21.03.2010

Felines -Minervois lance un grand projet culturel avec les contes de Germaine Cabrol

P1010529felines pastre cabrié.JPG La commune de Félines –Minervois dont l’appellation est dérivée du Dieu romain « Felinis » , dieu des vents du nord , a su mettre le vent de la culture a son programme avec les contes de Germaine Cabrol.

 La commission culture présidée par la première adjointe au maire Anne Cabrié , organise une soirée théâtrale en hommage à cette conteuse félinoise en présence d’Yves Rouquette le samedi 27 mars à 20h30 au Cellier de Félines

 A travers cet évènement , la municipalité souhaite saluer la mémoire de Germaine dont les contes ont été précieusement recueillis par Yves Rouquette pour constituer un peu du patrimoine littéraire occitan . Le conte qui fera l’objet d’une pièce de théâtre est « Lo Boçut ».

 C’est l’histoire ou « cop èra » autrement dit : il était une fois , un jeune garçon , bossu , qui voulait faire le tour de France pour voir du « pays » , d’autres visages , d’autres gens. Sans peur et sans crainte , il se moque bien de la loi. Au fil des rencontres , sa quête se révèle : il veut qu’on l’appelle « camarade » et non plus « bossu ». Il nous entraîne dans son voyage chargé de fabuleux trésors dont seuls les contes ont le secret.

 Pour la mise en scène de ce conte : Gilles Buonomo et Yves Durand signent la mise en scène du conte d’Yves Rouquette et orientent leur travail vers une forme proche du théâtre de tréteaux. Les comédiens incarnent tour à tour différents personnages codifiés par le masque , la musique et l’accessoire

 Parti pris esthétique : le décor est volontairement épuré. C’est une roulotte , symbole du voyage , qui va à la fois créer l’espace de jeu et servir de coffre à malices. Ce choix permet de faire référence à une des plus anciennes traditions du théâtre d’Oc : l’itinérance des conteurs , bateleurs ,acteurs , jongleurs.

 A la bibliothèque une exposition « los amics de Joan de l’Ors » complète ce conte relaté , joué par les comédiens .

 Le théâtre populaire occitan se nourrit de cette littérature tradition orale languedocienne que son les contes , les légendes , les récits. Dans cette forme de culture littéraire orale on retrouve une localisation autour des épicentres comme la mer , la garrigue ou la montagne , l’étang ou lac , et bien sûr des lieux magiques comme Pampartigouste qui sont autant d’ anti –Disneylands naturels

Un bestiaire de la tradition toujours orale est aussi une partie importante des contes : l’ours , porc , fourmi , moustique , et aussi roumeca, tarasca , camacruda , masca ,tanargas, beca-figa , lo drac .. etc Les personnages mythiques occitans illustrent pleinement les contes et légendes comme Petaçon , Joan Petit , Pichon Nanet , Toni Bouilli, Joan de l’Ors

 La culture occitane est riche , sa découverte est une volonté clairement affichée de cette commune forte seulement de 400 habitants elle tient à faire connaître , découvrir pour les générations actuelles et à venir toute la force , la richesse de la culture occitane

 Rendez vous samedi 27 mars à 20h 30 au Cellier de Félines l’Entrée est gratuite .

06:14 Publié dans culture | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.