31.01.2011

Les vestiges picturaux de l'abbaye de Caunes-Minervois

IMG_2914.jpgParmi les découvertes, suite à la restauration des stalles et des boiseries du choeur de l'abbaye, un décor mural totalement inattendu a été mis à jour. Ce décor qui se situe à gauche de la fenêtre sud et du chevet roman, et accessible par la crypte.

La scène est d'une facture difficile à interpréter, en raison du peu de traces, toutefois l'oeil attentif peut discener au moinsrois scènes séparées par des colonnes. Une main et le profil droit d'un visage, entre deux colonnes et des lances tenues verticalement et le haut de plusieurs casques.

abaye pour blog 001.jpgLa partie droite donne davantage de renseignements sur cette oeuvre picturale.

Un personnage se tient debout et de profil, sa main gauche est levée , l'index très long, au-delà de la normalité, est pointé vers une foule agenouillée.

Toujours en vue un autre personnage se distingue, il est assis en haut de quelques marches, il est entouré de soldats casqués et armés de lances.

Cette scène avait été recouverte d'un décor de rinceaux et d'arabesque  la dissimulant totalement. Sa découverte fut pratiquement fortuite, et fut une grande surprise pour les archéologues.

Les archéologues ont pu voir une simulitude avec les scènes peintes de Notre Dame de Saux à Montpezat de Quercy. Cette fresque religieuse pourrait, selon les spécialistes, dater du XIVe siècle dans sa seconde moitié.

La localisation de cette oeuvre située au chevet de l'abbaye correspond au lieu le plus sacré de l'abbaye.

Pour l'archéologue Agnès Dubreil -Arcin, il se pourrait que cette scène représente l'interrogatoire d'Armand, Luce, Audalde et Alexandre devant Aurelien, ceci avant leur mort en martyr.

Bien des questions sont soulevées, toutefois des certitudes basées sur d'autres récits, d'autres peintures traitant le même sujet  avec le même orcre confirmeraient l'explication de ce témoignage

Les sources sont extraites du livre "L' abbaye et le village de Caunes-Minervois " acte du colloque de Caunes du 22 et 23 novembre 2003.

08:19 Publié dans histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.