25.07.2009

Reunion d'information pour les sinistrés de l'incendie du 30 juin

reunion incendie chasson et molina 001.jpgDernièrement se tenait une réunion d'information pour les personnes victimes de l'incendie du 30 juin. La réunion s'est déroulée en présence du maire, Jacques Molina, du Dr Joly, René Chasson (docteur d'état en droit, DESS droit immobilier, institut français d'Ingénierie, diplômé d'état ICH Expertise) et président de l'association La défense des propriétaires fonciers et immobiliers, Gérald Régny, Henri Comte, deux représentants de l'ONF.

René Chasson a déclaré : « J'ai été sollicité par plusieurs personnes pour soumettre les possibilités de recours qui peuvent être faits pour les propriétaires dont les parcelles et les vignes ont été en partie ou totalement détruites. Je représente l'association Protecteur des biens immobiliers, association qui a du mal à s'enraciner dans l'Aude, bien que nous existions depuis deux ans dans ce département. » 

Résidant dans la commune, quartier du Casserot, et lui-même touché sur 2 à 3 m², c'est pour répondre à la demande des sinistrés qu'il est venu expliquer la procédure. « Dans un premier temps : ne pas porter plainte (il aurait fallu un acte volontaire). En cas de dépôt de plainte, la procédure sera longue pour obtenir peu d'indemnité », explique-t-il. Et d'ajouter : « A l'amiable : que vous soyez assurés ou non il faut sur le plan civil codifier le préjudice ; préparer un dossier pour le remettre aux responsables qui seront définis après l'enquête diligentée par les services compétents. Notre démarche : "in solidum"; rester uni cela ira beaucoup plus vite et il est conseillé de n'avoir qu'un seul interlocuteur. Les dossiers seront remis à la personne adéquate, et si il y a absence de réponse, des poursuites seront engagées. Il faut présenter des dossiers bien établis. Faire un inventaire complet et précis, car suite à ces demandes de réparations des préjudices des contrôles seront faits ».

reunion incendie chasson et molina 003.jpgPuis la parole fut donnée aux 22 participants. Qui doit établir, construire les dossiers ? Comment chiffrer soi-même la valeur des pertes ? Autant de questions auxquelles René Chasson a répondu. « C'est aux plaignants de faire leur dossier ». Lui, en tant que président de l'association, il regroupera les dossiers et sera le porte-parole auprès des services et des responsables mandatés pour régler ces problèmes.

Il a précisé : « Il faut compter de 4 à 5 semaines de délais pour avoir une réponse. » Quelle est la participation financière pour une adhésion ? 100 € par an.

incendie caunes juin 2009 002.jpgUne demande très pertinente d'une participante a retenu l'attention : « Nous avons une forêt de type méditerranéen, l'été serait-il possible d'interdire les véhicules motorisés sur les sentiers, comme cela se fait dans le Var ? » Le problème soulevé n'a pas trouvé d'écho bien que les deux agents de l'ONF soient favorables à cette interdiction. Suite à cela plusieurs personnes ont quitté la salle. L'inquiétude, la difficulté de monter soi-même son dossier, consulter des pépiniéristes, des paysagistes, faire nettoyer les terrains sont autant de frais que beaucoup ne peuvent assumer. Beaucoup de sinistrés attendent les résultats de l'enquête désignant le ou les coupables de l'incendie avant de prendre position.

Pour un complément d'informations, contactez René Chasson au : 04 68 79 01 92 ou 06 74 49 76 85. 

09:08 Publié dans Faits divers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.