31.07.2010

Jean-Pierre Ramirez musicien " enfant du pays"


A Notre Dame du Cros
entouré de ses amis un musicien Peyriacois Jean-Pierre Ramirez partageait un pique _nique avec les enfants du Centre de Loisirs Sans hébergement.

 Jean - Pierre Ramirez est natif de Peyriac, qui a usé ses fonds de culottes à l’école du village, mais qui a appris le solfège avec André Lignière. Pour suivre sa « passion de la trompette »

 Jean-Pierre a pris le chemin de la capitale rose Toulouse ou durant quatre années il a appris à jouer de cet instrument.

 Durant cette période il a fait ses « notes » dans plusieurs orchestres méridionaux

 A partir de 1974, comme beaucoup d’enfants du pays, il est « monté » à Paris. Pour devenir un grand trompettiste il a encore étudié la technique de respiration avec Monsieur Pichaureau, bien lui a pris puisqu’il a travaillé avec les plus grandes « stars » du show business : Johnny Halliday, Sylvie Vartan, Michel Sardou etc


Pour ce trompettiste
exceptionnel faire partie durant une dizaine d’années,1985 à1995, du groupe «Kassav » est une référence musicale de haut niveau. Fort de palmarès Jean –Pierre Ramirez est aujourd’hui l’un des trompettistes du Lido ou son plaisir de jouer et d’être parmi tant d’artistes est pour cet enfant du canton un véritable plaisir.

 Mais pour les vacances les retrouvailles avec son lieu d’enfance est indispensable, pour se ressourcer, redécouvrir les sites de sa jeunesse  comme Notre Dame du Cros et admirer le travail des associations culturelles comme Développement Culturel en Minervois et Musique et Terroir

 Bonnes vacances dans le Haut Minervois et bienvenu à Jean –Pierre Ramirez pour les concerts d’août avec Musique et Terroir dont il a suivi le dossier .

07:27 Publié dans portrait | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

29.07.2010

Dernier opéra pour D C M :"Femmes Enchantées"

La Compagnie Calune Opéra a été fondée en 2004. Elle s’est donné pour but de faire partager sa passion pour l’opéra, loin de l’image élitiste qui lui est encore attachée. Pari tenu et réussi pour toute la troupe et son directeur artistique Emmanuel Delattre, avec Femmes Enchantées.

 Création originale convoquant, dans une mise en scène créative, différentes figures féminines de l’opéra, fantastiques ou mythologiques. Rien qui « opère ou pose » dans ce spectacle ! Rien d’attendu, il fait se rencontrer, s’opposant ou s’associant au-delà des barrières des époques et des genres, tout en fascinant monde magique

 Des héroïnes de la mythologie antique l’Alceste de Lully, l’Ariane de Strauss, l’Aricie de Rameau etc. Opéra ou le public va rencontrer déesses ou magiciennes du monde germanique : les trois dames d Mozart de la Flûte Enchantée, l’Erda du Wagner de l’Or du Rhin, sorcières, fantômes et spectres s’invitent sur scène. Et le charme opère car le livret d’Emmanuel Delattre est cohérent autant qu’inventif

 Les interprètes

La mezzo Marie Virot se produit en France et à l’étranger

 Zéna Baker, soprano formée au London Collège of Music a débuté à Lyon et elle se produit maintenant au Capitole de Toulouse,

Quant à la mezzo Mireille Bertrand qui a fait partie des solistes de Lyon-Bernard Têtu, a à son actif une carrière remarquable sur nombres de scènes lyriques.

 Tout aussi brillant le pianiste Christophe Larrieu les accompagne. Premier prix en piano, accompagnement et direction chant du conservatoire de Paris.

 Le diner avant –concert La table de Linda est ouvert à partir de 19h30 sous les charmilles des jardins de l’abbaye, cuisine raffinée accompagnée des crus du Château Pépusque situé au cœur du Minervois c’est un vignoble qui s’étend autour du village de Pépieux.

 Après concert les propriétaires du domaine Château Pépusque vous proposeront une dégustation dans le caveau de l’abbaye de Caunes.

 Renseignements et réservations auprès de l’Office de Tourisme du Haut Minervois tel : 04 68 76 34 74ou email : officedetourisme@hautminervois.fr

07:56 Publié dans Opéra | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

28.07.2010

Minerve - Commémoration 1210- 2010

P1030028minerve les huiles public enfants 2010.JPGEn 1210 Minerve a été assiégée par les troupes de Simon de Monfort. Après sept semaines de siège, citerne à sec, accès au puits détruit, canicule et échec des négociations Guilhem de Minerve capitule le 22 juillet 1210.

Les troupes croisées entrent alors dans Minerve en chantant le Te Deum. Simon de Montfort, l’abbé de Cîteaux, Arnaud Amaury promettent la vie sauve à qui veut se convertir à la religion catholique. Le refus des Cathares les condamnent à l’un des plus grands bûchers collectif de la croisade. Ainsi 14 à 180 Bons Hommes et Bonnes Femmes vont périr brûles dans les flammes. Trois seulement seront sauvées.

P1030036discours didier vordy.JPG A l’occasion

Depuis le 19 jusqu’au 25 juillet le comité des fêtes a proposé un cycle de conférence, de documentaires sur les cathares, la Croisade, ainsi que des animations des rues avec des troubadours, des concerts, de la calligraphie etc.… Le 22 juillet date fatidique 8 siècles plus tard Minerve par la présidente du Comité Audrey Vordy déclarait  : « Nous sommes aujourd’hui ici pour la mémoire de ces hommes et de ces femmes, c’est pour cela que nous avons œuvré et monté cette semaine de manifestations, afin de ne pas oublier le passé, celui de notre région, celui de notre village ».

P1030045philippe chopin discours.JPG Tous les intervenants invités pour cette commémorations du maire Didier Vordy en passant par la conseillère régionale, aux conseillers généraux, aux présidents des associations occitanes, au représentant de l’Etat par le sous-préfet Philippe Chopin, tous ont apporté leur soutien à cette grande manifestation historique au cours de laquelle le moment fort fut celui où le voile qui recouvrait la plaque commémorative exécutée par l’artiste de Minerve, Fourneré, fut retirée par les enfants avec le concours du sous-préfet de Béziers Philippe Chopin.

P1030049laplaque minerve avec enfants 2010.JPG Après le verre de l’amitié, place était donnée à « La Chanson de la Croisade albigeoise », titre original Canson de la crosada.

C’est un poème manuscrit en langue d’Oc entre 1208 et 1218 par deux auteurs différents et racontant les évènements survenus dans le Languedoc depuis l’invasion du comté de Toulouse et des Albigeois.

Guillaume de Tudèle est l’auteur des premiers 2772 vers et un auteur anonyme est celui de la seconde partie de la Chanson, c’est à dire 6800 vers. La Chanson de la Croisade est une œuvre musicale construite à partir et avec un texte historique, la musique de Gilles Arcens est épique et flamboyante, elle permet à la fois de parler du passé, du sac de Béziers et de la prise de Minerve, mais aussi de lui donner un caractère actuel à l’instar d’une musique de film. Cette composition a puisé son inspiration du texte du XIIe siècle.

Les extraits, choisis et traduits de l’occitan par Yves Rouquette, ont été complétés de poèmes de Louisa Paulin, Bernard Sicard de Marvejols, Peire Cardinal et Raymond Figueira.

Pour écouter ce concert, le public venu des quatre coins du Languedoc, a pris place dans le lit de la Cesse aux pieds des remparts, pour écouter le chœur et l’orchestre du Pays qui ont interprété La chanson de la Croisade avec fougue, passion, talent.

Les auditeurs conquis, séduits, ont salué avec force la prestation, renouant ainsi avec un fait historique émouvant.

La musique de Gilles Arcens, les textes du poète occitan Yves Rouquette.

La Compagnie In Situ a ouvert le récital par Breçairola de Gilles Arcens, puis par les Raisons de la guerre dont le texte parmi de tant d’autres a été traduit par Yves Rouquette.

C’est accompagné d’un ciel étoilé que ce concert a résonné dans les gorges de la Cesse lui prêtant une acoustique extraordinaire.

P1030046les enfants plaque dévoilée avec Vorrdy maire et philippe Chopin.JPGC’est sous une pluie d’applaudissements que cette première journée commémorative s’est terminée, pour mieux reprendre jusqu’au dimanche 25 juillet avec deux artistes par La Compagnie Il était une fois  avec Fabien Bages, le conteur Hervé Berteaux et à 21h 30 Joanda un artiste languedocien. Le festival de Minerve comme le P1030056orchestre choristes bonne photo article.JPGsphinx est reparti, il a toutes les chances de faire une longue carrière.

09:51 Publié dans histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Enfants et personnes âgées de Los Ainats ont partagé un après-midi ludique

P1030016rencontre intergenerationnelle a los ainats.JPGLa dynamique engagée en 2009 concernant une rencontre au cours de l’été intergénérationnelle continue, elle a pris un envol qui se confirme.

Le thème 2010 était « partage de la mémoire locale et des richesses locales ».

Pour cette rencontre deux sites étaient retenus : la crèche intercommunale et la maison de retraite Los Ainats.

Dès 14h ce jeudi 22 juillet, une centaine d’enfants du CLM et du CLSH ont pris place dans la vaste salle de restauration pour partager avec les aînés des activités multiples ou entraient le toucher, l’odorat, les contes, la musique.

P1030019fripounets , , clm clsh les aines rencotre intergenerationnelleo.JPG Au cours de ces jeux éducatifs le maire Jacques Molina a fait un passage pour féliciter les organisateurs, les bénévoles et les aînés.

Pour l’ensemble de ses animations les acteurs principaux les aînés ont largement contribué au succès de cette rencontre

Plusieurs bénévoles ont aussi su crée l’ambiance agréable, madame Lagrange a mouillé « la chemise » pour les différents jeux comme les quilles, le labyrinthe, les puzzles géants, les dominos.

Pour la mémoire les contes narrés par Madame Lalanne, ont permis aux petits et aux grands d’engranger de bien beaux souvenirs

A la crèche les cinq sens étaient l’activité avec les senteurs et les jeux de mémoire dont Brigitte Baqué, bénévole, a aidé tous les Fripounets et les ainés à reconnaître les parfums de la lavande, de la cannelle, de la vanille, de l’eau de rose, et pour la mémoire un jeu de carte où il fallait reconnaître deux cartes identiques, madame Lopez a également soutenu l’animation.

Pour clore cette après-midi le chant et la musique avec le couple Thibault qui ont avec l’aide des enfants confectionné des maracas et pour cet atelier plusieurs pensionnaires ont mis la main « à la pâte », un goûter était pris avec l’ensemble des participants qui ont chanté « Prendre un enfant et un ancien par la main » texte d’Yves Duteil légèrement réactualisé pour cette circonstance.

Les atouts de ce projet 2010 sont nombreux : dynamisme réel, toutes les structures qui participent travaillent en partenariat d’où un échange et une communication entre toutes les structures

Tous attendent maintenant le nouveau projet 2011 gageons qu’il sera aussi passionnant que celui de cette année.

09:18 Publié dans sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

27.07.2010

Les V emes Foulées de l'Argent-Double ont remporté un franc succès

P1030090francisco podium course.JPGPour la cinquième fois l’association Les Groles Trotteurs présidée par Marc Moureau ont été très « courues », avec 145 inscrits venus des quatre coins du Languedoc.

Pour juillet 2010 le parcours de 10,800 km a donné bien des crampes aux mollets, avec un vent du Nord, les différents niveaux, des côtes assez « pointues », difficile dans de telles conditions de battre le record des 36 mn 56 de l’an passé.

P1030094les trois vainqueurs course 25 juillet.JPG Le premier arrivé, un habitué de cette course et du podium à Caunes Laurent Soulier, suivi de David Solier, et troisième Fabrice Widynski ont réalisé des temps très honorables.

Selon ces trois sportifs les Cinquièmes Foulées de l’Argent-Double font parties des épreuves sportives très recherchées

Laurent Soulier a déclaré : « C’est un parcours très sélectif, il faut être bien préparé, mais c’est une course très agréable avec de beaux paysages, une bonne organisation, j’aurai plaisir à revenir en 2011. »

Le second David Solier a lui souligné : « C’est une compétition difficile , mais aussi très conviviale, et l’organisation est super ».

P1030097les trois vainqueurs bonne photo.JPGQuant au troisième Fabrice Widynski, il s’est exprimé dans le même état d’esprit : « Avec une organisation réussie, un parcours très vallonné avec relance, et vu le bon accuei , je serai présent l’an prochain ».

Au fur et à mesure les coureurs ont franchi la ligne d’arrivée, parmi les participants de nombreuses femmes qui n’ont pas fait pâle figure et le président de la communauté des communes Alain Giniés qui a terminé à la 132e place avec un temps de 1 h 08 mn 39 s.

Après un « goûter » très sportif concocté par les bénévoles la remise des prix a débuté en présence de Roger Adiveze, Jean-José Francisco, Alain Giniés, Jacques Molina, avec pour speaker le président Marc Moureau.

Tous les élus ont chaudement félicité les sportifs, et deux d’entre eux plus particulièrement Jean-José Francisco qui en 2005 faisait parti du « peloton » et en 2010 Alain Ginies, car ayant « goûté » à cette compétition ils en connaissaient les difficultés

Puis ce fut au tour du premier Laurent Soulier, David Solier, Fabrice Widynski, de recevoir leurs trophée sous forme de coupes, de crus du Minervois et pour le premier un obélisque en marbre incarnat de Caunes.

Marc Moureau a précisé : « Cette année nous avons crée le prix du Jury pour un sportif qui est à la base de la création des Groles Trotteurs, qui a toujours été là pour soutenir les concurrents, alors nous appelons sur ce podium le vétéran qui a fait la course aujourd’hui Max Espugna ». Ce fut sous une pluie d’applaudissements que ce Caunois a reçu ses cadeaux.

P1030111remise de prix aux femmes courses bonne photo.JPG Le déroulement des coupes aux différentes catégories : jeunes, féminines, vétérans s’est poursuivi avec des coupes de fleurs, et chaque concurrent a reçu une bouteille du Minervois Château Villerambert Moureau.

P1030114bisou a max course podium.JPGTous se sont donnés rendez-vous en 2011.

09:23 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

25.07.2010

La rubrique des artistes Caunois:Michel Nicolas

P1020999Nicolas Michel.JPGLa commune de Caunes connaît une arrivée d’artistes venus de tous les horizons. Parmi ces nouveaux arrivants Michel Nicolas « staffeur -Ornementiste »

 Michel Nicolas a pris « racines » au cœur du village depuis qu’il a pris sa retraite en 2000. Ce Caunois d’adoption a un parcours très intéressant, dans sa profession de Staffeur-Ornementiste.

 Après 3 ans d’apprentissage qui se partageait pour une partie en entreprise la seconde à l’école St Lambert dans le 15 eme arrondissement de la capitale, Michel Nicolas doté d’un CAP a dés l’âge de 13 et demi fait son entrée dans la vie active chez l’Entreprise Bain du 17 eme arrondissement ou il sera l’un des « employés durant 9 années.

Pour continuer son profil de « staffeur » Michel Nicolas fera « son tour de France » à Paris et dans la banlieue pour se perfectionner, voir et découvrir d’autres facettes de cette profession encore peu connue.

 Il sera parmi les décorateurs de cinéma travaillant d’une manière peu orthodoxe, en effet les contrats d’embauche étaient liés à la durée des tournages cinématographiques. Cela pouvait aller d’un jour à une semaine voir un mois ; malgré cet inconvénient Michel Nicolas était parmi les « mordus » du septième art, il a contribué aux décors de » Paris brûle t’il, » de « Boulevard du Rhum, ou il a connu Brigitte Bardot et Lino Ventura, Le Casse avec Belmondo et pour le côté film étranger qui lui a laissé un excellent souvenir « On est toujours trop bon pour les femmes », film anglais qui n’a été vu qu’en terre britannique.

 Ces quelques citations donnent à peine le rôle important du métier de « staffeur », ce dernier consiste en faire des décors anciens, ou futuristes au moyen de moulage dans lesquels le plâtre fait office de pierre.

 Mais là ne s’arrête pas le parcours de cet artiste - artisan, Michel Nicolas va travailler avec les Beaux-Arts pour la restauration de lieux publiques et de façades, surtout à Paris et en région parisienne.

 Après 42 ans de dur labeur Michel Nicolas et son épouse Amandine ont décidé de s’installer à Caunes ceci depuis 2000, mais la retraite paisible envisagée par ce couple fut hélas trop court, Amandine n’est plus se côtés pour profiter de ce Minervois qui les avait tant séduit.

 Michel Nicolas participe activement à la vie culturelle de Caunes, il expose « ses staffs » avec l’association l’Equipage, pour le Marché de Noël,par sa présence il soutient toutes les animations ou le village est impliqué.

 Avec son fils Stéphane il restaure sa maison dans l’esprit du Moyen Age mettant ainsi à contribution son métier de « staffeur- ornementiste »

09:04 Publié dans arts | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

23.07.2010

Les vacances au Centre de Loisirs Maternel

P1030006clm 2010 juillet bonne photo.JPGA peine ouvert le Centre de Loisirs Maternel connaît un véritable engouement. Le côté pédagogique de ces vacances 2010 correspond tout à fait aux besoins d’évasion des « pitchouns ».

 La bande dessinée retrouvent ces quartiers d’été avec « Tintin, Le Marsipulani, Astérix et Obélix » et pour donner le programme du jour Alexandra Dubois, la directrice, devient Zébulon le speaker qui commente, explique dévoile les différentes activités prévues

P1030004clm juillet 2010.JPG En raison des fortes chaleurs, les matins sont les moments privilégiés pour les activités d’extérieur, l’après midi après une sieste les enfants sont dans les locaux du CLM ou ils peaufinent leurs déguisements d’Héros de bandes dessinées.

 Pour rafraîchir les « pitchouns » des jeux d’eau sont au programme comme : jeux d’eau avec des ballons qui éclatent, des jets d’eau qui arrosent comme une fine pluie, et bien sur beaucoup de pause pour se désaltérer

 C’est aussi à la fraîche, le matin qu’ils se sont rendus à la Fontaine Romanel pour une récolte de galet, qui avec de l’imagination sont devenus les menhirs d’Obélix.

 Pour mieux gérer la prudence routière une après-midi sécurité a été mise en place sous forme de panneaux indiquant les rôles des piétons et des motorisés ou des cyclistes.

 Chaque enfant a pu ainsi s’initier aux rudiments du respect de la circulation, ils ont reçu un tee-shirt, un stylo, une règle et un petit livret sous formes de bandes dessinées de la sécurité, belle et facile manière de retenir les conseils donnés.

 Pour des vacances ludiques et éducatives le CLM correspond à ces critères, il est encore temps d’inscrire les enfants de 3 à 6ans auprès de la directrice Alexandra Dubois au 04 68 78 43 19 Encadrement : Alexandra Bubois , Sylvie Revel , Cassandre Noguera stagiaire en vue du B A FA

07:39 Publié dans vacances | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |