18.03.2015

Les séniors masculinss'imposent à Limoux

201010151368 (1)Régis.jpg

Ce samedi 7 mars, les seniors masculins du Minervois Handball Club se rendaient à Limoux pour le compte d'une nouvelle journée de championnat. Ce déplacement était à haut risque pour les hommes du Président Jean Christophe Avérous, les Blanquetiers étant invaincus dans leur salle. Le début de rencontre était à l'avantage des Caunois qui prenaient confiance au tir. Christophe Ghisi auteur de 7 buts montrait la voie au sien.

La défense du Minervoisétait sifflée sur  était au rendez-vous avec une énorme densité physique. La première période un score de 12 à 10 en faveur des visiteurs. Conscients de l'exploit possible à l'extérieur, les consignes dans les vestiaires étaient de continuer cette défense imperméable. Maxime Bonini, Rémi Navalon, sur leurs postes d'arrière continuaient à être efficaces. Au fil des minutes le jeu s'équilibrait entre les deux effectifs, mais le tableau d'affichage était à l'avantage des « rouge et bleu ». Bien appuyés par un public venu nombreux, les Blanquetiers essayaient dans les derniers instant de jeu d'inverser la tendance au score.

La maîtrise et le mental étaient du côté Caunois pour un précieux succès au coup de sifflet final sur le score de 26 à 23. Bravo aux artisans de cette victoire ce qui donne une nette  montée   au classement

une photo jointe de Régis Martinez

 

Journée contre la discrimination à Félines

171 FELINES DIT OUI 0 LA FRATERNIT2.jpg

 Le samedi 21 mars à Félines se déroulera la journée de lutte contre les discriminations raciales. A partir de 10 h 30:balade poétique et citoyenne  au cœur du village. De 14 h à 16 h atelier  de découverte d'autres cultures( gatuit)avec : un atelier de cuisine au foyer .En compagnie de l'équipe de l'association « Puits à paroles, ce sera la découverte des secrets d'un plat africain.

Un atelier de calligraphie est proposé par Aicha à la salle des couturière au Cellier.Un atelier d'initiation à la capoeira ( art martial africo - brésilien) est  proposé au Cellier ou à l'extérieur  avec l'association Les Messager du Vent.Les places  dans ces ateliers  étant limitées , il est prudent  de s'inscrire  au secrétariat  de mairie au : 04 68 91 41 70;A  partir de 16 h au foyer , un après - midi  de soutien à l'association  Puits à paroles Sénégal et France , participation libre mais nécessaire.Toujours à 16 h un spectacle pour jeune public est proposé par un membre  du Puits à parole.A 18 h un apéro -conte avec des conteurs et des musiciens du Puits à paroles.A 19 h 30 un repas africain sera proposé par le Puits à paroles avec une projection  d'un documentaire  sur les missions de l'association.

A 21 h pièce de théâtre: Voyage sans vis par Boubacar Ndiaye en soutien à l'association.Dans Voyage sans visa le conteur Boubacar Ndiaye  questionne la place du bonheur , de la réussite  de ces immigrés Sénégalais, qui pour certains  prennent la pirogue  au péril de leur vie.Renseignements au : 04 68 91 41 70

 

Information pour les prochaines élections

Note d'information pour les prochaines élections »

Les élections départementales des 22 et 29 mars 2015, les électrices , les électeurs  sont informés que le bureau de vote  est transféré en mairie pour les 2 tours du scrutin. Toute personne non munie d'une pièce d'identité  na pourra  participer au vote

15.03.2015

Des mamans Caunoises "pâtissières" pour une bonne cause

DSCN0332.JPG

Depuis le mois de Novembre 2014, les mamans caunoises ont mis  en route un moyen fort apprécié  des gourmands un rendez- vous quasiment incontournable , la proposition de vendre des gâteaux fait maison. Le but de ces dames faire une recette pour la coopérative scolaire«'USEP » qui se traduit en ces termes : »Union Sportive  Education « . Chaque  mois voit leur stand prendre place auprès des autres commerçants ambulants sur l'Esplanade de l'Europe.

DSCN0334.JPG

Le but de cet attachement  pour les écoliers de Caunes sera cette année un sortie de deux jours et deux nuits qui a permis aux écoliers de faire du ski dans le département..La recette de ce bénévolat maternel est aussi pour le maintien financier de toutes les sorties au cours de l'année scolaire.Prochain stand ou trônent des délicieuses gourmandises le jeudi 9 avril , le jeudi 7 mai et le jeudi11 juin, qui clôturera cette  volonté des mamans qui après s'être  »battues«  pour le maintien d' une classe , continuent de vivre au rythme scolaire. Parole de gourmande :  » les gâteaux et autres pâtisseries maison sont délicieuse« Bravo à Carine Ghisi , Denise Monange et Cécile Lenne

 

Les mamans

Un weekk -end consacré aux Poilus Caunois" de 14-18

DSCN0255.JPG

L’Association «Les Anciens Combattants « présidée par M.Curbelet «  a su mettre la mémoire des villageois en émoi. Pour le samedi 7 mars, l’abbaye de Caunes devenait le cadre d’une exposition exceptionnelle , entre carte postales , témoignages , lettres , et même un casque prussien  faisaient l’objet de nombreuses questions. Caunes a une particularité : « celle d’avoir trois sites ou il est question de ses enfants morts pour la patrie. Au cimetière sur un crucifix des plaques en marbre relatent les noms des « Caunois » morts aux combats. Dans l’Eglise  abbatial, sur des plaques de marbre rouges là aussi les noms des Caunois figurent avec une singularité étonnante le premier de la liste est cité avec son grade

DSCN0260.JPG

. Puis place du « Souvenir Français » un monument voulu , commandé par les « Caunois » la commande de cet édifice a été faite à l’architecte Belin. Pou régler la facture , une souscription a été faite : chaque Caunois a donné  selon ses possibilité » Ce monument est depuis le témoin de chaque manifestation liée aux souvenir des guerres , première guerre mondiale, deuxième guerre mondiale , Indochine.

DSCN0261.JPG

Au cours de son exposé François Icher a bien souligné la volonté des villageois qui voulaient marquer ainsi le traumatisme de la « grande guerre »Le dimanche 8 mars , « Journée de la Femme » , le maire Denis  Adivèze a souligné « les femmes au cours de ce premier conflit mondial , ont assuré à l’arrière , elles ont œuvré à l’économie du pays , les infirmières qui ont soigné , assisté dans leur denier moment des soldats  qui pour certains appelaient leur mère.

DSCN0269.JPG

Le terme de « poilus » a été donné  par Napoléon  , terme qui voulait dire «  l’homme guerrier » Puis ce fut le député Jean Claude Perez de mettre en valeur les termes de Lionel Jospin :  «  en 1982 il serait bien d’honorer ceux morts pour l’exemple »» .

DSCN0274.JPG

Le mot « souvenir » pour les Anciens Combattants est une évidence , pour mettre le « côté » émotionnel Virginie Pointes a lu une lettre d’un « Poilu », suivi de l’énoncé des noms des 85 « Morts pour la France ».

DSCN0293.JPG

Le dépôt des deux gerbes fut suivi par le chant des écoliers sous la houlette de leur instituteur M.Bonnal ils ont entonné « Le Chant du départ » et « La Marseillaise ».L ‘avant  veille l’inauguration la mise en place d’un éclairage au couleur du drapeau «  Bleu , Blanc, Rouge » illumine  ce magnifique témoins du souvenir et du respect que lui porte les villageois.

DSCN0315.JPG

L’Association «Les Anciens Combattants « présidée par M.Curbelet «  a su mettre la mémoire des villageois en émoi. Pour le samedi 7 mars, l’abbaye de Caunes devenait le cadre d’une exposition exceptionnelle , entre carte postales , témoignages , lettres , et même un casque prussien  faisaient l’objet de nombreuses questions. Caunes a une particularité : « celle d’avoir trois sites ou il est question de ses enfants morts pour la patrie. Au cimetière sur un crucifix des plaques en marbre relatent les noms des « Caunois » morts aux combats. Dans l’Eglise  abbatial, sur des plaques de marbre rouges là aussi les noms des Caunois figurent avec une singularité étonnante le premier de la liste est cité avec son grade.

Puis place du « Souvenir Français » un monument voulu , commandé par les « Caunois » la commande de cet édifice a été faite à l’architecte Belin. Pour régler la facture , une souscription a été faite : chaque Caunois a donné  selon ses possibilité » Ce monument est depuis le témoin de chaque manifestation liée aux souvenir des guerres , première guerre mondiale, deuxième guerre mondiale , Indochine. Au cours de son exposé François Icher a bien souligné la volonté des villageois qui voulaient marquer ainsi le traumatisme de la « grande guerre »Le dimanche 8 mars , « Journée de la Femme »

,

DSCN0303.JPG

le maire Denis  Adivèze a souligné « les femmes au cours de ce premier conflit mondial , ont assuré à l’arrière , elles ont œuvré à l’économie du pays , les infirmières qui ont soigné , assisté dans leur denier moment des soldats  qui pour certains appelaient leur mère. Le termes de « poilus » a été donné  par Napoléon  , terme qui voulait dire «  l’homme guerrier »

DSCN0317.JPG

Puis ce fut le député Jean Claude Perez de mettre en valeur les termes de Lionel Jospin :  «  en 1982 il serait bien d’honorer ceux morts pour l’exemple »» .Le mot « souvenir » pour les Anciens Combattants est une évidence , pour mettre le « côté » émotionnel Virginie Pointes a lu une lettre d’un « Poilu », suivi de l’énoncé des noms des 85 « Morts pour la France ».

DSCN0324.JPG

Le dépôt des deux gerbes fut suivi par le chant des écoliers sous la houlette de leur instituteur M.Bonnal ils ont entonné « Le Chant du départ » et « La Marseillaise ».L ‘avant  veille l’inauguration la mise en place d’un éclairage au couleur du drapeau «  Bleu , Blanc, Rouge » illumine  ce magnifique témoins du souvenir  témoins du souvenir et du respect que lui porte les villageois. 

06.03.2015

Caunes un geo-parc est encours

carrière marbre gris.jpg

L’association Les Marbrières de Caunes et son président, Albert Dilax, ont initié depuis deux mois un formidable projet de création d’un Géoparc sur le piémont sud de la montagne noire (de Salsigne à St Pons). Un « géoparc » est un label attribué par l’UNESCO à un site dont le patrimoine géologique est remarquable au niveau mondial. Il n’en existe à l’heure actuelle que 5 en France I

L’association a sollicité René Guiraud, professeur honoraire de l’Université de Montpellier, pour monter un comité scientifique chargé d’apporter tous les éléments pertinents au dossier de candidature. Chose faite et bien faite puisqu’à l’heure actuelle le groupe compte 24 spécialistes. Vendredi 27 février, onze d’entre eux ont été accueillis par l’association des Marbrières et la municipalité de Caunes : il s’agit de René GUIRAUD (Univ. Montpellier), Jacques MALAVIEILLE (CNRS Montpellier), Markus ARETZ (Univ. Toulouse), Elise NARDIN (CNRS Toulouse), Antonin GENNA (BRGM  Limoges et La Caunette), Louise et Jean Marie WOTAN (Ecologistes de l’Euzière, Montpellier), Eric MONCERET( Société d'Etudes Scientifiques de l'Aude, Cazilhac), et Daniel VIZCAÏNO (Société d'Etudes Scientifiques de l'Aude, Carcassonne).  

Ce groupe pendant les deux jours de leur séjour a pu découvrir avec Delphine Alberola les marbres du mobilier et statuaire de l’abbaye, et avec Les Marbrières le sciage d’un front de taille à la carrière de la Terralbe et les sites remarquables de la carrière de gris et de la Fontaine de santé. En retour, les scientifiques ont donné, en soirée, un éclairage sur la formation des marbres de Caunes dans une série de conférences sur la stratigraphie, la tectonique, la paléontologie...

Au terme de ces 2 journées d’études, une conclusion s’impose : le territoire de Caunes possède donc les atouts géologiques, archéologiques, culturels, économiques nécessaires à la constitution d’un Géoparc. Prochaine étape, d’autres interventions dans la cadre de la Fête de la sculpture et du marbre le 13 et 14 juin et la présentation par Albert Dilax du projet au congrès mondial « Les inventaires du Géopatrimoine » de Toulouse en septembre.