15.06.2011

Procession des Saints Martyrs de Caunes

StMartyrsDim-79.jpgDimanche 12 juin, les cloches de l' église abbatiale St Pierre - St Paul, ont donné le signal du départ de la procession des Saints - Martyrs de Caunes.

Depuis une semaine les Caunois participent en nombre à cette démonstration cultuelle qui remonte au Xeme siècle.

Par une notice, l' abbé Calvet, curé doyen de Caunes, décédé en 1894, l' histoire de ces quatre frères, unis par la même foi chrétienne, peut - être relatée ainsi :" Armand, Luce, Alexandre, Audalde, issus d'une illustre famille, dans laquelle ils furent élevés dans la piété et l' étude des Saintes Lettres".

depart procession.jpgTous les quatre mettront leur vie au service de leur foi, ce qui au IV eme siècle était dangereux. En effet, Armand et Luce ont attiré les fourdres du proconsul romain Aurélius. Fuyant leur persécuteur, Armand et Luce revinrent auprès de leurs frères Alexandre et Audalde, restés à Caunes.

Malgré les 12 années de séparation, Armand et Luce au cours de ces années ont fondé plusieurs chrétientés autour de la forêt de Compiègne, P1050133 (2) enfants portant reliques.jpgla fratrie était réunie pou peu de temps.

Toujours selon l' abbé Calvet, les quatre frères furent retrouvés et mis à la torture par Aurélius; ces derniers auraient subi la flagellation avec un fouet aux lanières de plomb, les peignes de plomb qui mettaient les os à nu, et la décollation sera fatale à Armand et Luce, Alexandre et Audalde ont péri sous les coups.

P1050151 (2) bonne photo chasse et public.jpgDurant quatre siècles ils restèrent cachés, jusqu' à la découverte de deux squelettes qui avaient la tête séparée du corps, quatre fioles de sang se trouvaient à côté des ossements. Les moines identifièrent les quatre corps et les exposèrent à partir de 980 à la vénération des fidèles.

En 1391, l' abbé Jean III fit réaliser un reliquaire par Louis Béziat( ce reliquaire, qui  actuellement  fait partie du trésor de la cathédrale St Juste à Narbonne).

En 1692, une procession à Notre - Dame - du - Cros avec les reliques fut faite pour invoquer la pluie; en 1724, les reliques furent déposées dans leur châsse.

L' abbé Calvet a donné un aperçu des miracles qui leur seraient attribués; ils auraient arrêté à la limite de la commune: peste, fièvres, épizooties, maladies infantiles, grêle , sécheresse" et il a déclaré " jamais de mémoire d' hommes nos martyrs n' ont été sourds à notre appel".

A Caunes la procession des Saints Martirs est très soputenue et ancrée dans la coutume " si on ne continuait pas, ce serait la révolution au village" selon certain participant.

Voici pourquoi, les 24 porteurs des châssers sont fidèles à ce rendez - P1050147 (2)carrière plus chasse rue bt.jpgvous, ainsi que la population qui leur emboîte le pas en chantant.

Pour les organisteurs ceci est un véritable travail, un moment festif, une fraternité et un partage qui se termine par le verre de l' amitié.

09:13 Publié dans religion | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.