26.11.2013

Carton plein pour les équipes Seniors

IMG694 (2)HAND FILLE.jpg


Le samedi 23 novembre, plusieurs équipes du Minervois Handball Club étaient sur les parquets. Les moins de 12 ans mixtes recevaient Barbaira Alaric. Les jeunes pousses Caunoises ont rendu un match parfait avec une maîtrise totale du début à la fin du temps règlementaire. Les entraineurs ont pu faire tourner l'effectif pour une victoire sur le score de 30 à 3.

 Les moins de 14 ans masculins Minervois Alaric accueillaient Fabrezan. Le début de la rencontre était timide pour les coéquipiers de Théo Brasseur. Chaque formation se rendait but pour but. Sous l'impulsion de Benjamin Fougères et de Lucas Létuvé, les « blancs » regagnaient les vestiaires sur une courte avance. Le second et dernier acte étaient mieux négociés pour les locaux. Le jeu se montrait plus fluide et l'efficacité au tir revenait. L'arbitre sifflait la fin du match sur un succès sur le score de 24 à 18.

 Les moins de 16 ans garçons Minervois Alaric se rendaient à Castelnaudary. Les visiteurs ont joué un très beau handball avec un équilibre de jeu de part et d'autre. Les derniers instants de jeu étaient cruciaux pour les ententistes avec une très courte défaite de 20 à 18.

 Les moins de 14 ans filles se rendaient à Perpignan. Cavalier seul des catalanes face à une formation Audoise en plein apprentissage du handball.

 Les seniors régionale honneur recevaient Vauvert, un des ténors de la poule. Le mot d'ordre des entraîneurs était de déjouer les pronostics et de s'adjuger une victoire. Les hommes du président Denis Adivèze ont réalisé un match complet sur le plan défensif avec notamment Lucas Molina et Xavier Zanca infranchissables sur leurs postes d'arrières. Côté offensif, tous les éléments se montraient dangereux et efficaces. Les ailiers Régis Martinez, Guillaume Bouaziz, Jean-Marc Troyes trouvaient les lucarnes.

 Le joueur du jour n'est autre que Willy Martel auteur d'un cinq buts sur cinq tirs. A la pause seul un écart de trois buts séparait les Gardois aux Audois. La seconde période était mieux négociée avec un Brayan Caballero impérial dans ses cages, les Caunois construisaient un succès mérité. Le duo d'arbitres sifflait la fin du match sur le score de 27 à 20. Bravo aux acteurs de cette partie.

 
 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.