15.01.2015

Les voeux du maire Denis Adivèze à la population

030.JPG


 En début de son discours Denis Adivèze a rappelé « Avant de démarrer la traditionnelle cérémonie des vœux, je tiens à revenir sur l’attentat meurtrier qui a atteint Charlie Hebdo. Cet acte de barbarie a atteint notre République. Les valeurs essentielles de notre République ont été visées : la liberté d’expression est au fondement de toutes les libertés, la liberté de conscience et le respect des opinions individuelles sont les principes qui nous permettent de vivre ensemble

 

040 (2).jpg

Je vous demande en la mémoire des disparus de respecter une minute de silence pour les victimes de l'attentat qui a frappé l'hebdomadaire Charlie Hebdo Permettez-moi, et le Conseil municipal se joint à moi, de vous adresser mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année. Que 2015 soit pour tous synonyme avant tout de bonne santé et qu’elle vous permette, ainsi qu’à vos proches, de réaliser vos vœux les plus chers., des En ce début d’année 2015, nous souhaitons à toutes les Caunoises, à tous les Caunois, à toutes les femmes et les hommes qui vivent à nos côtés, nos meilleurs vœux de santé, de bonheur et de réussite dans tous vos projets.

032.JPG

L'année 2014 qui vient de se terminer a vu à l'issue des élections une nouvelle équipe municipale et  tout comme 36 000 communes de France sont amenées à faire des choix importants quant à leur fonctionnement. La baisse des dotations de l'Etat de 11 milliards d'euros à destination des collectivités va profondément nous impacter.  En effet, la crise économique, sociale et financière que notre pays connaît actuellement, accélère la prise de conscience budgétaire et nous impose une gestion rigoureuse de nos dépenses

. En 2015, les dotations de l’état vont encore diminuer, aussi il est de notre devoir d’examiner parmi les leviers dont nous disposons, quelles sont les marges de manœuvre que nous possédons. Parmi ces leviers, il y a nous venons d’en parler les dotations de l’état certes en diminution et proportionnelle au nombre d’habitant de la commune : à nous d’insuffler une politique attractive pour l’installation de jeunes couples ou autres qui viendraient augmenter la population.

Autre levier, les frais de fonctionnement : si certains sont incompressibles, d’autres peuvent être revus à la baisse (économie d’énergie, révision des contrats d’assurances….).Enfin dernier levier, la fiscalité : nous n’avons pas l’intention de faire agir celui-ci, nos taux d’impositions inchangés depuis plusieurs années restant encore élevés. Je précise toutefois que les bases d’imposition ne Enfin dernier levier, la fiscalité : nous n’avons pas l’intention de faire agir celui-ci, nos taux d’impositions inchangés depuis plusieurs années restant encore élevés. Je précise toutefois que les bases d’imposition ne sont pas fixées par la commune mais le sont nationalement. Avec un budget de fonctionnement de 1 678 000 €, un budget d’investissement de 2 431 000 € et surtout des dépenses maîtrisées notre commune présente une situation financière saine.

Dans ce contexte budgétaire de plus en plus restreint, face à des situations de plus en plus fragilisées, nous nous devons en notre qualité de gestionnaires garants des deniers publics, d’observer une politique volontariste visant à servir l’intérêt général et non quelque intérêt personnel. Des choix seront à faire, en toute responsabilité nous les assumerons.

Que 2015 soit pour vous tous riche d’espoir, de satisfaction et de bonheur Enfin dernier levier, la fiscalité : nous n’avons pas l’intention de faire agir celui-ci, nos taux d’impositions inchangés depuis plusieurs années restant encore élevés. Je précise toutefois que les bases d’imposition ne sont pas fixées par la commune mais le sont nationalement

 

040 (2).jpg

Avec un budget de fonctionnement de 1 678 000 €, un budget d’investissement de 2 431 000 € et surtout des dépenses maîtrisées notre commune présente une situation financière saine. Des choix seront à faire, en toute responsabilité nous les assumerons.
Que 2015 soit pour vous tous riche d’espoir, de satisfaction et de bonheur;Pour clore un hommage a le mort des journalistes de Charlie Hebdo , la population s'est levée brandissant  » Je suis Charlie« /

Les commentaires sont fermés.