05.04.2014

Une fermeture de classe annoncée

013.JPG

Que se passe t'il à l'école de Caunes ?
Le rectorat travaille en ce moment à définir la « carte scolaire » de l'Aude pour l'année scolaire 2014-2015. Les décisions d'ouverture ou de fermeture de classe doivent être prises le 8 avril en CSTD (comité technique spécial départemental). Mais différentes sources nous portent à craindre que l'école de Caunes-Minervois sois touchée de plein fouet par ces arbitrages.
Caunes est un cas isolé ?
Non, puisqu'en tout, il y aurait 22 écoles qui verraient une ouverture de classe, et 20 une fermeture. A une exception près, toutes les fermetures toucheraient des petites communes. La dotation de 2 classes supplémentaires seulement sur le département n'est pas à la hauteur des besoins, alors qu'on attend une hausse de plus de 200 enfants scolarisés dans l'Aude l'année prochaine !

003.JPG

Pourquoi l'école de Caunes est particulièrement touchée ?
Fermer une classe à Caunes impliquera mécaniquement de supprimer la décharge horaire de direction, c'est donc en réalité une suppression de 1,25 postes. Concrètement, alors qu'aujourd'hui la direction dispose d'une journée de travail à consacrer à l'organisation et aux projets de l'école, l'an prochain, les professeurs devraient se débrouiller pour assumer ce travail sans en avoir le temps. Ce sont forcément les enfants qui en subiront les conséquences, hélas !

006.JPG

Pourquoi cette décision de fermer une classe ?
Cela répond à une pure logique comptable, une simulation basée sur les effectifs actuels en maternelle et en primaire. Mais cette logique comptable ne tient pas compte des nouveaux arrivants à Caunes, des nouveaux inscrits à l'école. Elle ne prends pas non plus en compte les efforts annoncés par la nouvelle municipalité pour attirer et conserver des jeunes familles sur le village, pour mener des investissements sur l'école. Et surtout, ce sont nos enfants qui vont faire les frais de cette logique comptable, avec des classes surchargées rendant plus difficile leur apprentissage et leur épanouissement !

004.JPG

Cette décision est injuste ?
Oui, L'école de Caunes regroupe des élèves du village, mais aussi d'autres élèves, de Lespinassière par exemple, qui viennent tôt le matin et repartent tard le soir en bus. Par ailleurs, avec un nombre de classe limité, on est obligé de rassembler ensemble deux voire trois niveaux : CP, CE1 et CE2, par exemple. Les conditions d'enseignement des écoles rurales sont plus compliquées, mais on accentue les difficultés en fermant des classes... Notre école dispose d'une équipe enseignante exceptionnelle, pleine de projet, dynamique, qui apporte beaucoup à nos enfants, y compris ceux les plus en difficulté. La moyenne en France est de 22 élèves par classe ; c'est aussi la moyenne des pays de l'OCDE. Pourtant désormais, à Caunes, les enseignants devraient gérer des classes de 29 élèves l'an prochain ! C'est tout simplement inacceptable.

 

009.JPG


 

 
marquer comme non lu    

 


 

Les commentaires sont fermés.