08.05.2014

Réhabilitation des fusillés pour l'exemple

 BLEU HORIZON 041 (2)retour de permission  bien.jpg
Lors du dernier conseil municipal , les élus ont décidé de marquer le centenaire de la première guerre mondiale par la reconnaissance des fusillés pour l'exemple: considérant
- que pendant la Première Guerre Mondiale, 2.400 soldats français furent condamnés à mort par des tribunaux militaires d’exception pour refus d’obéissance, mutilations volontaires, désertion, abandon de poste devant l’ennemi, délits de lâcheté ou mutinerie,
- que 600 d’entre eux furent fusillés pour l’exemple parce que le commandement militaire souhaitait procéder à des exécutions capitales ayant valeur d’exemple pour mieux réprimer la rébellion,
-  que ces condamnations furent décidées de manière sommaire par des tribunaux militaires d’exception et que ces exécutions relevaient de décisions totalement arbitraires du commandement militaire,
-  que les quelques cas de réhabilitation de ces fusillés pour l’exemple par des juridictions de droit commun constituent des décisions individuelles qui ne permettent pas de rendre à l’ensemble de ces soldats l’hommage collectif qui leur est dû,.
Le conseil municipal : salut la mémoire de l'ensemble des fusillés pour l'exemple de 14-18;S'associe au mouvement en faveur de la réhabilitation des fusillés de 14-18 porté notamment par plusieurs Conseils Généraux et par les communes. La demande de faite est : que ces soldats puissent collectivement réhabilités par la nation et que l'honneur de ces hommes leur soit rendu à titre posthume avec toutes les conséquences des droits qui en découlent

 La cérémonie du 8 mai 1945 le conseil municipal a décidé de la présence d'un piquet d' honneur du 3 eme régiment de parachutistes d'Infanterie de marine ( 3eme RPIMA)de Carcassonne. Le rendez-vous a été donnée à 10 h 45 place de la Mairie

 
 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.