25.08.2010

L'art contemporain prend ses quartiers à Félines-Minervois

IMG_7713-2-vernissage_felines_les_elus_et_les_peintres[1].JPGL’ancien Cellier de la cave coopérative de Félines vient de céder la place à la culture artistique.

Depuis une année ce lieu était devenu incontournable pour les différentes animations culturelles : théâtre, concerts, expositions.

La commission Culture a souhaité dédier cet espace à des artistes professionnels, pour réaliser ce souhait, Maryse Roumengous, directrice artistique, a été sollicitée.

Au cours du discours de la première adjointe Anne Cabrie le public a pu écouter « cette démarche illustre l’esprit de travail de fond de la Municipalité en matière de développement culturel. La rencontre avec ses quatre artistes ouvrent une nouvelle ère dans la vie du Cellier de Félines »

Le maire Jean –Pierre Pastre a souligné : « pour chacune des expressions nous avons choisi le spectacle vivant, nous avons choisi la qualité, le public de notre village mérite ce qu’il y a de mieux »

Puis ce fut Maryse Roumengous de s’enthousiasmer en ces termes « laissez vous envahir par chacun d’eux et vous y pêcherez quelques-unes des multiples facettes de l’illusion, car oui tout est illusion »

Pendues aux cimaises les œuvres de quatre artistes : Emilie Teillaud, Thomas Darnell, Friedbert Wittich, Philippe Malzac ont trouvé là un cadre qui correspond à leur idée de l’art contemporain

Pour Emilie Teillaud, c’est une vision de la femme façon très imaginative selon le kama -sutra, Emilie culbute les principes et séduit par des toiles hyper colorées et diablement décalées

Friedbert Wittich a une technique innovante il utilise tous les supports et il peint sans pinceau uniquement avec la main. Ces toiles sont en noire et blanc donnant une intense véracité de l’éphémère

Thomas Darnel, Américain, a franchi l’étape du réalisme pour aller vers la recherche de la transparence, les résultats sont surprenants pour cela Thomas exécute plusieurs couches de peintures à l’huile transparente ce qui donne une qualité lumineuse à ses toiles, luminosité avec laquelle il joue dans ses travaux d’abstraits.

Philippe Malzac se décrit comme tel « je suis né au Laos, ce qui m’a laissé un attrait certain pour les pensées asiatiques, cet aspect a joué dans mes recherches visant à tirer délibérément partie des zones de toile laissées écrues. Pour le reste, il relève de ne pas proposer qu’un niveau de perception au spectateur, mais de jouer avec les possibilités d’inversions, d’échelles, de visible et d’invisible ».

Vernissage qui s’est déroulé en présence d’une foule nombreuse et parmi celle-ci la présence du maire de Laure Jean Loubat et son épouse ainsi que celle du Conseiller Général Jean –José Francisco accompagné de son épouse ;

Les visites sont libres du mardi au dimanche de 15h30 à 18h au Cellier de Félines-Minervois

08:20 Publié dans arts | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les Troubadours d'aujourd'hui

Claudie_Marti[1].jpgCe samedi 28 août , chants , musiques et poésies commémoreront la destruction de Ventajou , au XIII e siècle.

 Félines , petit village héraultais aux portes du Minervois audois va commémorer la destruction de Ventajou

 Au XIIIeme siècle , les croisades contre le sud de la France ont balayé , durant 50 ans , le Languedoc actuel. Pour demeurer dans les mémoires à travers les siècles , une chanson est née par la volonté de deux compositeurs :Guilhem de Thudèla et un auteur demeuré anonyme à ce jour.

Un an après le massacre de Béziers et de ses habitants , l’armée d’invasion se destine à la « pacification » des Corbières et du Minervois. Le tour de Ventajou était arrivé. Le seigneur Peire-Rogier devra se soumettre à cette armée « pacifique » commandée par Simon de Monfort

 Un chant a retenti dans tous les environs « La Canso » qui sera le porte- parole des faits et actes de cette armée.

 Pour cette commémoration , la commune de Félines et ses 430 habitants ont invité cinq troubadours.

 Parmi eux Claude Marti qui , pour l’occasion , a écrit un texte qui fera la liaison entre les extraits de la Canso et d’autres chansons des troubadours. Durant quelques heures Claude Marti et les quatre autres invités évoqueront cette triste épopée qui est à la fois une défaite pour le Languedoc mais aussi après 800 ans un espoir pour la langue d’oc.

 C’est une soirée ou , à travers les chants , les musiques et les poésies , les troubadours seront les acteurs merveilleux de cette commémoration .

07:56 Publié dans arts | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

17.08.2010

Abel Reis sculpteur Fondeur

L' Association Les Marbrières de Caunes organise le vernissage de l'exposition Abel Reis , sculpteur fondeur , le samedi 28 août à 18h30 au cloître de l'abbaye .Le vernissage sera suivi à partir de 20h d'un repas convivial ,puis d'un bal animé par les musiciens de l'Académie -Festival de Caunes sur la place de la République.Repas et bal :20€. Les crus du Domaine des Murettes de La Livinière agrémenteront ce repas

07:51 Publié dans arts | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

15.08.2010

Deux artistes Fabien Bages et Hervé Berteaux

P7250073[1]il etait une fois artsite minerve.JPGLe spectacle donné par Fabien Bages et Hervé Berteaux fera date dans les esprits du public venu les applaudir dans la petite église de la cité martyre Minerve

 Fabien Bages est un colporteur de légendes et de savoureux , il sait jongler avec les mots , emporter l’auditoire au plus profond d’un univers étrange , trouble , intemporel , magique Sa présence sur scène est impressionnante , son talent de troubadour des temps modernes est fascinant , les contes imagés par ce « colporteur » ont captivé les spectateurs

Hervé Berteaux est un passionné de la période médiévale , il est en perpétuelle recherche et partage ses fruits par les vecteurs de la création et de la communication : l’écriture , la musique , la photographie. Pour compléter cette panoplie Hervé Berteaux a réalisé des CD, des livres, des Cdrom , il a joué des rôles au cinéma avec des réalisateurs comme : Bertrand Tavernier, Youssef Shahine.

Touche à tout Hervé Berteaux s’est reconverti dans le reportage et la rédaction de chroniques sur le patrimoine et l’histoire pour différents supports dont le dernier celui de 2009 a été publié par Midi Libre

 Pour l’accompagnement musical de ce spectacle et afin de laisser toute liberté au conteur la musique « composée » était en direct

 L’authenticité n’était pas recherchée à tout prix, elle était improvisée, et l’amateur de musique du Moyen Age s’est senti à l’aise dans un espace sonore totalement médièval sans pour autant reconnaître des pièces habituelles du répertoire.

Les instruments de musique sont la harpe, le tympanon, précurseur du piano, le nay, flûte orientale, des flûtes à bec ainsi que des percussions

 Le concert en l’Eglise de Minerve fut un triomphe pour ces deux artistes qui sont en total osmose

Contact :iletaitunefois@free.fr /http//iletaitunefoi.free.fr / 0643 30 87 ou 0950649373

08:23 Publié dans arts | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

14.08.2010

Le chant des "Oyseaux" à l'Abbaye de Caunes

DSC03478[1]chant des oyseaux concert fin de stage.JPGLe chant des « Oyseaux »est revenu à l’abbaye pour son traditionnel stage de chant choral estival.

 Pour 2010 beaucoup de choristes ont choisi le village pour passer une semaine intense en rencontres et en musique

 Parmi les 47 stagiaires venus de toute la France mais aussi d’Allemagne, d’Irlande, de Catalogne, de Suisse, de Norvège et même du Maroc, ont pu retrouver un noyau de fidèles

 Les stagiaires ont l’habitude de chanter en ensemble vocal pendant la saison hivernale. Cette année ils sont venus s’immerger dans la musique de la fin de la renaissance italienne.

 Le programme 2010 était en effet consacré à des madrigaux comme : le cycle « Sestina » extrait di sixième livre de madrigaux et à deux balletti de Giovanni Giacomo Gastoldi

 Le stage c’est terminé comme à l’accoutumée par un moment musical gratuit, offert par l’ensemble vocal des stagiaires, dirigé par leur maître Franck Pellé-Rolland

Ce samedi 07 août à 16H 30 dans le cloître de l’abbaye pendant 45 minutes, les choristes stagiaires ont présenté le fruit de leurs répétitions de la semaine devant une soixantaine d’auditeurs très attentifs

 Ce stage présente un double intérêt : axé sur la recherche de qualité musicale et l’écoute fine du son, de plus il profite aux stagiaires grâce à une pratique soutenue de six heures de répétitions journalières

 Deuxièmement ce stage joue a plein son rôle économique du village par le biais des commerces, les restaurants et les hébergeurs.

 Rendez-vous est déjà pris pour l’été 2011. Contact: http://le.chant.des.oyseaux. monsite.fr

08:13 Publié dans arts | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

08.08.2010

Les Vendredis classiques viennent de baisser le rideau

P1020790opera illustre 1 concert dcm.JPGL’association Développement Culturel en Minervois créée en 2000 par la conseillère municipale Gerda Thomassen, mezzo-soprano, a donné bien du plaisir aux mélomanes.

Pour donner un aperçu populaire et non populiste, de cet art, des avant-concerts donnés sur la place de la république de Caunes attiraient les Caunois qui prenaient ainsi du plaisir à entendre des airs d’opéra et d’opérette.

Après des années de cette animation culturelle, la nouvelle présidente Danièle Gastou a mis tout son savoir-faire pour continuer sur cette lancée culturelle typiquement caunoise.

P1020865bisd meilleur duo pianiste geneviève arlen.JPG Après trois années de labeur, d’angoisse, de trac, tous les membres de l’association sont attristés par les difficultés rencontrées. Pourtant le programme de ces trois dernières années était de qualité.

Pour 2010 plusieurs de ces manifestations lyriques ont su mobiliser les amateurs de « bel canto » d’opéra biblique avec Fugue en Aude Romane, avec la diva et le pianiste :«L’Art de la Colorature »avec l’air des « clochettes » extrait de Lakmé ont enthousiasmé les auditeurs.

P1020870la mouche bel canto.JPGAu cours de ces derniers mois, l’association avait misé sur les jeunes avec des œuvres democratisant l’art lyrique. Malgré cet ardent désir de désacraliser l’opéra les résultats n’ont pas été à la hauteur des espoirs de l’association.

Pour la présidente et son équipe le bilan des fréquentations est en courte baisse par rapport aux autres années, mais rien de bien grave. Cette remarque est certainement liée à la crise, les porte-monnaie sont légers et nombre de touristes regardent à leurs dépenses.

Le rendez-vous avec l’art lyrique a pourtant fidélisé des centaines d’amateurs, tout comme les viticulteurs qui profitent de ces concerts classiques pour faire connaître, découvrir leurs crus au cours des « diners -avant concert « et une dégustation « après-concert » dans le caveau de l’abbaye.

P1030061 colorature dcm opera.JPG La culture musicale et l’économie viticole ont fait bon ménage, c’est pour tous les « fans » de l’opéra et pour les producteurs viticoles une alliance d’or.

Tous les amis de la musique classique et de l’opéra seront certainement présents pour le 11e festival des concerts classiques de cette association qui a su au fil des ans donner à Caunes une grande P1030155dernier opera dcm juillet bonne photo.JPGP1030156public_dcm_dernier_opera_juillet_30[1].JPGrenommée musicale.

14:37 Publié dans arts | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

03.08.2010

Geneviève Arlen, artiste de Caunes-Minervois

P1030121GENEVIeVE Arlen portrait.JPGL’attrait de la commune de Caunes est de plus en plus réel avec l’arrivée de plusieurs artistes issus des quatre coins de l’Hexagone. C’est le cas de Geneviève Arlen qui réside au village depuis trois ans. Geneviève Arlen, après avoir passé des vacances dans la région a été séduite par Caunes à travers son patrimoine, ses ruelles médiévales, son abbaye, ses maisons regroupées autour de ce monument classé ainsi que l’ensemble du périmètre végétal. Geneviève Arlen est native de Lorraine plus précisément de Metz. C’est à Strasbourg que durant plusieurs années elle a été professeur de français au lycée Couffignal de la seconde au BTS. Son parcours professionnel est majoritairement lié à Paris, Metz, Nancy, Strasbourg.

Pourquoi avoir choisi de vous installer à pour Caunes ?

Suite à des vacances, Caunes et ses environs me sont apparus exceptionnels, aussi plutôt que terminer ma carrière de professeur dans l’Est de la France j’ai demandé ma mutation pour le collège de Rieux qui présentait un poste libre. Voici pourquoi j’ai choisi de vivre ici et je ne regrette rien car j’ai  professionnellement parlant fait le bon choix. J’ai eu la chance d’avoir des élèves uniquement de classes de 6e, quelle chance pour moi, c’était une opportunité à laquelle je ne voulais pas échapper.

Depuis quand l’art pictural est il entré dans votre quotidien ?

Depuis ma plus tendre enfance le dessin et la peinture ont fait partie de mon univers.

Quelles sont vos premières œuvres ?

Après avoir suivi des cours aux Arts Décoratifs de Strasbourg, au cours du soir durant plusieurs années, j’ai rencontré un professeur qui m’a beaucoup aidé Marie-Jo Daloze peintre, qui m’apprit tout ce que je sais et que je mets sur toile ou sur papier.

Que represente le tableau que vous avez intitulé « Fouillis d’oiseaux » ?

C’est une œuvre capitale, il est le symbole de la libération de la figuration, et c’est par ce biais que j’ai compris quelle serait ma façon de peindre et que les couleurs seraient fondamentales. Parallèlement j’écris des livres pour enfants intitulés « Ma grande amie Rose » qui est accessible à tous.

Avez vous fait des expositions ?

Oui, une fois dans en Alsace à Barr, puis trois fois à Caunes. Pour la première de la saison à l’abbaye en avril 2008, la deuxième fois en fermeture de cet édifice et la troisième fois avec le groupe d’artistes de San Francisco.

Les peintures de cette artiste « nouvellement caunoise » parlent à ceux qui veulent bien se pencher sur sa vision de la nature, la toile « Fouillis d’oiseaux » est plus que parlante, on peut entendre, si l’on se prête l’oreille, les oiseaux chanter.

Son tout dernier tableau « La Montagne Noire » réalisé dans le cadre du stage avec les artistes californiens est pour Geneviève une nouvelle étape artistique.

16:11 Publié dans arts | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |