15.09.2013

Le village dans la peine

En 1963, tu ouvrais ton premier garage de réparation automobile à Caunes Minervois à l’âge de 23 ans et dès ce moment tu n’as cessé de grandir. La technique, l’innovation, la formation, l’informatique, tant de sujets te passionnaient.
Dans tes fonctions bénévoles de Président de la Fédération Nationale de l'Artisanat Automobile de l'Aude de 1991 à 2005, de Président de la commission de dépannage-remorquage au niveau national de 1995 à 2005, de Représentant de la Chambre de Métiers chargé du Centre de Formation des Apprentis de Lézignan-Corbières de 1993 à 2005, dans toutes les réunions où tu répondais présent, tu défendais toujours l'artisanat, le savoir- faire et le savoir être, le monde rural, d'une voix forte et convaincue, pour que l'entreprise à taille humaine, nos entreprises, ne soient pas oubliées par ceux qui décident des règles du métier.
Tu étais connu et reconnu des professionnels de l'automobile, mécaniciens, carrossiers peintres et surtout dépanneurs à qui tu donnais de précieux conseils, avec toute ta compétence, ta générosité et ta disponibilité. Tu savais partager ton dynamisme et ta passion pour ton métier.

Tu es parti, et ceux qui ont eu la chance de  te rencontrer, de travailler avec toi, se souviendront longtemps de ton allure fière et décidée quand tu arrivais avec ton camion de dépannage, ta salopette et surtout ton téléphone mobile dont tu étais le premier à être équipé, pour être toujours joignable...
Maintenant, ce sera bien difficile pour nous, mais tes amis et collègues ne t'oublieront pas.
Merci Emile.
Sylvie Bosca, Présidente FNAA11 et ses collègues

Les commentaires sont fermés.