23.06.2011

"Passant souviens- toi"

Trassanel 002.jpgDepuis 2000, les écoliers du primaire ( CM2) font une sortie dite de "fin d' année"sur le site du maquis de Trassanel.

C' est une cinquantaine d' écoliers qui, en bus, ont rejoint le sentier de l' histoire, dont le départ est situé sur le parking du gouffre de Cabrespine. Les élèves, leurs instituteurs, les bénévoles et surtout les "gardiens de la mémoire" du maquis de Trassanel, ont marché sur les pas de ces soldats de l' armée des Ombres.

Ces résistants, nommés " terroristes" par l' occupant, ont laissé leur vie sur ce chemin de montagne.

Une première halte était faite dans la petite cabane de vigne où leur chef du maquis , Antoine Armagnac, a rendu son dernier soupir.

La seconde halte, toujours très impressionnante, était celle de la grotte, véritable piège, dans laquelle plusieurs maquisards ont été tués. Les survivantset les 50 écoliers ont gravi le sentiers escarpé, pour aboutir au sommet de la colline, où une stèle en marbre incarnat, dite "La pierre plantée", témoigne du Trassanel 006.jpgcourage de ces hommes.

 Puis,'est la descente vers Trassanel où la municipalité offrait une collation et des rafraîchissements aux écoliers et aux accompagnateurs.

Avant de quitter le village, un arrêt devant l' abreuvoir où les" rescapés de la grotte" se sont désaltérés", une visite du petit cimetière où repose Edmond Agnel, tué, sans avoir trahi ses compagnons d' arlme, le 22 avril 1944.

Les écoliers ont ensuite rejoint l' endroit où les résistants ont du quitter le camion qui devait les transporter à Carcassonne, pour être " fusillés". C' est là que s' élève le monument où leurs noms sont gravés.

Pour clore cette journée, M. Belaud est revenu en détail sur cette dernière action meutrière.

Tous les participants et guides remercient les communes de Trassanel, Villeneuve et Caunes qui main tiennent c e "sentier de la mémoire", et surtout les anciens du maquis qui sont les gardiens de la mémoire et les derniers télmoins de cette page sombre de l' histoire 

 

Les commentaires sont fermés.