31.07.2009

Un concert avec Les Chants de Garonne

Des Lieder de Brahms interprétés par les Chants de Garonne sous la direction de Jean-François Gardeil et des pièces pour piano à quatre mains de Brahms ce concert est délibérément placé sous le signe du romantisme.

114chants-de-garonne-photo-autour-piano-r-duite.jpgLe public entendra de larges extraits des deux cycles de Lieder : les mélodies simples et expressives des valses des chansons d’amour alterneront avec les mélodies tziganes et d’autres Lieder choisi par Jean-François Gardeil .

Quatre sopranos, Agnès Dutourné, Amandine Christman, Sonia Sempéré et Véronique Guin, un ténor Denis Carayre et un baryton Emmanuel Gardeil, solistes des Chants de Garonne. La troupe est fondée et dirigée par Jean-François Gardeil, lui-même baryton à la riche carrière, spécialiste de musique baroque et de mélodie française. Il a notamment chanté l’un des rôles principaux du magnifique Atys de Lully avec les Arts florissants dirigés par William Christie.

Deux musiciens seront aussi à l’affiche pour accompagner les Chants de Garonne, les pianistes Cédric Bayer et Emmanuel Pélaprat, respectivement titulaire des grandes orgues de Notre-Dame-du-Tour à Toulouse et claveciniste réputé.

Ce concert sera un véritable feu d’artifice vocal et instrumental pour la dernière soirée des Vendredis Classiques de Caunes.

A partir de 19 h sous la charmille, le plateau gourmand d’Emile et Maryse Busc (13  €), puis après le récital une dégustation des crus du Château Villerambert Julien pour une rencontre entre artistes et spectateurs. Une belle manière de clôre les Vendredi de Caunes.

Réservation spectacle, plateau gourmand à l’office de tourisme.

07:30 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

30.07.2009

Les quatrième Foulées de l'Argent-Double

Les Foulées de l’Argent-Doubles créées en 2005 par Jacques Francisco continuent d’être très soutenues au niveau de la fréquentation

les quatrième foulées de l'argent double 2009 002.jpgPour les Quatrièmes Foulées 2009, 163 coureurs à pied se sont alignés sur la ligne de départ pour affronter un nouveau parcours de 10,8 km. Nouvel itinéraire plus ombragé mais avec deux côtes à vous couper le souffle et les « gambettes ».

les quatrième foulées de l'argent double 2009 018.jpg

Parmi les concurrents Patrick Pierre du Montauban handisport, (handicapé) qui depuis 4 ans est un des fidèles de cette course, d’autres sportifs plus connus et qui selon les pronostics ont comblé les spécialistes.les quatrième foulées de l'argent double 2009 006.jpg

les quatrième foulées de l'argent double 2009 025.jpgFrédéric Crocquevieille termine premier avec un temps de 36 mn 11 s.

Laurent Soulier qui est un représentant du service des sports de l’Indépendant a pris la deuxième place en 37 mn 23 s.

Nombre de connaisseurs avaient parié sur ce duo qui s’échange les premières et deuxième place sur les podiums.

La première féminine Rosa Gangloff possède une belle réputation de championne parmi ses collègues de course elle termine en 44 mn 37 s.

Sébastien Sierra (31) est le premier des Groles Trotteurs à avoir franchi la ligne d’arrivée en 46 mn 16 s.

Comme les années précédentes le public a suivi les différents clubs et associations représentes pour cette course qui se pérennise et devient incontournable pour tous les amateurs de course à pied.

 La remise des trophées fut faite devant une assistance très attentive malgré un soleil de plomb sur l’esplanade de l’Europe. Pour remettre les lauriers, le conseiller général, Jean-José Francisco (qui en 2005 portait le dossard 205), le maire Jacques Molina et le président du club des Groles Trotteurs Marc Moureau ont prononcé quelques mots.

Après les paroles de bienvenue et les félicitations de Jacques Molina, Jean-José Francisco a souligné:  « Il y a 4 ans je participais, maintenant pour ménager mes articulations je me suis mis au vélo. Je connais beaucoup d’entre vous, vous avez assuré un parcours tout nouveau et qui n’était pas facile, les bénévoles sont performants, l’organisation bien rodée, et si les coureurs sont aussi fidèles c’est pour toutes ces raisons. De plus vous faites connaître Caunes, son histoire, son architecture. Le sport est aussi un des moyens de développer le tourisme, alors en avant ! »

Foulees_Argent_Double_-22-2009 26 juillet.JPGPuis ce fut la remise des récompenses.  Frédéric Crocquevieille (du 3e RPIMA) qui en 2009 a remporté les quatre courses et qui attend avec impatience La Ronde des vendanges pour terminer en beauté la saison, a reçu une sculpture en marbre de Caunes, Laurent Soulier un panier garni, des bouteille de vins du Minervois, idem pour David Dollet 3e en 38 mn 32 s, 4e Ion Danu en 39 mn 26 s, 5e Philippe Willems en 40 mn 07 s.

Résultats par catégorie récompensés sur le podium

Scratch masculin :

Fréderic Croquevieille, Laurent Soulier, David Dollet, Ion Danu, Philippe Willems.

Scratch féminin :

Rosa Gangloff, Véronique Bourbon, Stéphanie Ribot, Christine Balsas, Jackie Laire.

Classement des locaux Groles Trotteurs

Djamel Baghdari (49 mn 22 s), Benoît Pradal (58 mn 16 s)

 Locales féminines : Gwenda Collin en 1 h 11 mn 36 s, Roselyne Guibbert en 1 h 11 mn 45 s.

les quatrième foulées de l'argent double 2009 026.jpgClassements et récompenses les trois premiers de chaque catégorie hors scratch

Cadets masculins : Gabriel Ayerbe en en 58 mn 05 s, Aurélien Moureau (17ans) en 59 mn 34 s.

Juniors masculins : Salim Khimoum en 43 mn 31 s, Ludovic Julien en 43 mn 37s.

Espoirs masculins : Gilles Van Emelen en 42 mn 29 s, Julien Bastide en 43 mn 50 s, Jean-Baptiste Cros Mayrevieille en 50 mn 05 s.

Seniors masculins : Xavier Louvel en 40 mn 12 s, Sébastien Sarda en 41 mn 16 s, François Buenoen 41 mn 41 s.

Seniors féminines : Julia Moreau en 54 mn 10 s, Lynda Anduze en 57 mn 21 s, Frédérique Maistre en 58 mn 25 s.

Classements et récompenses pour les trois premiers hors scratch

Vétérans 1 masculins : Yves Baux en 40 mn 16 s, André Gomes en 40 mn 24 s, Serge Cayuela en 41 mn 03 s.

Vétérans 2 masculins : André Garcia en 41 mn 59 s, Antoine Cabrera en 43 mn 37 s, Marc Rocher en 44 mn 54 s.

Vétérans 3 masculins : Guy Carol en 47 mn 04 s, Michel Willems en 49 mn 29 s, Christian Laire en 50 mn 15 s.

Vétérans féminines : Mikaela Marty en 1 h 00 mn 35 s, Valérie Hagard en 1 h 03 mn 33 s, Sylvie Imazene en 1 h 07 mn.

Vétérans 2 féminines : Christiane Audier en 55 mn 02 s, Claire Faurie en 55 mn 11 s, Annie Cutillas en 58 mn 06 s.

Vétérans 3 féminins : Evelyne Coutant en 57 mn 57 s, Gisèle Bernier en 1 h 09 mn 04 s, Cathy Mercadie en 1 h 12 mn 04 s.

Challenge AAJOR pour toutes les courses le grand champion : Frédéric Croquevieille .

Foulees_Argent_Double_-19-2009026 juillet.JPGTous les concurrents ont reçu des lots ainsi que de belles coupes de fleurs pour les dames.

Classement général (des 20 premiers)

- Frédéric Crocquevieille (Running club de Carcassonne) en 36 mn 11s
- Laurent Soulier (ACNM) en 37 mn 23s 
- David Dollet (Running de Carcassonne) en 38 mn 32 s
- Ion Danu (ACNM) en 39 mn 26 s
- Philippe Willems (individuel) en 40 mn 07 s
- Xavier Louvel (Amicale Neuf Châtel) en 40 mn 12 s
- Yves Baux (ASAR Sigean) en 40 mn 16 s 
- André Gomes (individuel) en 40 mn 24 s
- Serge Cayuela (ACNM)en 41 mn 03 s
- Sébastien Sarda (Running Racing Tri) en 41 mn 16 s 
- Aurélien Andrieu (individuel) en 41 mn 49 s
- André Garcia (Buscadels) en 41 mn 59 s
- Gilles Van Emelen ( ndividuel) en 42 mn 29 s 
- Salim Khimoum (JSL) en 43 mn 31 s 
- Alain Sabadie (individuel) en 43 mn 36 s 
- Ludovic Julien (JSL) en 43 mn 37 s
- Antoine Cabrera (Running club de Carcassonne) en 43 mn 37 s
- Olivier Labatut (individuel) en 43 mn 41 s
- Julien Bastide (ASAR Sigean) en 43 mn 50 s2009 26 juilletfoulées de l'argent double.JPG

08:07 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

29.07.2009

Le Choeur Bulgare Saint-Jean-de-Riba à l'abbaye de Caunes

polyphonie bulgare concert au chevet dfe l'abbaye 001.jpgLe chevet roman de l’abbaye de Caunes a vibré de plaisir au son des douze voix du Chœur Bulgare.

Devant un public très attentif la liturgie traditionnelle slavonne a retenti dans ce cadre féerique.

Sans interrompre les chants religieux comme l’avait demandé Koïtcho Atanassov, la première partie de ce récital, très religieuse est issue du Psaume  Bénis, mon âme, le Seigneur où toutes les qualités du créateur font l’objet d’une vocalise exceptionnelle des basses.

Durant 45 minutes la polyphonie a donné une ampleur vocale aux textes bibliques y compris l’hommage à la Vierge Marie composé par Koïtcho Atanassov.

polyphonie bulgare concert au chevet dfe l'abbaye 005.jpgPour la seconde partie les chants folkloriques se sont taillés la part belle ; les thèmes retenus de la vie quotidienne sont aussi très proches de nos régions : les moissons, l’amour, le mariage, bref c’est une manière de voir que les hommes ont des choses communes et qu’importe la langue cette culture populaire est un lien puissant entre les peuples européens.

Pour terminer cette soirée bulgare la dégustation des crus du domaine Le Clos du Marbrier regroupait tous les spectateurs qui ont apprécié aussi bien le blanc, le rosé, le rouge et les jus de raisins d’Irène Prioton jeune viticultrice mais déjà répertoriée parmi les bons crus dans les guides gastronomique.

Prochain concert des Vendredis Classiques le vendredi 31 juillet.

09:30 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les portraits se taillent la part du roi à l'abbaye de Caunes

vernissage de juillet 2009 002.jpgLe vernissage de l’exposition des peintres et sculpteurs a révélé une parfaite unité : celle des portraits.

vernissage de juillet 2009 009.jpgStephen Stevenson

Toutes ses toiles sont uniquement des portraits d’hommes, de femmes ou de couples. Les visages expriment la tristesse, la privation, la solidarité, la séparation, la perplexité, du bonheur et même la mort. C’est une image de la vie de tous les êtres humains. Tantôt c’est un visage gai, tantôt morose, le tout est peint avec des couleurs fortes, le visiteur se retrouve dans ce parcours à travers la puissance des regards si bien mis sur toile par un artiste doué pour révéler la vivacité et la faiblesse des hommes.

Pamma Fitzgérald

L’œuvre de cette artiste canadienne est surprenante , se sont pourrait-on croire des souvenirs d’enfance filtrés par le temps. Ils soulignent la fragmentation d’un récit qui ne rend que partiellement compte d’une histoire, libérée par le potentiel de l’imagination de l’artiste mais aussi du visiteur. Pamma exploite très adroitement le caractère du collage qui ouvre une fenêtre sur un jardin où évoluent les fées, qui nourrissent sa créativité. Tous ses tableaux poussent le spectateur à faire sa propre histoire

Michelle Pena Maury

Elle a mis dans ses toiles son amour pour les fleurs mais également pour le monde. D’un seul regard c’est un voyage autour de l’univers, les personnages reflètent leur nation, ainsi d’un bouquet à l’autre nous sommes transportés en Chine, puis vers l’Afrique du Nord ou plus profonde. C’est une découverte de la nature et des hommes du monde

B Auvergne

vernissage de juillet 2009 011.jpgVoici des portraits en majorité de femmes, mais une catégorie celle des noctambules. Ces femmes sont parfois très dénudées, voir nues, mais toute expriment une grande nostalgie. Est-ce celle du temps qui passe ? La peur de vieillir ? C’est une exposition à la fois sensuelle, émouvante par l’attitude de ces dames souvent revêtues de noir avec la cigarette aux bout des lèvres, le regard dans le vague, perdues dans leurs pensées. L’artiste a su mettre en relief une époque celle des années 30-40 où l’émancipation de la gente féminine se profilait, ces « stars » semblent être libres, la nuit est leur libératrice.

pamma les contes de fées expo abbaye 002.jpgJosé Manzanarès et Simone Malé

Un couple qui travaille ensemble, mais aussi en solo. José aime les femmes de couleur, son regard sur ces femmes est pudique, fin, admiratif. Pour l’abbaye de Caunes José et Simone ont donné une œuvre faite à quatre mains. Leurs sculptures sont d’étranges personnages, filiformes, élégants, qui semblent vouloir atteindre le ciel. Deux artistes complémentaires et à la fois différents, comme la nuit épouse le jour, ils sont inséparables et pourtant chacun laisse sa signature dans toutes leurs sculptures. C’est une harmonie de beauté, de finesse, de douceur dans lesquelles se perdre devient une manière de se retrouver, d’éprouver du bonheur en comptemblant leurs sculptures et leur peinture.

Exposition visible tous les jours aux horaires d’ouverture de l’abbaye : 10 h à 19 h. Renseignements office de tourisme de Caunes : 04 68 78 09 44.

09:10 Publié dans arts | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

28.07.2009

Le foyer François Mitterrand acceuillait plus de 150 artistes

150 artistes au foyer mitterrand.jpgDe mémoire de Caunois jamais autant d’artistes n’avaient franchi l’entrée du foyer municipal François Mitterrand.

La rencontre intergénérations a laissé la place aux résultats des ateliers de peinture, de poterie, de pâte à sel.

les aines artistes foyer mitterrand.jpgToutes les peintures, les objets en terre et en pâte à sel ont été admirés, voici de la belle œuvre où les artistes ont donné une palette très intéressante de leur talent. La salle entièrement tapissée de ces chef- d’œuvre, les bancs où s’étalaient les différentes sculptures n’ont pas laissé de glace les mamans et les familles très émues de voir que les fripounets de 20 mois avait peint, joué au potier et malaxé la pâte à sel, avec les pitchouns, les grands et les pensionnaires de Los Ainats.

le foyer mitterrand acceuillait 150 artistes.jpgTous les ateliers étaient mixtes, regroupant toutes les générations. Pour un coup d’essai ce fut un coup de maître. Les élus ont été frappés de la force de cette action.

le foyer mitterrand acceuillait 150 artistesl.jpgAprès les paroles de bienvenue du maire Jacques Molina, le président de la CDC du Haut Minervois Alain Giniés a voulu souligner que beaucoup de changements étaient intervenus pour la petite enfance, pour les centres de loisirs maternels ou sans hébergement, pour les Aînés. « Bien qu’il reste encore à faire, nous devons nous pencher sur les 16 à 25 ans. La MLI (mission locale d’Insertion de Carcassonne) c’est un accompagnement pour ces jeunes qui entrent dans la vie active mais vu les conditions économiques actuelles ont du mal à s’insérer. Pour mettre en place la MLI sur le territoire deux permanences par mois sont prévues. Après un vote de principe positif, nous attendons les votes définitifs de toutes les communes pour mettre en route cet outil qui correspond à cette tranche d’âge. Beaucoup de ces jeunes ont des problèmes et il faut répondre à ces besoins. J’attends donc rapidement le vote définitif pour lancer cette nouvelle structure pour ces jeunes. »

peinture des 150 atrtistes foyer mitterrand.jpgPuis ce fut au tour du conseiller général Jean-José Francisco qui a déclaré « avec cette exposition dans quelques années ce sera l’abbaye de Caunes qui vous ouvrira ses portes. Félicitations à tous ces artistes en herbe et pour les Aines qui les ont suivis dans ce parcours artistique, merci au personnel du CIAS qui a su monter cette action intergénérations, merci à Los Ainats à son personnel pour avoir soutenu cette animation. »

Mais l’heure de la collation était arrivée, les estomac criaient famine et ce fut la précipitation vers les jus de fruits et les gâteaux offerts par Los Ainats et le CIAS du Haut Minervois.CLMCAUNES VERNISSAGE FPIYER INTERGENERATION 2009.jpg

08:42 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

27.07.2009

Danielle Picamoles presente l'association Musique et Terroir

danielle picomale musique et terroir 006.jpgLa renommée de Caunes a franchi allégrement la distance qui la sépare de la capitale. En effet la présidente de l’association Musique et Terroir vient tout droit de la ville de Lumière.

Danielle Picamoles est native de Mazamet, a fait ses études de piano à Toulouse, puis à Paris. Elle a gardé tout l’élan de sa jeunesse pour la musique. Son souhait : permettre aux musiciens amateurs passionnés de jouer ensemble pour partager des moments, des intermèdes musicaux joyeux et ouverts à tous, car écouter est aussi pour cette pianiste un art.

Danielle Picamoles a répondu avec une grande franchise à quelques questions.

Dans quel but avez-vous créé cette association musicale ?

En raison de deux mots : Musique et Terroir . Je suis Tarnaise et je suis restée très attachée à cette terre. Bien que vivant à Paris, mes racines, ma culture m’ont toujours poussée à revenir « au pays ».

Comment avez-vous débuté en tant que professeur ?

C’est Guy L’Homme qui m’a mis le pied à l’étrier en me faisant travailler le pupitre des Altos (chanteurs) j’avais 17 ans et c’était mon premier cachet. Je tremblais de peur et de joie en même temps.

Votre parcours d’élève et de professeur « nomade » entre Toulouse et Paris, pourquoi tous ces aller-retour ?

Les raisons familiales ont guidé mes résidences, mais j’ai toujours conservé des liens étroits avec le Sud. A la naissance de ma fille, Toulouse est venu mon fief. J’avais 36 ans quand s’est offerte la possibilité de passer le concours de formation instrumental à Paris. Si j’avais des doutes sur la manières d’enseigner la musique et le solfège, après avoir passé et réussi le CA je ne me suis plus posée de questions et je suis devenue depuis 11 ans directrice de conservatoire dans la région parisienne.

Musique et Terroir quel sera son objectif et pour qui ?

Pour les adultes qui sont attirés par la musique. Pour faire découvrir le terroir et j’aime les amateurs ceux qui jouent de la musique avec du sentiment, voilà un de mes objectifs.

Le second est d'associer l’art culinaire à l’art musical. Une double convivialité à partager. J’aime mélanger les professeurs avec les amateurs, et partager un repas y compris avec le public est une manière de faire découvrir des compositeurs méconnus et autour d’un plat du terroir c’est le plaisir total.

Que ne voulez-vous pas faire ?

Les grands festivals ont à mes yeux un grand défaut ils sont trop élitistes. La culture doit se démocratiser, se désacraliser, pour être appréciée par tout le monde. Faire connaître des compositeurs comme Ersog Nberge de l’époque de Brahms ou tout le répertoire de la fin du XVIIIe siècle me tient à cœur.

Pourquoi avoir choisi Caunes ?

Pour son patrimoine, son cadre environnemental, pour sa beauté, son histoire, c’est un endroit idéal pour mettre en place ce projet.

Pour ce début caunois qu’allez-vous proposer comme programme ?

Dans le cadre du bi-centenaire de la disparition de Joseph Haydn à partir du dimanche 23 août à partir de 18 h au chevet de l’abbaye « Joseph Haydn et ses amis » . Du lundi au samedi (inclus) de la semaine du 23 au 30 août cours de musique de chambre et orchestre (ouverts au public) avec des soirées improvisées. Dimanche 30 août à 17 h toujours au chevet de l’abbaye concert des stagiaires et des professeurs suivi du dîner de clôture.

Côté financement, avez-vous des soutiens ?

C’est un autofinancement, les inscriptions sont validées à la reception du bulletin complété et signé accompagné d’une photocopie de pièce d’identité et d’un chèque d’acompte à l’ordre de Musique et Terroir dont le siège est : 4 , avenue du Cazal 11 170 Sainte-Eulalie. Formule A et B : 180 € ; formule C : 60 € ; règlement du solde : le premier jour du stage. Les inscriptions sont à faire dès maintenant.

Quelle est votre profession de foi ?

Briser la barrière entre les artistes et le public, entre le monde professionnel et amateur, jouer ensemble tout cela autour de concerts, répétitions ouvertes au public, rencontres surprises autour de thèmes et clin d’œil entre musiciens et touristes et producteurs locaux. Une semaine où tous pourront prendre un « bain musical » qu’ils soient amateurs, professionnel ou simple visiteurs.

08:35 Publié dans associations | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

25.07.2009

Quand les enfants du territoire rencontrent leurs aînés

reunion inter génération los ainats et expo peinture foyer 2009 001.jpg

La naissance de ce projet concerne à la fois l'art et une rencontre intergénérationnelle qui s'est élaborée grâce à divers éléments : proximité géographique de la crèche et de la maison de retraite (toutes deux situées à Caunes-Minervois) ; respect d'un des objectifs éducatifs du service enfance jeunesse qui à pour thème "Favoriser l'enrichissement culturel". Chaque structure intercommunale, partenaire du projet, a développé dans son projet pédagogique cet objectif par des échanges et un travail des accueils de loisirs et des structures petite enfance du CIAS.

Le projet.

reunion inter génération los ainats et expo peinture foyer 2009 009.jpgIl a pour but pédagogique premier la rencontre intergénérationnelle sur le thème de l'art. Lundi 20 juillet après-midi, dix "fripounets" de la crèche, accompagnés par les animateurs de la structure "Lous fripounets", trente pitchouns des centres de loisirs maternel de Caunes et de Puichéric (moins de 6 ans) avec leurs animatrices, les soixante-seize "grands" du CLSH du Haut Minervois (6 à 11 ans) et une dizaine de résidents de Los Aïnats se sont retrouvés pour former des groupes mixtes pour créer une peinture commune, et réaliser des paysages en argile et en pâte à sel.

reunion inter génération los ainats et expo peinture foyer 2009 011.jpg

Ces ateliers intergénérations ont duré le temps d'une demi-journée. Chaque groupe comportait des enfants de la crèche, du CLM, du CLSH et un pensionnaire de Los Aïnats. Pour l'atelier peinture trois techniques ont été sollicitées : bouchon, pieds, chiffons. Après les ateliers, les démonstrations de l'art de travailler l'argile par Rowena Coxvell, l'heure de la collation pour tous les acteurs et les responsables de ce projet intergénérationnel était arrivée et tout ce petit monde a mis bien vite les pieds sous la table pour se régaler de la collation offerte par Los Aïnats et le CIAS du Haut Minervois.

La rencontre entre les plus jeunes et leurs aînés a reunion inter génération los ainats et expo peinture foyer 2009 012.jpgété enrichissante pour tous. Un seul regret, le temps a passé trop vite, mais gageons que bientôt d'autres après-midi seront au moins aussi animées.  

09:19 Publié dans sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |