31.10.2009

Les Anciens combattants en réunion dressent leur bilan

remise et présentation au drapeau caunes rpima 013.jpg

L'assemblée générale des anciens combattants a été déclarée ouverte par le président Aimé Bénazeth qui a salué la présence des maires de Citou et de Caunes-Minervois. Après l'observation d'une minute de silence à la mémoire des anciens combattants morts pour la France et des adhérents décédés.

L'ordre du jour comportait le rapport du trésorier : lecture a été faite du bilan comptable faisant ressortir une situation financière satisfaisante. Quitus lui a été donné à l'unanimité.

Rapport du secrétaire : il a rappelé qu'il ne se représentera pas à ce poste en 2010 et qu'il convient de réfléchir à son remplacement soit immédiat à la faveur de la démission de l'ensemble du bureau, soit lors de l'assemblée générale de 2010 au plus tard. Quitus a été donné à l'unanimité au secrétaire.

Rapport du président : Aimé Bénazeth a remercié les municipalités de Caunes-Minervois, Citou et de Lespinassière pour les subventions versées par ces communes en 2009. Conformément aux statuts, le président a présenté la démission du bureau. Aucune candidature nouvelle étant enregistrée tous les membres démissionnaires candidats sont élus à l'unanimité. La cotisation 2010 est fixée à 10 E. Concernant une plantation d'arbre pour commémorer la Libération (1944-1945) le maire prend en charge cette question. Le 11 novembre, le rassemblement est fixé devant la mairie à 11 h. A l'issue de la cérémonie un apéritif sera offert par la municipalité respectant ainsi la tradition. Les anciens combattants qui le souhaitent participeront au déjeuner traditionnel à Lespinassière suivi de la cérémonie au monument aux Morts. S'inscrire avant le 4 novembre auprès du secrétaire. M. Laval a demandé pour raison d'âge à être dispensé de ses fonctions de porte-drapeau. Il sera remplacé par Ali Ouglissi. Après avoir déclaré close cette assemblée, le président a souligné la "Fête de la pomme" le 8 novembre à partir de 10 h 30. Une navette Caunes-Citou sera mise gratuitement pour les visiteurs.

Assemblée générale du Souvenir français : les cotisations 2010 sont de 10 E plus abonnement à la revue (facultatif) 5 E. Le trésorier a rappelé que toutes les sommes perçues sont reversées au Souvenir français à Paris par le truchement du délégué local, le colonel Collin, et les comptes suivis directement par Paris. Il reste un faible en caisse, seulement quelques euros.

Membres du bureau anciens combattants : président, Aimé Bénazeth, présent d'honneur Félix Blanc ; trésorier, Marcel Coste ; secrétaire, Bernard Gauthier.

Pour le Souvenir français : président et secrétaire Aimé Bénazeth ; trésorier, Jean Lacroix. D'autre part, le président Aimé Bénazeth a demandé à chacun de mieux faire connaître le Souvenir français et son action irremplaçable d'entretien des sépultures, dans quelque pays où elles se trouvent, des combattants sans parenté pour assurer leur entretien. Il a remercié la municipalité pour la subvention versée en 2009 et a annoncé que sera entrepris un recensement des tombes des anciens combattants du cimetière du village tombées en déshérence. Le président prendra contact avec le garde-champêtre municipal. Le pot de l'amitié a clos ces deux assemblées.

09:12 Publié dans associations | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

30.10.2009

Le Football-club ramène deux points de Lagrasse

remise de maillots foot par francisco 002.jpg

Dimanche dernier, l'équipe de foot se rendait dans les Corbières pour rencontrer le FC Lagrasse, pour le compte de la 4e journée de championnat de 2e division. Une victoire permettrait aux nôtres de conforter sa deuxième place.

Thierry Bonnafous pouvait compter sur le renfort de Benjamin Taillandier dans l'axe à l'arrière et conservait les 4 milieux du match dernier. Dès l'entame, nos joueurs dominaient la rencontre et nos milieux permettaient de donner des ballons d'attaques à Mohamed Ben Ahmed, mais sans pour autant ouvrir le score.

A la 30e minute, sur un gros travail de Mouchague et Philippot, Gironis donnait un ballon à Aymes qui se retrouvait face à face avec le gardien, décrochait une terrible frappe, mais le portier de Lagrasse détournait le ballon pour sauver in extremis son équipe.

A 5e minute de la mi-temps, après un excellent travail côté droit de Steve Meca, ce dernier était accroché dans la surface et provoquait un penalty transformé par l'incontournable Philippe Gironis.

La mi-temps était sifflée Caunes 1- Lagrasse 0.

Au retour des vestiaires, le jeu s'équilibrait et par une bonne action amenée par le n° 11 de Lagrasse, ouvrait le score sur une superbe "pitchnette" où notre excellent Nasser ne pouvait rien faire.

Caunes 1-Lagrasse 1.

Les nôtres maintenaient le rythme, un gros travail de Aymes et Philippot en milieu et des occasions de but ne permettaient pas de marquer le 2e but attendu par nos supporters venus nombreux encourager les couleurs de Caunes.

Ensuite, le coach Bonnafous doit sortir sur blessure successivement Gironis, Mouchague et Guiraud. Sur un belle action côté gauche, Jérôme Audry trompe le gardien d'une frappe enveloppée pied droit au ras du poteau. Caunes 2- Lagrasse 1.

Il ne reste plus que 5 minutes à tenir, mais mal organisés et pas assez repliés en défense, nos joueurs commettaient une faute dans la surface et héritaient d'un penalty que le n° 10 de Lagrasse transforme.

La fin du match est sifflé Caunes 2- Lagrasse 2.

L'entraîneur félicite ses joueurs pour leur belle prestation et le bon état d'esprit sur la rencontre.

Le prochain match de championnat se déroulera dimanche 1er novembre, contre Berriac, à partir de 15 h, au stade Maurice-Jourteau.

07:34 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

C'était la quatorzième fête de la châtaigne à Castans

fete de la chataigne a castans 003.jpg

Castans, village perché de la Montagne noire a, depuis quatorze ans, mis à l'honneur la châtaigne. Beaucoup d'entêtement, d'obstination ont été nécessaires pour donner au fruit du châtaignier une place prépondérante pour le futur et le maintien de la population dans cette partie du Minervois. La municipalité a "fait" le forcing et a su mettre à profit les "emplois" jeunes. Avec Adrien Lapeyre c'est le pastoralisme, le voici berger avec son troupeau de brebis.

fete de la chataigne a castans 007.jpgLes châtaigneraies qui périclitaient depuis des dizaines d'années, ont fait l'objet d'attention, un nouvel arrivant, Roland Bonnal, soutenu par l'équipe municipale, a monté un projet où châtaigniers et châtaignes font leur rentrée à nouveau dans la vie du village.

Une autre activité va prochainement s'ouvrir à Castans : un élevage de caprins, en vue de faire des fromages. Johanna Martinez est actuellement en formation au lycée Charlemagne. La fête de la châtaigne a ouvert des horizons, créé un esprit d'installation en zone rurale, c'est un peu la récompense de tous les habitants du village. Constitué de plusieurs hameaux, le village est entouré de cette belle forêt où le châtaignier, en cette saison, avec des couleurs or ocrées devient le "soleil" des bois.   

fete de la chataigne a castans 005.jpgDu salé au sucré.

fete de la chataigne a castans 009.jpgSur les étals, des kilos de châtaignes, espèce dite "Olargues" mais pousse sur le sol de Castans, ce qui lui confère une douceur sucrée très appréciée. La châtaigne, produit naturel, offre toute une déclinaison de conditionnements, de préparations variées : la farine, sans gluten, farine qui entre dans la polenta ou le millas, la crème de marrons, la confiture de châtaignes, les marrons glacés, et que dire de la soupe à la châtaigne et de son accompagnement dans les plats les plus raffinés, d'ailleurs les grands chefs l'ont adoptée dans leur cuisine.

La châtaigne a été l'aliment de base, pour l'homme comme pour l'animal, tantôt dessert, tantôt plat principal. Castans montre sa reconnaissance à cet arbre "à pain" avec la mise en place d'une manifestation où la châtaigne est reine. La présence des élus confirme leur attachement à cette fête. Tous ont visité les stands, ont savouré les marrons grillés, siroté le petit "baladin" (kir au sureau et vin blanc ou rouge), dégusté les crus du château Pautard (le tout avec modération), avant de prendre place autour de la table pour apprécier l'agneau grillé et les desserts à la châtaigne. Le beau temps étant de la partie, nombre d'amateurs venus de la plaine ont assisté à ces ripailles castanoises.

fete de la chataigne a castans 012.jpgfete de la chataigne a castans 011.jpg

07:23 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

28.10.2009

"L'Equipage" embarque de nombreux artistes pour une expo

les peintres de l'Equipage 001.jpg

L'association L'Equipage depuis sa création en septembre 1998, suite à son succès lors de sa première exposition salle des mariages, a été invitée par la municipalité en place à cette époque, à renouveler chaque année son exposition.  

Tous ont un talent particulier d'où le nom "L'Equipage". Tous se sont embarqués sur le même bateau, peintres, modeleurs, maquettistes, bricoleurs ingénieux, présentent les oeuvres qui ont fait leur renommée. Dès les débuts, encadrés par Georges Alberola (peintre), Salvador Martinez (maquettiste) M. Bernat tous trois formant le nouveau bureau de cette association où ils ont été rejoints par Frédéric Ghisi (maquettiste, M. Caverivière (peintre), Eva Gareil (peintre), Jacqueline Guenot (peintre et bricoleuse de génie) et tous ceux de l'art créatif : Sylvie Biberon, Simone Rouanet. Le salon des Vendanges venait de voir le jour.

Le choix de leur appellation a été donné par Frédéric Ghisi qui a souligné « après tout, puisque nous montons dans le même bateau, pourquoi pas "L'Equipage" ». Ce nom a été adopté à l'unanimité. Une de leur action artistique a été celle du concours de dessin avec les écoliers sous le titre "Dessine-moi ton village", cela durant trois années, la mise en place d'un concours de peinture suivi par la fête de la peinture, toutes ces animations ont donné le "la" des manifestations culturelles à Caunes.

Le salon des Vendanges est maintenant dans les locaux de l'abbaye pour deux mois : novembre et décembre, il sera complété par un marché de l'art et de l'artisanat le 6 décembre dans le cloître mauriste de l'abbaye. Au fil de ces dernières années "L'Equipage" s'est taillé une réputation artistique il a été présent en particulier à Olonzac lors du forum des associations septembre et lors de la fête du marbre. Pour cette nouvelle exposition Claude Baudoux (peintre) et Didier Lorentz (photographe) seront leurs compagnons.

les peintres de l'Equipage 002.jpgMatbo est Félinoise, c'est une ancienne élève des Beaux Arts de Montpellier : dessin, décoration, peinture et architecture. Après avoir été durant 31 ans au ministère de la Construction à Abidjan, Matbo a repris des activités artistiques depuis 2005. Peintures à l'huile sur bois, papier et toiles traduisent toute la liberté créative de cette artiste. Plusieurs expositions sont à son palmarès à Félines et La Livinière.

Didier Lorentz vient de La Redorte, ce photographe des "instants de vie" a l'art de vous transmettre sa vision à travers l'objectif photographique d'images surprenantes, époustouflantes. Didier Lorentz vient pour la seconde fois mettre sous les regards une véritable "poésie photographique".

Le vernissage des artistes du Minervois est prévu pour le vendredi 6 novembre, à 18 h, à l'abbaye.

07:26 Publié dans arts | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

26.10.2009

Le Minervois handball-club est une pépinière de champions

Moins_de_12_anshand 24 octobre.jpgDepuis maintenant quelques années, le Minervois handball-club a donné priorité à la formation des jeunes joueurs, arbitres, dirigeants. Ce travail mené par le bureau directeur du club commence à porter ses fruits, il s'agit d'une satisfaction générale.

Régulièrement des éléments du cru sont sélectionnés en équipe départementale de l'Aude jeune, certains officient dans des grandes formations régionales à des niveaux de jeu élevés, le label est régulièrement décerné par la Fédération française de handball au Minervois handball-club pour la qualité de l'accueil et l'efficience de l'apprentissage.

Cette saison 2009-2010 a débuté avec le même état d'esprit. La notoriété et l'affluence ne cessent de croître de semaine en semaine. Chaque mercredi après-midi, au foyer municipal François-Mitterrand, plus de 80 enfants foulent le parquet pour s'adonner à leur sport favori. Le premier créneau proposé est de 15 h 30 à 16 h 30, il s'adresse aux enfants de 4 à 5 ans. Cette section babies est encadrée par Denis Adivèze et permet aux licenciés de réaliser des exercices développant la motricité, le maniement de balle.

Ensuite, entre 16 h 30 et 17 h 30, les moins de 9 ans regagnent le foyer pour une séance travaillée avec du matériel homologué par la fédération française de handball et autour d'une initiation pédagogique mini handball.

Enfin, entre 17 h 30 et 19 h, ce sont les moins de 12 ans qui sont concernés avec des exercices étudiés et appropriés à leur âge. Ces séances sont assurées par Jean-Michel Masson et Denis Adivèze. Toutes les personnes intéressées par la pratique du handball sont les bienvenues.

Pour obtenir des renseignements, n'hésitez pas à contacter les dirigeants au 06 77 10 16 24, ou le soir au 04 68 24 93 60), ou sur le site internet du club : www.minervoishandballclub.net.

08:46 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

25.10.2009

La fourragère a été remise à de jeunes marsouins

remise et présentation au drapeau caunes rpima 009.jpg

La piste du foyer municipal François-Mitterrand accueillait la section du lieutenant Georges pour la remise de la fourragère aux jeunes marsouins parachutistes du 3e RPIMa, en présence des familles des recrues, des élus et des anciens combattants de Caunes, Citou, Lespinassière.

remise et présentation au drapeau caunes rpima 013.jpgLa cérémonie qui s'est déroulée à Caunes conformément à la volonté du 3e RPIMa dans l'objectif de conserver un lien privilégié avec les villes et villages audois. Pour les Caunois ce régiment n'est pas un inconnu, il est fréquent d'apercevoir le contingent en manoeuvre, tout particulièrement du côté de Notre-Dame du Cros.

remise et présentation au drapeau caunes rpima 012.jpgLa cérémonie était présidée par le colonel Jean-Pierre Perrin, chef de corps, pour une présentation au drapeau du régiment suivie de la remise de la fourragère aux jeunes engagés. Remise consacrant leur pleine intégration au 3e RPIMa. La fourragère aux couleurs de la croix de guerre des théâtres d'opérations extérieures leur a été remise par les anciens combattants, les autorités civiles et les cadres du 3e RPIMa. Le meilleur d'entre eux, le marsouin parachutiste Bigourdan s'est vu remettre la distinction de 1re classe par le chef de corps.

La semaine prochaine la section du lieutenant Georges sera répartie dans plusieurs compagnies. La majeure partie de cette section rejoindra la 2e compagnie "Guépard", au mois de décembre et qui partira au centre d'entraînement et d'instruction au tir opérationnel au mois de février 2010. La partie restante sera répartie entre la 1re compagnie et la Compagnie d'éclairage et d'appui et sera envoyée à Libreville, début novembre 2009, dans le cadre de la relève programmée du dispositif français au Gabon.

Présentation de la section.

remise et présentation au drapeau caunes rpima 020.jpgCes jeunes engagés volontaires de l'Armée de Terre ont six mois d'instruction tactique et technique au combat et à la vie de campagne. Les trois dernières semaines ont été consacrées à une instruction de commando, qui s'est terminée par un raid de plus de 110 km. « Ils sont partis des environs de Limoux (7 km à l'est) en direction de Puivert, explique le colonel Jean-Pierre Perrin. Ils ont dû effectuer la première nuit, un passage en rappel suivi, la seconde nuit, d'un franchissement en zodiac du lac Montdel, pour revenir à 7 km à l'ouest de Limoux. Leur volonté, leur ardeur tout au long de cette épreuve, les rendent dignes aujourd'hui de recevoir la fourragère du régiment ».

Après ces moments de grande solennité et d'émotions certains parents avaient l'oeil humide, la section arborant fièrement son drapeau avec uniforme décoré de la fourragère a pris la direction du caveau de l'abbaye de Caunes ou un apéritif dînatoire, offert par la municipalité, a terminé bien agréablement cette matinée du vendredi 23 octobre.

 remise et présentation au drapeau caunes rpima 026.jpg

remise et présentation au drapeau caunes rpima 036.jpgHistorique de la fourragère

C’est en 1916 que la fourragère devient distinction militaire et apparaît dans sa forme actuelle. En pleine bataille de Verdun, le commandement de cette époque juge nécessaire de renforcer l’émulation et l’esprit de corps dans une armée qui se bat depuis 20 mois. La création de cette distinction a pour but de rappeler de façon permanente les actions d’éclats de certaines unités citées à l’ordre de l’armée. Cet insigne est constitué par une fourragère tressée , selon le cas, aux couleurs du ruban de la Croix de guerre, de la Médaille militaire ou de la Légion d’honneur.

La fourragère est remise solennellement à l’occasion de la présentation au drapeau du régiment.

remise et présentation au drapeau caunes rpima 040.jpg 

15:58 Publié dans sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

24.10.2009

Les randonneurs dans la Clape

Clape__002les caunois en randonnée a la clape.jpgLe dimanche 18 octobre, l’association Sentiers Environnement de l’Argent-Double organisait sa sortie annuelle.

Ils étaient 39 présents au départ du bus, dont quelques amis du club de Villeneuve-Minervois.

A partir du parking de l’Œil Doux, entre Fleury et Saint-Pierre, les marcheurs ont effectué une agréable balade dans les pins et la garrigue avec, de temps en temps, vue sur la mer.

Le point fort de cette boucle fut le site du gouffre de l’Œil Doux, résurgence d’eau de forme circulaire, bordé de belles et impressionnantes falaises calcaires.

Après l’apéritif, ce fut le départ vers le domaine de l’Hospitalet pour un agréable repas.

L’après-midi, un petit tour au port de Gruissan a terminé cette belle journée d’automne, fraîche mais très ensoleillée.

Prochaine sortie : le dimanche 1er novembre. Rendez-vous à 8 h dans la cour de la gare de Caunes. Retour prévu vers midi.