18.12.2012

Les moins de 14 ans terminent en beauté

les moins de  14 ans terminent en beauté.jpg


Le samedi 15 décembre se tenait la dernière journée de championnat de l’année 2012 avec au programme deux déplacements. Les seniors masculins se rendaient à Puichéric. Les hommes du président Denis Adivèze abordaient ce derby du Minervois avec un effectif au complet. L’effectif encadré ce soir-là par Lucas Molina et Yohan Bonini, tous deux blessés, a rendu un match satisfaisant. Les locaux qui jouent les premiers rôles au classement ont été gênés tout au long de la partie par la fougue et le jeu développé par les « rouge et bleu ». La ligne d’arrières composée de Benjamin Taillandier, Xavier Zanca, Rémi Navalon, Grégory Balboa, tenait tête aux grands gabarits Puichéricois. Tandis que Benoit Bertrand se distinguait dans ses cages, le score évoluait peu avec notamment cinq jets de 7 mètres arrêtés. Le jeu rapide des ailiers Caunois (Jean Marc Troyes, Junior Mirabells, Kévin Rémy) faisait mouche.

 Les pivots du jour Loïc Petit, Willy Martel, Julien Raulet trouvaient peu d’espace en attaque mais apportaient leur physique en défense. Une baisse de régime dans le second acte anéantissait tout espoir de victoire. Au final défaite honorable sur le score de 30 à 23.

 Les moins de 14 ans masculins se rendaient à Carcassonne. Après deux défaites consécutives face aux deux premiers de poule, les protégés de Jean-Marc Troyes, Philippe Fougères, Cédric Létuvé, se déplaçaient chez le troisième de classe. Cette opposition entre le 3ème et le 4ème a tenu toutes ses promesses. Les coéquipiers de Charlie Blanc ont fait preuve d’une efficacité exceptionnelle au tir, mettant au fond des filets toutes les attaques Caunoises.

 La défense du Minervois - Alaric n’était pas en reste puisque la mobilité défensive retrouvée donnait une largesse au tableau d’affichage. Cette situation de jeu permettait aux techniciens du MHBC de faire tourner son effectif. Cette rotation s’avérait payante, et permettait de construire un précieux succès chez un des prétendants au titre. Au coup de sifflet final, Benjamin Fougères et ses camarades l’emportent sur le score de 28 à 14.

Les commentaires sont fermés.