20.03.2013

Les rythmes scolaires font débat dans le village

REUNION SCOLAIRE PLUS INCENDIE 16 MARS 001.JPG


Le vendredi 15 mars , le foyer municipal accueillait la réunion publique concernant les modifications scolaires proposées par le ministre missionné de  l' Éducation scolaire. Pour cette rencontre très importante avec les élus, les  professeurs des écoles, les parents n'ont pas  suivi, ceci à la grande stupéfaction , malgré plusieurs appels émis par les élus. Devant un parterre restreint le chargé de la commission  des Ecoles Monsieur Jeannou a pris  la direction de ce débat en ayant préparé pour simplifier , une vidéo relatant tous les changements  éducatifs pour  l' ensemble des écoliers de la maternelle aux cours moyens.

 

REUNION SCOLAIRE PLUS INCENDIE 16 MARS 006.JPG

Tous les participants ont pu noter : «  les écoliers de notre pays subissent des journées plus longue et plus chargées que la plupart des autres élèves dans le monde Le nombre de jours d' école qui est le plus faible en Europe et largement inférieur à celui des autres pays. Les résultats scolaires  des écoliers  se dégradent dans tous les classements internationaux. Pour remédier à cela: une meilleure répartition des heures  de classe va être mis en place tout en tenant compte des moments les plus favorables de la concentration des élèves.  Ces changements de rythmes permettront une meilleure articulation des temps scolaire et périscolaire

REUNION SCOLAIRE PLUS INCENDIE 16 MARS 006.JPG

 Les élèves pourront accéder à des activités culturelles, artistiques,ou sportives. Les enfants demeureront pris en charge  au minimum jusqu' à l' heure actuelle de fin de c lasse : 16 h 30.Ces activités périscolaires , point important , par les collectivités territoriales, elles seront pensées en articulation avec le projet de l ' école et  devront contribuer à l' épanouissement , au développement de la curiosité intellectuelle des écoliers Une priorité se détache : celle du retour en classe le mercredi matin. Tendre vers un système d' alternance régulière entre les plages scolaires et les périodes de vacances.Penser l' école comme un lieu de vie et d' éducation.

REUNION SCOLAIRE PLUS INCENDIE 16 MARS 003.JPG

Le débat qui s' en est suivi a vu les institutrices présentes  commenter les difficultés d' aménagement avec la sieste de tous petits, le goûter , et comme adapter les horaires. Le local reste à déterminer et tous les intervenants périscolaires sont  financièrement à la charge commune. Ces derniers devront au minimum avoir le BAFA.
 deux photos : 1 de gauche à droite Barbara Vergine , maire, M.Jeannou ( chargé des écoles), conseillère municipale, secrétaire de mairie!

Les commentaires sont fermés.