08.06.2013

Eric Bras, un grand seigneur de la course à pied

 

groles trotteur Eric.jpg


Ce sont les passions communes qui font se retrouver des gens dans des clubs ou des associations, mais ce sont des gens hors du commun qui les font vivre. C’est pourquoi   il est bon de  présente au travers de ces quelques lignes le portrait d’un homme, Eric Bras, dont le courage, la force et la gentillesse n’ont pas d’égal dans le club.
Ce garçon au physique de déménageur, footballeur émérite,il a disputé la Ganbardéla dans sa jeunesse, a toujours su ce que s’entraîner  voulait dire pour réussir. Et c’est avec plusieurs marathons et trails longue distance à  son actif qu’il sait présenté au départ du trail des seigneurs à Quéribus, 48 kms et 3000m de dénivelé positif avec des passages par les magnifiques châteaux cathares. Ce trail connu pour être un des plus difficiles et aussi appelé le trail des seigneurs  et ce dernier n’a pas fait plier l’échine à du seigneur des Groles - Trotteurs Eric Bras  le 19 Mai de l’an de grâce 2013, car il a  enchaînè les montées à + de 20%, les descentes techniques au travers des roches coupantes, il a su dompter les douleurs et repousser ses limites afin de puiser au plus profond de lui les ressources nécessaires pour franchir enfin la ligne d’arrivée après plus de 8h d’efforts.
Alors , il faut être un seigneur pour venir à bout de telles épreuves. Seb Kaci également présent à cette course termine 12ème du général, quant à Laurent et Cyril ils se classent 34ème et 40ème  et Mathieu Melsion 230ème sur le trail court.
A villgailhenc   3 équipes  avaient fait le déplacement pour participer au relais des Poumpils  où  2 sur 3 ont  monté sur le podium, Béa, Nelly, Valérie, 2ème féminine, Chantal, Stéphanie et Magalie 3ème féminine alors que Fadila, Guy et Michel terminent non loin des places d’honneur.
Les Groles présents depuis les premières éditions de cette épreuve perpétuent  donc la tradition puisqu’il y a toujours eu  sur les podiums pour les sociétaires du club lors  des compétitions écoulées, et tous l’espèrent pour futures éditions.
 

 

 

Les commentaires sont fermés.