06.03.2015

Caunes un geo-parc est encours

carrière marbre gris.jpg

L’association Les Marbrières de Caunes et son président, Albert Dilax, ont initié depuis deux mois un formidable projet de création d’un Géoparc sur le piémont sud de la montagne noire (de Salsigne à St Pons). Un « géoparc » est un label attribué par l’UNESCO à un site dont le patrimoine géologique est remarquable au niveau mondial. Il n’en existe à l’heure actuelle que 5 en France I

L’association a sollicité René Guiraud, professeur honoraire de l’Université de Montpellier, pour monter un comité scientifique chargé d’apporter tous les éléments pertinents au dossier de candidature. Chose faite et bien faite puisqu’à l’heure actuelle le groupe compte 24 spécialistes. Vendredi 27 février, onze d’entre eux ont été accueillis par l’association des Marbrières et la municipalité de Caunes : il s’agit de René GUIRAUD (Univ. Montpellier), Jacques MALAVIEILLE (CNRS Montpellier), Markus ARETZ (Univ. Toulouse), Elise NARDIN (CNRS Toulouse), Antonin GENNA (BRGM  Limoges et La Caunette), Louise et Jean Marie WOTAN (Ecologistes de l’Euzière, Montpellier), Eric MONCERET( Société d'Etudes Scientifiques de l'Aude, Cazilhac), et Daniel VIZCAÏNO (Société d'Etudes Scientifiques de l'Aude, Carcassonne).  

Ce groupe pendant les deux jours de leur séjour a pu découvrir avec Delphine Alberola les marbres du mobilier et statuaire de l’abbaye, et avec Les Marbrières le sciage d’un front de taille à la carrière de la Terralbe et les sites remarquables de la carrière de gris et de la Fontaine de santé. En retour, les scientifiques ont donné, en soirée, un éclairage sur la formation des marbres de Caunes dans une série de conférences sur la stratigraphie, la tectonique, la paléontologie...

Au terme de ces 2 journées d’études, une conclusion s’impose : le territoire de Caunes possède donc les atouts géologiques, archéologiques, culturels, économiques nécessaires à la constitution d’un Géoparc. Prochaine étape, d’autres interventions dans la cadre de la Fête de la sculpture et du marbre le 13 et 14 juin et la présentation par Albert Dilax du projet au congrès mondial « Les inventaires du Géopatrimoine » de Toulouse en septembre.

Les commentaires sont fermés.