26.03.2014

Les felins sont chouchoutés au village

 

vide grenier 12 2013 008 (2)asso bien.jpg

Le mode de vie de Caunes d'antan donne un aperçu des conditions de vie. Comme dans tous les villages les habitants abritent dans leurs granges , leurs étables, dans les porcheries des animaux .Il y a aussi ceux qui protègent les troupeaux, qui chassent les souris etc .Les odeurs des tout ce petit monde animal  empli l'air, mais nul ne se plaint cela fait partie du quotidien

 Car chaque famille possédait un  ou deux cochons qui il faut préciser en semi-liberté, dans des enclos des lapins, des volailles  , et même des parcages de moutons , de chèvres, et sans omettre les  vaches chez le laitier.

Au Plo de la Sal, un berger, Gaston Houlés avait son troupeau de moutons, qui en hibernait et des les beaux jours  les conduisait en pâture sur les collines avoisinantes. Quant aux félins et aux gardiens des maisons et du troupeau personne ne trouvait à redire, nul ne se plaignait des odeurs  les chats et les chiens vivaient en liberté. De plus les eaux usées se déversaient dans les rues

 Pour accéder à l'eau « potable » des fontaines étaient placées sur les placettes, celle du Plo de la Sal a disparue lors de la rénovation de ce quartier historique de la commune

 Aujourd'hui l'hygiène fait parti prenante des villageois , alors certains résidents animaliers ne sont pas estimés. Les canidés , les félins font l'objet de réclamation, pour éviter tout «incident regrettable » la mise en action de l'association « Les Félins de Caunes » se mobilise pour que les amis à quatre pattes puissent se sentir bien au village

 De plus des bornes pour diminuer les « accidents »  proposent des sacs en plastic  facilitant ainsi les bons rapports entre les habitants et les animaux. Une campagne de stérilisation des félins est en cours, la commune sera « propre » pour les touristes de 2014, ils pourront visiter les différents sites historiques sans incident
 

Les commentaires sont fermés.