12.01.2015

L'Abbé Jean D'Alibert

 

Maitre%20autel-1.jpg


 Selon Jean Vera  qui durant plusieurs années a consulté les archives de Caunes , a la mort de l'abbé commendataire Bertrand  de Saint Martin, les moines ont tenté  de profiter de l'état des conditions du royaume pour nommer  Jean Vernon  moine et camérier de Mont lieu  de la maison des Seigneurs  de Ville Rambert. Cette élection  fut  »ratée«

 

Maitre%20autel-2.jpg

Une autre grande famille : De la Jugie  dont un  de ses membres   devint prétendant, car les membres de sa famille étaient des proches des Papes D 'Avignon, alliés au Montmorency, qui avaient su se placer  et  faire allégeance  envers les rois de France. En récompense Henri IV  légua au fils d'Anne de la Jugie l'abbaye de Caunes , lui donnant le droit de l'administrer et de nommer un abbé.

Dans de telles conditions ce dernier nomma Jean d' Alibert .Une fois la présentation au monarque de l'époque et approuvé par celui-ci, il fut confirmé par une bulle du pape Clément VIII le 25 novembre 1598. Cet abbé était issu d'une famille  noble de Caunes résidant  dans un hôtel particulier , construit dans le goût italien du XVI émé siècle , voir les parties intérieurs .

Maitre%20autel-3.jpg

C'est Jean D'Alibert qui fit érigé le palais abbatial et donna de nombreux dons à l'église abbatiale. Sa vie fut certainement très  enrichissante il devint le supérieur général de la congrégation  des Exempts  de l'Ordre  de Saint Benoît . C'est lui qui entre autre consulta  Stéphano Sormano  pour  le marbre. Jean d'Alibert mourut à Caunes  au logis abbatial, le 24 décembre 1626, il repose devant l'autel de l'église paroissiale.

Les commentaires sont fermés.