05.01.2013

Minerve - Le pont affiche 100 ans et se pare de lumières

presse 3 (2).jpg


C'est à l’initiative de René Miralles, conseiller municipal, que ce centenaire un peu particulier devenait un événement à fêter.

Olivier de Kerckhove, artiste sculpteur à Aigne, dans le cadre des grands chemins et du centenaire du pont, a réalisé une installation. De loin, le pont ressemble à un bateau échoué à Minerve, accentuant son caractère médiéval.

La nuit venue, de petites loupiotes se sont allumées, donnant un a la belle cité de un air de « Minerve by night » tout à fait exceptionnel. 

Le 28 décembre 2012, jour de la commémoration, en présence de Didier Vordy, maire de Minerve, qui rappelle brièvement l’historique du pont, réalisé pour désenclaver Minerve et souligne que s’il avait été fait plus tôt, Minerve aurait sûrement conservé la 2e porte médiévale qui avait été détruite pour que les charrettes puissent accéder au village.

Comme c’est souvent le cas dans les petites communes cette entrée médiévale a été démolie, sacrifiée sur l'autel «  manque de moyens financiers ».

Michelle Villalonga nous a raconté la légende de l’âne de Minerve. Cet équidé des pauvres  a été l'un des premiers passager du pont,  peut-être sacrifié, il est tombé. Son corps est enfermé  dans une des piles du pont. 
Ensuite l’artiste Olivier de Kerckhove  a présenté  au public l'installation du pont , réalisée à l’aide de planches de foudre,  qui est en fait une haie d’honneur à tous les vignerons du Minervois Héraultais et Audois ainsi qu'à  leurs révoltes passées.

L’anniversaire du pont s’est terminé par un vin chaud de l’amitié. Soirée très conviviale pour les habitants et les amis de Minerve et aussi les chanceux touristes présents à ce moment là.
La cerise sur le gâteau fut  la présence du petit-fils d’un ouvrier du pont, amoureux de Minerve qui est venu ce jour  là par hasard.  

Les commentaires sont fermés.