10.01.2011

Epiphanie : vive les rois

P1040246vitrine angèle galette des rois bonne photo.JPGDans le village actuellement une vitrine attire les regards : celle d'Angèle la boulangère -pâtissière .Bien collées sur la baie vitrée des couronnes des Rois rappellent l'Epiphanie.

L06 janvier est toujours attendu par les connaisseurs de galettes de Daniel Giraud , le boulanger -pâtissier de la commune et l'époux d'Angèle.

La galette des Rois est une tradition française qui avait déjà cours au XIVeme siècle.

P1040242galette des rois chez angèle bonne photo.JPGL'Epiphanie est un mot qui vient du grec signifiant "manifestation "ou "apparition" . Durant des siècles l'Epiphanie fut plus importante que Noël.

Encore plus loin dans le temps , le 06 janvier correspondait aux saturnales romaines . Le tirage des Rois vient du fait que les soldats tiraient au sort , par le biais d'une pierre noire, un condamné à mort qui serait "roi" durant 7 jours. C'est seulement après cette semaine ou tout était permis que le condamné disparaissait pour l'éternité.

On retrouve chez les Grecs , le système de tirage au sort avec des pierres pour attribuer des magistratures. Dans l'hexagone , la galette des Rois a subsisté même sous la Révolution , elle s'appelait "galette de l'égalité". Au fil des ans , la galette ronde , comme le soleil et en coronne décorée de fruits confits a gagné en saveur , de simple galette rustique  elle est  de nos jours un dessert ou les amandes font sa richesse gourmande.Elle est  un dessert traditionnel de la période des Rois.

 Le sud garde sa couronne avec ses fruits confits qui symbolisent les pierres précieuses de la couronne des Rois . Une coutume qui s'est perdue : celle de la part du pauvre.

Au village la tradition perdure des deux galettes , la galette à la fragipane Antoine Gieyules et Delphine Gazaix ont vite succombé au pêché de gourmandise

La galette d'Angèle et de Daniel a vite changé de "camp" pour être dégustée en famille

 

Les commentaires sont fermés.