31.07.2012

Didon et Enée de Purcell un triomphe

concert didon ensemble vocal27 juillet.jpg

Didon et Enée de Purcell » un véritable triomphe!

concert didon finale 27 juillet.jpg

L' opéra baroque a trouvé sa place à l' abbaye de Caunes; En  raison des conditions climatiques ce concert - opéra s' est déroulé dans la magnifique église abbatiale devant un public qui a   pris possession des lieux . La compagnie Giovane Voce  a donné là un apreçu du talent de tous les interprètes, danseurs , musiciens. L' ensemble vocal donnait le  ton , la mesure du talent qui allait éclater ce vendredi 27 juillet. Si le thème des amours contrariées est éternel, le talents des chanteurs acteurs de cet opéra est unique et sans contestation

concert didon pena 27 juillet.jpg

 Didon interprétée par Eleonora Pena( mezzo - soprano colorature)  fut une vraie découverte , une grande merveille pour les mélomanes. Enné par le baryton Mathieu Abelli, les sœurs de Didon Valérie Fragassi ( soprano), Caroline Rancelli( soprano- colorature), Gaëlle Alonso ( mezzo - soprano)Emmanuelle Chimento - Nore( mezzo - soprano)Marie Tendraien ( soprano), Rémi Albertini( ténor) et le remarquable Tom Mebarki , ( sopraniste) dans le rôle de la grande sorcière a fait frémir de plaisir les auditeurs qui l' ont ovationné lors de sa prestation.

concert didon sopraniste grande sorcière27 juillet.jpg

 Petit rappel ce sopraniste n' a que 18 ans! Les danseurs ont  compléter avec brio le thème des amours de Didon et d' Enée, créant aussi le décor très méditerranéen de cet opéra baroque .L' orchestre dirigé par par Carlos Gomez - Orellana  a donné toute l' intensité émotionnelle de ce drame ,suivant toute  les actes avec douceur ou force alliant ainsi la gaîté , puis la tristesse de la mort  de l' héroïne

004 concert didon les musiciens.jpg

 C'est sous les applaudissements  des auditeurs  avec quatre rappels que le rideau est tombé laissant ravi le s mélomanes avertis et les nouveaux venus à l ' opéra baroque. C'est sous la pluie battante que tous ont regagné leurs pénates encore tout éblouis d' avoir pendant 90 minutes au paradis de l'opéra de Purcell

30.07.2012

Exposition photographique sur le rugby à XV à la mairie de Caunes

 expo ruby acteurs et élus article.jpg

Les rugbys à XIII et à XV s'exposent en photos et articles de journaux à la mairie de Caunes
La création du club de rugby à XII remonte aux années 1913, ce dernier a perduré même 'il a changé de numéro  en passant à XV l'esprit qui l' animait a été conserver par les joueurs, par les dirigeants par les supporters. Roger Martinez , ancien président de Caunes Olympiques Minervois est à l' origine de cette exposition , répondant ainsi à la demande de Felix Blanc , avec l' appui des anciens joueurs de Caunes - Olympique Le but de cette exposition sportive  est de » Faire revivre les grands moments du rugby caunois de 1970 à 2000«

001.JPG

 Parmi les anciens qui ont porté haut et loin les couleurs de Caunes Henri Bonnet en tant que doyen , 91 ans en aout, participera à la journée de clôture qui est fixée au 22 septembre 2012 sur l' esplanade de la gare ou une plaque sera dévoilée à la Mémoire des Anciens joueurs, supporteurs et des dirigeants » Exposition qui devrait satisfaire plus d' un treiziste, et pour ceux qui ont connu les victoires du XV , champions du Languedoc en 1977- 78, finalistes à plusieurs reprises, ce qui atteste du très haut niveau des équipes qui ont remporté ces titres et trophées. 

 Pour ce vernissage le conseiller général Alain Giniès a souligné : «  J'avais 19 ans  à Valence, 75e régiment d'Infanterie à Valence où le grand rugbyman Eli Cester était et avec qui nous sommes devenus champion de France de rugby à XV  ». Mais précise-t-il «  j' ai joué en tant que joueur national du rugby à XIII de 19 ans à 30 ans ». Puis le maire Jacques Molina, également ancien joueur a déclaré «  le rugby c'est l' école de la vie, de l' amitié, de la solidarité ».

Le programme de la journée du 22 septembre 2012 est prévu a partir de 17 h rendez-vous devant la maison  Jean Claude Mazet ( esplanade de la gare)  pour déposer une plaque à la mémoire des amis disparus. A 18h apéritif; à 20 h 30 cocktail dînatoire , participation : 25 € gratuit pour les enfants de mins de 12 ans. Réservation  à faire avant le 14 septembre 20120 à la mairie de Caunes  au 04 68 78 00 28 demander Charles Guibbert.

29.07.2012

Jean Broutin un Nordiste féru d'histoire du sud

jean broutin sur sa terrasse.jpgLe dernier « roman historique » de Jean Broutin est lié à l' histoire du canal du Midi patrimoine mondial de l'humanité.

Après avoir occupé durant de longues années la responsabilité de principal clerc de notaire puis de directeur d'agence immobilière   Jean Broutin pouvait enfin avec la mise en retraite se mettre à l'écriture.

Depuis  plusieurs romans historiques ont vu le jour. Passionné par l'épopée du catharisme, ce  Lillois, a donc décidé de venir  « sur le terrain » pour écrire plusieurs romans liés à l'histoire du  catharisme.

 Depuis 1982 première œuvre littéraire, 1986, 1988, 1995, Jean n'a été que préoccupé par  les Cathares. Puis son  évolution, par le biais de nombreuses lectures, notamment de l'histoire ancienne de l'Aude, la période d'occupation des Wisigoths l'a fasciné.  Jean Broutin a découvert également l'étrange affaire de «  Rennes le Château ».

Son cinquième livre en 2007 « La chimère de Fouquet » dont l'histoire ce passe dans l'abbaye de Caunes, livre qui a été publié aux Éditions Sud- Ouest , œuvre qui traite d'une recherche à la fois matérielle et philosophique.

En 2009 , toujours chez le même éditeur paraît «  Dans la main de l'anonyme » dont le cadre était celui de la chapelle de Vaissière l'anonyme étant le maître de Cabestany. Pour 2012 « Le canal du  Midi » devient sa source d' inspiration sous le titre « Les eaux calmes du canal du Midi » eaux pas si calmes, à la fois romanesque mais toujours basé sur des faits réels. Le lecteur peut penser que l'auteur a été le « secrétaire particulier »  de tous les illustres personnages qui ont eu affaire avec l'œuvre pharaonique de Paul Riquet. Cet ouvrage, gigantesque pour l'époque, a été décrié, rejeté par Carcassonne, mais oh combien apprécié par Castelnaudary, Toulouse etc..La description des lieux, des personnages est stupéfiante, on sent nettement le sérieux de Jean Broutin , qui veille à chaque détail.

Le principal acteur est bien sûr Paul Riquet et tous ses adversaires devant un tel projet. Les ruses, les difficultés, les intrigues, le génie  de ce  visionnaire de génie  font les heures belles au lecteur. Malgré la perte de sa fortune personnelle, Paul Riquet à donné à son pays, à la belle région Languedoc Roussillon un atout économique et touristique majeur reliant Toulouse à Narbonne soit environ 130 kilomètres de difficultés, mais qui à ce jour est devenu patrimoine mondial. Jean Broutin rappelle les complots, les traîtrises,  des différentes » hautes personnages de  l époque : Colbert, le roi Louis XIV, Fouquet,  qui ont soutenu, œuvré pour ce canal ,soit aussi entravée sa construction. , mais c' était sans compter sur le détermination de Paul Riquet!

« Les eaux calmes du canal du Midi  » donneront  certainement l'envie aux lecteurs de se rendre compte sur place de ce canal qui fait la richesse des régions qu'il dessert!

 

28.07.2012

Une amie vient de disparaître

Aujourd'hui l'enterrement d'Anne-Marie s'est déroulé dans son village natal.  Aujourd'hui nos coeurs sont "en berne" nos yeux noyés de larmes, une femme exceptionnelle vient de disparaître victime d'une maladie encore invaincue par la science. Anne-Marie  a été le témoin de mes débuts de correspondante à Midi-Libre, sa gentillesse, sa facilité à me mettre à l'aise, ses yeux pétillants ont touché à tout jamais mon coeur.

Désormais l'esprit vif, sa volonté, son combat, seront inscrits dans ma mémoire. Beaucoup de correspondants se sentent " orphelins" car elle était toujours prête à nous soutenir, à nous aider et même nous suggérer des articles. J' ai eu la chance de connaître cette femme d'exception qui a mobilisé environ 300 personnes pour lui rendre hommage et soutenir sa famille.  L'amitié n' a pas de frontière, la grande faucheuse ne pourra pas m'enlever son image, elle est, sera toujours mon amie.

Des calèches et des chevaux dans les rues du village

 

 

la calèche de jessica cuipers bien.jpg

Des calèches et des chevaux dans les rue du village »
Depuis quelques jours à Caunes le bruit des sabots des chevaux résonne sur le macadam. En effet une nouvelle animation touristique vient d' être mise en place par Jessica et Mercédes , offrant aux touristes une manière fort sympathique pour découvrir Caunes et Notre - Dame - du - Cros. Ces deux passionnées d' équidés ont trouvé là un créneau innovateur pour se balader au rythme du cheval. Ces balades en calèche sont idéales pour mieux découvrir les vignobles du Minervois, les sites environnants la commune etc .Les deux créatrices de ce mode de transport à l' ancienne proposent également des balades à la journée avec pique-nique de 10 h à 16 h, pour un mariage romantique , anniversaire ou pour  d' autres événements  etc...La capacité d'un calèche est de six personnes adultes ( maximum) sur réservation. Elles proposent aussi : location de chevaux, accueil randonnées équestres, des balades à poneys à main ou attelés, gîte  et  étape équestre. Réservation- information : 06 899 32 132 et 0jessica.cuypers@orange.fr6 305 36 191
Le rendez - vous pour ces balade villageoises  le départ  se fait  à partir de 9 h 30 ,10h 30, 11h,30 et   16 h, 17 h, 18h  devant l' abbaye de Caunes
 

23.07.2012

Transmission du savoir de Robert à Gauthier

marty et gauthier.jpg

Robert Marty est bien connu dans le milieu archéologique, il a été aux côtés des archéologues lors des fouilles de Ventajou, passionné d'histoire, ce touche-à-tout est aussi un « luthier amateur » selon ses dires mais ce n'est pas l'avis de Gauthier.

Ce dernier musicien autodidacte, a toujours souhaité devenir luthier. Quand il étudiait son master de beaux-arts, il a  décidé de prendre le dragon par les cornes et de partir en Irlande pour  s’imprégner de musique, espérant de concrétiser son rêve. La vie l'a conduit sur bien des rivages, de musiciens en musiciens jusqu'à ce que, habitant à Londres, il rencontre la formidable famille Matthews - là-bas lors d'une  visite ils. Ils  lui parlèrent de Robert, leur voisin félinois, retraité et luthier avant tout. Quelques temps plus tard, ils me contactent : Robert accepte de le rencontrer.
 
marty gauthier bonne.jpgUne semaine plus tard, je visitais pour la première fois l'atelier. Sous la splendeur de ses instruments médiévaux aux sculptures animales et formes oubliées, Gauthier prenait sa première leçon et posait mille et une questions. Lorsque  un mois plus tard, il revint, ce globe - trotteur a décidé de présenter son projet à son «  maître ».

De retour à Londres, Gauthier mit un terme à sa  vie londonienne.  Un changement de vie mérite d’être marqué : pour faire la route, c’est à vélo qu'il  fera les 1600 km de campagne sur sa monture de métal, passant à travers villages médiévaux, bibliothèques et écoles de musique, évoluant dans une nature parfois bien sauvage, afin d’y puiser source d’inspiration et de tout y laisser dans un carnet à croquis pour son premier instrument.
 
En arrivant à Félines, les Matthews l'ont hébergé : cette famille au grand cœur  lui offrirait le logement le temps de son apprentissage.  Le lendemain, l'élève présentait ses premiers plans à Robert, inquiet de savoir ce qu’il en penserait… Robert déclara  « J’aime bien »  avant de lui proposer que nous en fassions tous les deux un instrument, avec comme condition  deux jours de décalages afin qu’il me montre les étapes à atteindre les unes après les autres.  Le début d’une formidable expérience constituée de passion et de patience était en route… Aujourd’hui, les instruments jumeaux sont terminés, et d’autres sont en projets : des reconstitutions historiques basés enluminures, sculptures romanes, et pièces de fouille…
 
marty devant ses luths.jpgL’apprentissage prendra fin  cet été, et  Gauthier sera alors à la recherche d’un autre apprentissage. Déjà il imagine, et songe à travers l'Europe pour en apprendre toujours plus, mais  il est certain que le savoir-faire de Robert  luthier, amateur a fait une émule et ce jeune voyageur de 25 ans a maintenant entre ses mains son futur métier. La senteur boisée des essences, leur touché sont déjà un plaisir, mais  pour ces deux férus d' instruments médiévaux, il n’y a pas plus grand bonheur que d’entendre pour la première fois la voix de ce que l’on a créé si intimement, et de le jouer !
 
Quand à Robert, il aura transmis sa passion et son savoir-faire à un élève qui sans aucun doute reviendra le voir, mais cela pour le mentor signe là la fin de son travail de luthier félinois.

22.07.2012

Trausse, Félines deux communes sous les lances à incendie

 feu de Trausse minervois 19-07-12 A (2).jpg

La journée du jeudi 16 juillet fera date dans les esprits des habitants des deux communes touchées par un vaste et gourmand incendie. Ce dernier a pris naissance dans le vallon situé en dessous de Brama, hameau de Félines. Les sapeurs-pompiers félinois arrivés très sur le site, ont été rapidement rejoints par plusieurs centres de secours (Peyriac, Caunes, Olonzac, Villeneuve), suivis devant l'importance galopante du feu par un balai d'avions (canaders, trakers) ont déversé des tonnes d'eau et de ralentisseur de feu.

feu trausse bonne photo felines.jpg

Durant plusieurs heures tous ces soldats du feu ont lutté contre les flammes  hautes de  plusieurs mètres. A  tous ces valeureux combattants du feu des remerciements et des félicitations leurs sont donnés par les populations des  deux communes sinistrées.
Beaucoup de dégâts mais à ce jour aucune perte humaine.