31.01.2009

PS : le bureau cantonal de Peyriac s'est tenu à Caunes

1604668101.jpgLa lettre du premier secrétaire de la Fédération Socialiste de l’Aude Eric Andrieu demandait la création de Bureaux Cantonaux et la mise en place des animateurs cantonaux.

L’organisation de cette structure doit être faite sous l’autorité du conseiller général avant le 1er février 2009. Pour le canton de Peyriac, c’est sous l’égide du conseiller général Jean-José Francisco que cette réunion a eu lieu au foyer municipal François Mitterrand le mardi 27 janvier.

La mise en place d’un animateur pour le canton n’est pas une nouveauté. En effet Gérard Galy, puis André Pech ont assumé ce rôle. Le canton a donc été novateur en la matière et devant ce bon fonctionnement, la mise en place d’animateurs cantonaux va s’étendre dans tous les cantons du département.

Pour le canton de Peyriac trois candidats ont postulé : André Pech, Françoise Estal, Géraldine Gay. Après des discussions serrées, la section redortaise fortement représentée, le vote a désigné Françoise Estal secrétaire de section à La Redorte. Le bureau cantonal a décidé à l’issue de ce vote que le travail serait mené par un groupe composé de 4 personnes : le conseiller général Jean-José Francisco, Françoise Estal, André Pech, Géraldine Gay.

Le but du bureau cantonal et de tous ceux qui le 1657103221.jpgcomposent est d’être prêt, soudé, solidaire et en ordre de bataille pour les prochaines élections d’abord Européennes, puis cantonales.

08:00 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

30.01.2009

La magie sera reine au centre de loisirs maternels

les vances du clm de caunes printemps 004.jpgLes vacances de février se préparent au Centre de Loisirs Maternels de Caunes, vacances qui auront lieu du lundi 16 février au vendredi 20 février 2009. Le thème pour ces journées de loisirs sera la magie.

Tarifs à la semaine : plein tarif pour un enfant : 60 € ; tarif allocataires CAF Aude sans attestation : 50 € ; tarif allocataires MSA (supérieur à 650 €) : 45 € ; tarif avec attestation vacances CAF : 30 € ; tarif avec aides aux loisirs MSA : 30 € . Sans présentation de l’attestation vacances CAF ou aides aux loisirs MSA il vous sera demandé le plein tarif.

les vances du clm de caunes printemps 005.jpgActivités proposées : le thème développé sera « la magie et ses déclinaisons ». Lundi : les magiciens ; mardi : les fées ; mercredi : les sorciers ; jeudi : rencontre des deux CLM : Puichéric et Caunes sur le thème de la magie ; vendredi : grand jeu et goûter. Des activités manuelles, sportives, traditionnelles, des promenades et des grands jeux seront organisés. Le détail du programme vous sera communiqué par la directrice suite à votre inscription.

Comment s’inscrire ?
Une pré-inscription est nécessaire avant le début des activités soit avant le 5 février 2009 pour la semaine. Pour cela les familles devront renvoyer le volet de pré-inscription ainsi que le paiement au CIAS du Haut Minervois, 18 rue Léo Lagrange 11160 Peyriac-Minervois (non en mairie). Une fiche de liaison est à remplir obligatoirement, elle est à remettre aux directrices ou directeurs des CLM.

L’acceptation de l’enfant dans le Centre sera soumise au retour de cette fiche. Toute modification doit être signalée au directeur (trice) du CLM par écrit. La fiche de liaison et de suivi sanitaire doit être accompagnée de la copie de l’attestation CAF ou l'original « aide aux loisirs » MSA, de l'attestation d'assurance, d'un certificat médical d’aptitude aux activités physiques et de vie collective.

08:47 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

29.01.2009

Loto paroissial de Caunes

DSCN0744loto paroissial 2009.JPGLe loto organisé par le Comité Paroissial, ce dimanche 25 janvier au foyer municipal François Mitterrand, a clôturé les grands lotos de fin d'année.  Les jours précédents, en particulier le jour et la nuit de samedi 24 janvier, les Caunois ont vécu des heures d’angoisse, les inondations de 1999 étaient dans toutes les têtes. Mais Dame nature a calmé ses ardeurs et le soleil de ce dimanche a mis un peu de baume au cœur.

Le Comité paroissial avait maintenu son loto, apportant un peu de détente aux villageois et même pour ceux des alentours qui sont venus assister à cette manifestation ludique. Durant tout un après- midi , les « loteurs » ont oublié les séquelles provoquées par les rafales de vent. Plusieurs familles caunoises ont été chanceuses.

Les premières quines gagnées par Mesdames Servolle, Pibouleau (venue de Peyriac), Martine Rigon et par Monsieur Borderieu ont donné lieu à des sourires sur tous les visages. La chance est restée au rendez-vous et les cartons pleins sont venus charger les bras de mesdames Servolle et Martinez. Quant à la corbeille, elle est revenue à la famille Rigon et Christian Cayala.

Entre les boissons chaudes et froides, les mots d’amitié et de réconfort échangés au cours du loto paroissial ont été un véritable moment de solidarité, qui s’est exprimée par la gentillesse de tous les bénévoles du Comité.

09:25 Publié dans Festivités | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

26.01.2009

Remise des permis pieton aux élèves de Mme Boglio

remise permis pietons mairie caunes 006.jpgVendredi 23 janvier 2009, ils étaient 27 élèves de l’école primaire de Caunes (CE2 et CM1) invités à prendre place salle des mariages pour recevoir leurs « permis piétons » des mains du maire Jacques Molina, en présence de leur institutrice Sonia Boglio et des gendarmes.

C’est devant un public très familial que ces 27 diplômes ont été remis officiellement aux écoliers. En préambule, le coordinateur, l'adjudant-chef Michel Subtil a souligné la nécessité d’être un « bon piéton » rappelant : « La prudence est mère de sûreté, sur les routes, dans les rues, nous ne sommes jamais assez prudents. Les écoliers ici présents font maintenant partis des 800 000 enfants de France à avoir obtenu Le Permis Piéton. Chaque année, environ 3000 piétons de moins de 15 ans sont victimes d’accident, 50 enfants piétons sont tués dans les rues et 400 sont gravement blessés. Sur le département de l’Aude 1 tué en 2006, 0 en 2007 et pourrait on dire seulement 15 hospitalisés. Un accident sur deux à lieu sur le trajet domicile-école. Dans les villages le trajet est souvent court et les parents accompagnent leurs enfants ce qui limite le risque d’accident. La confrontation avec le danger est omniprésent en ville ou lorsque vous devrez vous rendre au collège et au lycée.»

«L’opération « Permis Piéton « a pour but de sensibiliser aux risques de la circulation. Les piéton sont d’autant plus exposés qu’ils n’ont pas de carrosserie, pas de casque, ils sont moins vus des automobilistes surtout les enfants, ils doivent se méfier de tous les véhicules qu’ils soient à deux ou quatre roues. Durant 5 semaines, votre institutrice Sonia Boglio vous a prodigué les règles du bon piéton à l’aide d’un DVD, du livret pédagogique et du code permis piéton. Vous avez réussi votre examen avec brio, je tiens à vous féliciter. Maintenant c’est à votre tour de rappeler aux « grands » le code piéton pour le mettre en pratique » a-t-il conclu.

Après la remise des diplômes, c'était l’heure du goûter préparé par la municipalité et qui a connu un grand succès. Il faut dire les émotions ça creuse, alors les lauréats du Permis Piétons se sont précipités sur les gâteaux, les chocolats les fruits et les boissons, avant de regagner leur école.

Les dégâts de la tempête à Caunes

TEMPêTE A CAUNES 2009 001 (1).jpgCaunes ce dimanche 25 janvier 2009 s’est réveillé avec un beau soleil quasi printanier. Pendant 30 heures environ Eole a joué les tyrans et il a laissé des traces de son passage.

Les sapins du Chemin Vert au niveau de la déchetterie ont succombé sous les rafales, les routes et les rues du village sont jonchées de branches.

La rivière L’Argent–Double grossie par la pluie a drainé au niveau du Pont de Chemin de fer, dans le coude, un embaclement d’arbre accroché au bloc de marbre posé en travers de la rivière.

TEMPêTE A CAUNES 2009 014 (1).jpgL’entrée principale du cimetière est en ce moment obstruée par des cyprés. Le lavoir, sur la route menant à Trausse, a subi aussi les outrages du vent, plusieurs de ses tuiles ont volé et sont au sol. Dans les rues sur les trottoirs des débris de tuiles ou de lauze témoignent de la violence, de la force des bourrasques, les toits des maisons ainsi découverts ont laissé s’infiltrer la pluie causant des dégâts dans les habitations.

Difficile pour les villageois concernés de vérifier l’étendue des dégâts en raison de l’absence durant plusieurs heures de la fée électricité. Les souvenirs de novembre 1999 sont revenus en mémoire, avec ce déferlement d’eau et de vent.

La soirée s’annonçait aux chandelles, sans télévision, puis ce fut le miracle la lumière est revenu et le petit écran a redonné le moral. La vie pouvait reprendre son cours à peu près normal.TEMPêTE A CAUNES 2009 012 (1).jpg

08:00 Publié dans Faits divers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

25.01.2009

Jean-José Francisco répond au maire Jacques Molina

mise au point après les voeux du maire jacques molina par jean 002.jpgLors de la cérémonie des vœux le maire Jacques Molina a déclaré : « Nous avons des projets mais il faut que vous sachiez que la capacité financière de la Commune est quasiment nulle, car nos prédécesseurs ont emprunté le maximum de ce qu’il était possible de faire pour les revenus de notre commune ». Cela est-il du à une mauvaise gestion financière ? Cela veut-il dire que la commune de Caunes est dans le « rouge » ?

Jean-José Francisco : pour en être certain demandez les budgets vérifiés par le percepteur de Peyriac . Les comptes laissent apparaître un bénéfice de 345 000 €, ce qui autorise à emprunter 5 fois plus. Nous sommes aux normes pour les impôts si on compare aux communes moyennes comme la nôtre, il y a encore de la marge.

La seconde contestation de la municipalité en place : l’eau potable avec des dossiers qui dormaient depuis 2003. Qu’en est-il selon vous ?

– Qui mettrait en doute depuis 2003 les analyses effectuées par la DASS ? Ce quidam serait « innocent », car ces analyses sont périodiques et cet organisme intime l’ordre de procéder aux opérations nécessaires pour la bonne qualité de l’eau. Dans le cas contraire le Préfet saisit la mairie et bloque les sources en coupant l’eau, ceci est déjà arrivé dans d’autres communes mais pas à Caunes, car seul le Préfet est habilité à prendre des mesures de surveillance selon la stricte application de la loi.

Lors du dernier conseil municipal, la vente du bâtiment où les résidents de la maison de retraite prenaient leurs repas vient d’être vendu ou est sur le point de l’être. Quelle est votre opinion sur cette vente ?

– Ce local est désaffecté depuis la mise en service de Los Ainats. Le conseil municipal de l’époque avait envisagé de mettre ce local au service de la culture de proximité en offrant des salles de lecture, ou même une médiathèque pour les jeunes du village. La vente sans appel à la concurrence doit se faire dans les jours à venir au bénéfice d'une personne qui a déjà acheté un terrain pour y construire un cabinet de prothèses dentaires et infirmier dans la zone des Courtals. Le prix demandé 90 000€ dans le but d'aménager les deux blocs restant ne semble pas utile dans la mesure ou les studios des ces deux bâtiments sont tous occupés et rendent service. Le montage financier, pour la transformation de ces deux immeubles, n’a pas besoin de cet argent, les subventions obtenues par la Région, le Département et l’emprunt pour le restant est couvert entièrement par le montant des loyers. Résultat cela ne coûte rien à la commune.

24.01.2009

Voeux et galettes pour les militants socialistes

les militants socialiste voeux et galettes 002.jpgLes militants socialistes Caunois se sont retrouvés dans l’ancienne salle à manger du Foyer Logement du Haut du Roc avec deux invités le Maire de St Frichoux Roger Comelli et Alain Pradillo conseiller municipal pour écouter les vœux du Conseiller Général Jean –José Francisco .

Dans son discours les militants ont pu noter : « le découpage des territoires est une réforme qui incite des craintes car elles dessinent un avenir inquiétant pour tous les Elus . De plus la fusion entre Régions et Départements font partie des intentions du gouvernement . Il suffirait de rendre lisible les principaux blocs de compétences , et il ne sera plus utile de fusionner » ces paroles a précisé Jean –José Francisco sont celles d’Elizabeth Guigou , elles résument nos craintes pour l’avenir .

Le débat a continuer sur les problèmes de santé , sur l’augmentation de la précarité , sur la Justice , pour les militants c’est un coup de froid sur les libertés. Le Conseiller Général a procédé à l’annonce des voeux « de bonne année , de santé , mais aussi de la solidarité pour les plus démunis » ,. C’est autour du pot de l’amitié que tous ont déguster la galette tout en continuant la discussion.