15.11.2010

L'Armistice 14-18 célébrée par de nombreux enfants

P1030929les enfants deposant leur bouquet devant la stèle dédiée aux morts de 14-18.JPGL’Armistice14-18 en 2010 a été célébrée en présence de nombreux enfants du village.

La signature de cette fin de guerre a été faite dans la clairière de Rethondes, en forêt de Compiègne, et scellait la victoire si chèrement acquise par la France et ses Alliés sur l’Empire allemand.

P1030930depot de gerbe enfant molina et benazeth.JPGPour les écoliers caunois ce rappel de la « der des ders » est un moyen de magnifier le souvenir d’un de leur parent, grand-père, grand-oncle, car cette Première Guerre mondiale a laissé exsangues les zones rurales et décimé bien des familles.

PTDC0042[1]remise médaille de la ville molia blanc 11 novembre.JPGLa tombe du Soldat Inconnu est un symbole fort de cette guerre, c’est un soldat français anonyme qui a été choisi parmi les « Poilus», qui les symbolise tous. Sa dernière demeure  une chapelle située dans l’Arc de Triomphe.

P1030928public 11 novembre2010.JPGC’est tout un pan de l’histoire du XXe siècle qui a été dévoilé aux écoliers, qui ont, en compagnie du maire Jacques Molina, du président des Anciens Combattants de Caunes, Citou, Lespinassière Aimé Bénazeth déposé au pied du monument-aux-morts la gerbe, puis devant la stèle dédiée aux Soldats de l’Armée des Ombres.

Pour terminer cette commémoration , la remise de la médaille de la Ville à Felix Blanc, premier président des Anciens Combattants, pour ses différentes participations au cours de la Seconde Guerre mondiale, ses décorations comme celle de chevalier de la Légion d’Honneur démontrent tout le courage d’un jeune homme de 20 ans qui au moment de l’invasion allemande a décidé de poursuivre la lutte contre l’envahisseur.

Felix Blanc a montré en diverses circonstances un tel exemple de courage et de volonté tenace que le premier magistrat et le président des Anciens Combattants lui ont remis cette médaille en témoignage de la reconnaissance de son village.

Puis pour répondre à l’invitation du maire la population était invitée à partager le pot de l’amitié au foyer municipal.

07:27 Publié dans histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.