autres facettes de cette profession encore peu connue.

 Il sera parmi les décorateurs de cinéma travaillant d’une manière peu orthodoxe, en effet les contrats d’embauche étaient liés à la durée des tournages cinématographiques. Cela pouvait aller d’un jour à une semaine voir un mois ; malgré cet inconvénient Michel Nicolas était parmi les « mordus » du septième art, il a contribué aux décors de » Paris brûle t’il, » de « Boulevard du Rhum, ou il a connu Brigitte Bardot et Lino Ventura, Le Casse avec Belmondo et pour le côté film étranger qui lui a laissé un excellent souvenir « On est toujours trop bon pour les femmes », film anglais qui n’a été vu qu’en terre britannique.

 Ces quelques citations donnent à peine le rôle important du métier de « staffeur », ce dernier consiste en faire des décors anciens, ou futuristes au moyen de moulage dans lesquels le plâtre fait office de pierre.

 Mais là ne s’arrête pas le parcours de cet artiste - artisan, Michel Nicolas va travailler avec les Beaux-Arts pour la restauration de lieux publiques et de façades, surtout à Paris et en région parisienne.

 Après 42 ans de dur labeur Michel Nicolas et son épouse Amandine ont décidé de s’installer à Caunes ceci depuis 2000, mais la retraite paisible envisagée par ce couple fut hélas trop court, Amandine n’est plus se côtés pour profiter de ce Minervois qui les avait tant séduit.

 Michel Nicolas participe activement à la vie culturelle de Caunes, il expose « ses staffs » avec l’association l’Equipage, pour le Marché de Noël,par sa présence il soutient toutes les animations ou le village est impliqué.

 Avec son fils Stéphane il restaure sa maison dans l’esprit du Moyen Age mettant ainsi à contribution son métier de « staffeur- ornementiste »

09:04 Publié dans arts | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

18.07.2010

La diva et le pianiste

geraldine_casey[1]dcm.jpgL’association Développement Culturel En Minervois propose sont troisième concert avec la soprano colorature Géraldine Casey et Guilhem Fabre au piano ce vendredi 23 juillet 2010 au chevet de l’Abbaye de Caunes –Minervois.

 Cette année, la présence scénique de Géraldine Casey, sa maîtrise des coloratures, vocalises, la beauté du son timbre, sont unis, dans un parcours complice, au talent de pianiste de Guilhem Fabre, deux artistes exceptionnels pour une soirée dédiée à l’opéra.

 Géraldine Casey, après de brillantes études, débute au théâtre des Champs Elysées dans le Freischütz de Weber sous la direction de Myung Wung Chung. Puis c’est Rigoletto au Chatelet. Son parcours artistique lui fait découvrir plusieurs scènes en France et à l’étranger. Son dernier enregistrement Mozart Arias, chez Passavant, vient d’obtenir un « Orphée d’Or » décerné par l’Académie du disque lyrique comme meilleur enregistrement Mozart 2010.

Guilhem Fabre intègre en 2009 le CNSMD de Paris, Guilhem Fabre se produit régulièrement en tant que soliste ou accompagnateur, par exemple de la classe de chant du célèbre baryton Alain Fondary, de plus il a été l’invité de France –Culture et participe à des concerts à Paris.

 Son choix pour Caunes requiert beaucoup de virtuosité avec les pièces de Schubert, Liszt et Schumann

 Le dîner avant-concert « La Table de Linda » qui vous proposera un menu raffiné accompagné ’un vin de terroir en l’occurrence celui de La Métairie Neuve, dont vous pourrez aussi à la fin de cette soirée découvrir plusieurs de leurs crus.

 Réservation auprès de l’Office de Tourisme du Haut Minervois au : 04 68 76 34 74

18:05 Publié dans arts | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

12.07.2010

David Vanorbeek expose le long du canal du Midi à Toulouse

IMG_1648_3_1[1]oeuvre de david vanorbeek toulouse.JPGAprès avoir déposé ses sculptures David Vanorbeek est parti vers d’autres cieux et tout particulièrement vers la ville rose.

L’exposition de cet artiste est encore en partie présente à l’abbaye de Caunes, exposition organisée par l’association Les Marbrières de Caunes présidée par Benoît Huppé.

Pour remercier le public qui a chaudement félicité ce sculpteur très contemporain, David désire présenter ces œuvres toulousaines à ses admirateurs caunois.

L’exposition intitulée « Chemins d’Eau » qui anime les berges du canal du Midi débute aux pont des Jumeaux à Rangueil, là deux des sculptures de David Vanorbeek s’élèvent vers le ciel.

IMG_1660_6_1[1]pont jumeau david vanorbeek.JPG Selon l’artiste « la richesse et la diversité des formes, les gestes singuliers, s’insèrent parfaitement dans ce paysage urbain. Cette forme artistique invite à repenser la manière dont les hommes vivent et avec leur environnement. En utilisant les rives, les ponts et l’eau, les artistes inventent de nouveaux lieux d’expression et d émotion ».

L’exposition est programmée depuis le 28 juin et fermera « ses portes » le 29 septembre, ce qui laisse du temps pour les « fans caunois » pour se rendre dans cette partie de Toulouse.

08:20 Publié dans arts | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

24.06.2010

David Vanorbeek ou l'art métallisé contemporain

P1020403 van et son totem plus ses 2 filles.JPGLe sculpteur David Vanorbeek expose à l’abbaye de Caunes des œuvres géantes, où le monde des insectes est fort bien représenté.

David est un autodidacte, depuis sa plus tendre enfance il a été fasciné par les insectes, les fourmis ont été ses premières œuvres.

Depuis 12 ans David sculpte, tout comme César, il récupère le métal en particulier les fils de fer des vignes. Pour David, le métal l’appelle comme un aimant, et il lui est impossible de résister.

P1020407abeille géante et artiste van et sa famille.JPGC'est souvent au cours de ses balades précise-t-il « que j’ai soudain le sentiment très fort que du métal abandonné m’attend » et David continue « j’en trouve toujours ».

Ce métal rejeté, oxydé par les traitements des vignes, devient entre ses doigts un matériau qui revit, s’embellit, pour donner une sculpture qui fera l’admiration des visiteurs

Le recyclage, la récupération sont ses fils rouges de son inspiration. Ces dernières années son œuvre a évolué dans plusieurs directions ; si à ses débuts le monde des insectes l’inspirait, le côté plus contemporain fait partie intégrante de sa perception de la nature.

David est empreint de respect pour tout ce qu’il sculpte, et devant la beauté de son travail les spectateurs ont appris à aimer, à ne plus détruire les « petites bêtes », pour David c’est le plus beau des compliments.

P1020391.JPG Cet artiste déclare presque fièrement : « Je tiens pour certain que le fer, l’acier, toutes les formes de métal se sentent bien dans mes mains », cela est certainement vrai car il lui suffit de regarder le métal pour voir l’œuvre qui va naître.

David Vanorbeek figure parmi les sculpteurs contemporains les plus recherchés, ses œuvres jalonnent plusieurs sites du département, arène de Trèbes, chemin de Mayronnes, la Haute Garonne avec deux de ses totems qui feront la parure d’un pont sur le canal du Midi à l’occasion de l’année Paul Riquet. La Belgique accueille également cet artiste qui aime le monde naturel qu’il traduit si bien sous forme de sculpture de métal.

P1020394sculpture de david vanorbeek.JPG L’exposition de David Vanorbeek est organisée par l’association Les Marbrières de Caunes est visible jusqu’au 18 juillet en l’abbaye de Caunes renseignements au : 04 68 78 09 44

07:22 Publié dans arts | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

22.06.2010

Atelier de sculpture enfants

PIC_0143[1]atelier adad juin.JPGL’association l’A D A D, association de Développement de l’Argent-Double, a mis en place depuis plusieurs années un atelier de sculpture pour les enfants. Plusieurs de ces ateliers ont vu le jour suite à cette initiative dans le canton de Peyriac.

 Pour la Fête du Marbre et de la Sculpture, organisée par l’association Les Marbrières de Caunes, il était une des attractions qui a retenu l’attention de nombreux « apprentis » sculpteurs sous la houlette de l’animatrice Sybile et de la présidente Christiane Martinez.

PIC_0144[1]atelier a d a d juin.JPG Pour sculpter la pierre, très tendre, de Picardie, les outils sont adaptés aux enfants, tous ont « tâté » du burin, de la lime bref ce fut une véritable ruée d’artistes en herbe qui ont pris leurs quartiers à l’atelier.

 Découvrir la sculpture à travers l’enseignement des passionnés comme les artistes Caunois Thierry Auneau, Jean –Michel Lafitte, découvrir ainsi le patrimoine du village, voici le désir de l’A D AD qui il y a encore une paire d’années organisait le concours du « trophée incarnat ». Un espoir de revoir peut être sous une forme réservée aux enfants un « concours de sculpture « qui pourrait relancer la magie, le mystère de ce matériau qui a fait les beau jours économiquement de Caunes Minervois.

PIC_0145[1]atelier ADAD enfants fete du marbre juin 2010.JPG L’Atelier de Sculptures proposent des stages pour les mois de Juillet et d’Août,

 tous les mercredis

 pour Juillet le 7, 21, 28 et 15 juillet de 10h à 17h, repas tiré du sac ;

 pour Août les mercredis 4, 11, 18, 25, repas tiré du sac.

 Stages animés par l’animatrice Sybile.

 Les inscriptions sont obligatoires au 04 68 78 43 65 Tarif : 20€ pour les enfants et 30€ pour les adultes ,parents et enfants peuvent s’inscrire.

 L’atelier permanent sera ouvert tous les mercredis à partir de la rentrée scolaire 2010-2011

13:21 Publié dans arts | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

21.06.2010

Les artistes de San Francisco

P1020494tous les artistes san francisco bonne photo article.JPGLes artistes de San Francisco comme chaque année depuis 12 ans posent leurs valises à Caunes- Minervois pour un séjour dédié à la peinture

 Durant une huitaine de jours huit peintres dont deux Caunois ont sous la houlette de Glen Moriwaki mis sur toile les paysages, le canal du midi, et des œuvres plus ou moins abstraites

P1020485artistes de san francisco toile daelen.JPG L’art de mettre sur toile une peintre libérée des règles rigides est maintenue Ces artistes venus d’Outre Atlantique s’éclatent, toutes les œuvres respirent la liberté, la joie, la sérénité.

 Les deux peintres Caunois Geneviève Arlen et Jean –Claude Picherit ont apporté une contribution d’espace. Le canal du midi vu par Geneviève Arlen donne une impression de grandeur, entre l’eau, les arbres, cette vision de la création de Paul Riquet est pleine de charme, les couleurs vives, pures, éblouissent, quant à Jean –Claude Picherit il a donné a cette exposition le complément idéal de la douceur, de la tendresse aux autres toiles très typées d’Amérique.

P1020486san francisco glen toile.JPG Un seul regret l’exposition est trop courte, une prolongation serait pour l’année prochaine la bienvenue.

 Bye , Bye San Francisco rendez –vous en juin 2011 !

 Noms des artistes participant : Aliza Allen ; Geneviève Arlen,caunoise ; Kévin Brown, un fidèle a caunes , Kate Cyr , Paul Fujïï , Joe Illick ; Denyse Olsen ; Jean –Claude Picherit , caunois,et leur maître Glen Moriwaki

06:15 Publié dans arts | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

20.06.2010

Laure Essinger une artiste aux sculptures de papier végétal

P1020400ruban papier dentelle avec bande verte de laure bonne photo.JPGLaure Essinger est une artiste étonnante, voir détonante, ses sculptures sont uniques, impressionnantes de légèreté, de finesse, d’élégance

 Après une formation classique, Laure Essinger a choisi d’expérimenter différents supports : argile, plâtre, pierre, textile.

P1020426laure essinger bonne photo article.JPG En 2004 c’est pour cette plasticienne la découverte subtile de l’alchimie qui transforme les plantes en fibres à papier. Depuis Laure a consacré son art à la sculpture de papier végétal

 Commence alors une démarche de création qui correspond a sa vision artistique : créer sa propre matière et celle d’explorer le papier comme mode d’expression.

 Les sculptures présentées dans le cloître roman, nommées « Mutandis » faites uniquement pour ce cadre, sont faites de papier.

 A la question : quelles plantes utilisez vous ?

 -Laure Essinger Répond : toutes sont d’origines languedociennes.

 Comment procédez-vous pour obtenir un tel résultat ?

 -les sculptures installées à Caunes sont en papier de Yucca, d’Iris, de Lierre et de Châtaignier. Toutes ces plantes fournissent des fibres nécessaires à la fabrication du papier. C’est pour moi un plaisir de cueillir ces plantes, le papier qui émanent de cette assemblage est entièrement « naturel » aucun liant ou colle chimique, seule l’eau sert de liant entre les fibres

Le principe de cuisson en lessive de cendre respecte sans chimie le matériau qui va sortir de cette méthode.

 Avec un tel matériau, est ce plus difficile qu’avec la pierre ou l’argile ?

 - Oui , bien sûr, le dialogue entre la forme et les fibres transforment le processus de la création qui est liée à l’aléatoire d’un matériau vivant.

 Pour permettre à d’autres artistes de connaître ce matériau , Laure a participé à plusieurs ateliers, festivals ou manifestations dans toute la région du Languedoc –Roussillon.

P1020401les bulles papier dentelle bonne photo laure essinger.JPG L’abbaye de Caunes a su attirer son attention, les trois sculptures qui embellissent le cloître ont séduit tous les visiteurs, trois bijoux qui sont comme suspendus dans l’air, qui sont à la fois réels et pleins d’illusions, qui se balancent entre le tangible et l’intangible, trois témoins qui révèlent la nécessité du vivant, c’est la perpétuelle métamorphose de la matière

 Exposition organisée par l’association Les Marbrières de Caunes est visible jusqu'à fin juin 2010 a l’Abbaye de Caunes Minervois aux heures d’ouverture de l’abbaye : renseignements au 04 68 78 09 44

09:28 Publié dans arts | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |