27.02.2010

Henri Bonet un fan de Mandela et de xv

P1010410 henri bonet fevrier 2010.JPGA los Ainats Henri Bonet est le sportif le plus "capé" , dans sa jeunesse il a été durant 14 ans un rugbyman à Laure et à Rieux

Ce passionné de sport est aussi un humaniste convaincu. Henri a demandé à ses deux copains sportifs Vincent Campos, ancien rugbyman, et Jean-Yves Dulac, ancien footballeur à Gueret, maintenant supporter du Racing narbonnais, de le conduire au cinéma pour voir le fim Invictus qui allie la vie extraordinaire d'un homme et le sport national le rugby. 

Le fim raconte qu'en 1994 pour unifier le pays et donner à chaque citoyen un motif de fierté, Nelson Mandela mise sur le sport. Invictus veut dire invincible. Mandela est resté pour ses convictions 27 ans en prison, mais il a compris que pour cohabiter, unifier la nation, un des pôles pour la souder était le sport, et le rugby en particulier.

Un pari gagné puisque l'apartheid a cédé et les joueurs de rugby de l'Afrique du Sud sont devenus une fierté nationale. Le sport a réalisé l'union, il a été le cataliseur de tout un peuple.

Il a réuni sous sa bannière toutes les populations

Henri malgré ses 88 ans a gardé une fougue de jeune homme. Depuis cette sortie qui selon Henri a été formidable, il envisage une autre sortie pour Perpignan pour être dans le stade pour voir un match de rugby « comme au bon vieux temps » où lui-même était sur le terrain.

Dans sa chambre s'étalent sur les murs les photos des équipes avec lesquelles il a joué ou qu'il a dirigées.

Henri Bonet est « l’Albaladéjo » de Los Ainats.

16:49 Publié dans portrait | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.