15.05.2013

Deux sculpteurs à l'abbaye de Caunes : Alain Desprès et David Léger

L'association  Les Marbrières sous la houlette de son nouveau président Albert Dilax  a pour cette rentrée 2013  fait un choix judicieux avec deux sculpteurs de talent. Lors du vernissage le samedi 4 mai , le public a pu admirer des œuvres où la pierre et le marbre donnent un  aperçu à la fois des leur beauté et de leur douceur.

Alain Desprès a intitulé son travail «  Dialogue intime » et David Léger «  Caresse du regard ». Effectivement les deux sculpteurs ont mis à la vue de tous une partie de leur vie au service de l'art.

david legerIMG_3334 (2).jpgLe cloître souterrain est illuminé par les œuvres du sculpteur David Léger qui souligne sa vision  de son art en ces termes : « Ma démarche artistique sera toujours dans la recherche de la vitalité et du contraste. Je m’interroge à propos de la déclinaison voluptueuse des ombres et des lumières, qui donne le rythme à la sculpture toute entière. Je recherche quelque chose de mouvant, une certaine légèreté dans la forme de mes sculptures et une certaine vitalité. »
 

Alain despres et micheledilaxIMG_3327 (2).jpg

Le  cloître mauriste devient celui d'Alain Desprès, ses sculptures sont  uniques en leur genre. Animateur puis directeur de structures artistiques et culturelles durant plus de 25 ans, Alain Desprès a notamment créé et dirigé Les Ateliers UPIC aux côtés de Iannis Xenakis. Il a dans ce cadre organisé et présenté de nombreux concerts, masters classes et workshops dans les universités et écoles d’art en Amérique du Nord (Mexique, USA, Canada), au Japon ainsi que dans la plupart des pays d’Europe
Depuis une douzaine d’années, Alain Desprès mène un travail plus personnel de sculpture sur pierre en taille directe ( serpentine, granit, basalte, …).

 Alain Desprès parle avec passion de son art et donc des pierres en ces termes : « Chacune des pierres croisées dans le fond d' un vallon, dans le lit d'une rivière, sur le flan d un volcan, porte les traces de l'histoire de la terre ».

Les commentaires sont fermés.